Looper

Looper-271570287-large

Date de sortie: 31 octobre 2012

Réalisé par: Rian Johnson

Avec: Bruce Willis, Joseph Gordon Levitt, Emily Blunt

Durée: 1h50

Bande annonce: Visionnez ici!

Résumé:

Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les « Loopers ») les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

L’avis d’Elodie:

Looper se présente comme un film d’anticipation, se déroulant en 2044. Mais pour moi, c’est bien un film noir des années 40 que nous présente Johnson. On retrouve en effet une voix off à la voix sombre, des gangsters véreux, des salles glauques et des gros pistolets. Même les demoiselles de petite vertu sont là.

Par rapport à cet aspect, le film est pleinement maîtrisé. L’ambiance est lourde, le spectateur est entraîné dans une atmosphère sombre et violente, mais qui reste gérable pour la sensible que je suis.

L’histoire évoque celle d’Inception, qui est devenu la référence incontestée pour les films multi-couches mêlant passé et futur. Le synopsis est plus simple, et contrairement à Inception, le spectateur ne se perd pas les méandres de l’histoire.

Bruce Willis et Joseph Gordon-Lewitt joue le même personnage. Le jeune joue un tueur à gages chargé d’éliminer des condamnés envoyés du futur. Mais un jour, il est chargé de « boucler sa boucle », c’est à dire de tuer celui qu’il sera dans 30 ans. Le vieux se sauve et essaie d’éviter les événements qui conduiront à sa condamnation.

Les deux s’opposent, se heurtent et nous livrent un superbe jeu d’acteur. Bruce Willis et Joseph Gordon-Lewitt sont magnétiques, et leur duo fonctionne merveilleusement bien et constitue un des grands points forts du film.

Le concept de boucle temporelle est maîtrisé, on comprend où veut en venir le réalisateur et néanmoins le suspense est extrêmement présent. J’ai été complètement immergée dans le film à chaque seconde.

Ce qui m’a posé problème, c’est l’apparition de pouvoirs surnaturels. A la rigueur, ils peuvent certes se justifier dans ce monde futuriste. Mais ces talents arrivent comme un cheveu sur la soupe, et me semblent inutiles dans ce schéma narratif. Ils sont présents comme explication d’une partie du scénario, mais prennent trop de place pour peu d’efficacité.

Mais le gros, gros bémol se situe pour moi à la fin. Si j’ai apprécié que le réalisateur ose innover et surprendre (c’est le moins que je puisse dire sans spoiler!), j’avoue que le résultat m’a quand même déçue. Je me suis retrouvée devant ma télévision, à regarder d’un oeil dubitatif l’écran noir sur lequel défilait des noms, en me disant « Tout ça pour ça???? ».  La conclusion me paraît manquer de cohérence, voir être un peu trop simpliste.

En conclusion, Looper est un film des plus sympathiques, servi par un casting irréprochable et une ambiance noire parfaite. Si la fin n’est pas à la hauteur du scénario bien huilé de Johnson, le film reste quand même vraiment agréable, et digne d’être vu!

looper-14731-1920x1200

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s