Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo

1 Titre : Le dernier jour d’un condamné
Auteur : Victor Hugo
Éditeur : Pocket
Date de sortie : 18 janvier 2006
Prix : 1,55 €
Nombre de pages : 103 pages
Pour commander : c’est ici

Résumé :

Victor Hugo nous fait vivre intensément les derniers moments d’un être que la justice des hommes a condamné à mort. Espoir et désespoir, joies et souffrances, le séisme moral que subit cet homme, l’électrochoc de sa fin prochaine révoltent le lecteur. Ce livre est si fort, si intense, si éclatant, qu’au fond de notre âme quelque chose se fêle…

L’avis de Elodie :
J’ai lu ce classique par nécessité, l’ai relu par envie, et signe cette critique pour faire partager à tous cet ouvrage qui m’a impressionné. Le titre est transparent, Victor Hugo signe ici une oeuvre contre la peine de mort, et la trame du roman est prévisible.
Mais le livre est bouleversant, même si on s’attend aux évènements. Grâce à un style simple et réaliste, on se met facilement à la place du « héros ». On le plaint, on a pitié de lui et jusqu’au bout on espère une fin sinon heureuse, du moins positive. Sans s’en rendre compte, on se retrouve à faire abstraction du crime réalisé.
Voilà la force de ce roman. Il n’y a aucune place pour le jugement, pour le subjectif. Grâce au récit sans grandiloquence ni côté larmoyant, on réalise que l’on ne peut pas décider de priver de sa vie un homme. Pris dans les dernières pensées chaotiques d’un homme perdu, de la stupeur à la peur, en passant par la rage, puis l’acceptation de sa fin prochaine, on ne peut rester insensible.
C’est donc un livre dont la justesse des mots marque, tout simplement.
« Et puis, on ne souffre pas , en sont-ils surs ? Qui le leur a dit ? Conte-t-on que jamais une tête coupée se soit dressée sanglante au bord du panier , et qu’elle ait crié au peuple : Cela ne fait pas mal ! »
« Mon corps est aux fers dans un cachot, mon esprit est en prison dans une idée. Une horrible, une sanglante, une implacable idée! Je n’ai plus qu’une pensée, qu’une conviction, qu’une certitude : condamné à mort! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s