Le lit d’Aliénor

51y7xP5T7AL._SX315_BO1,204,203,200_

Titre: Le Lit d’Aliénor

Auteure: Mireille CALMEL

Editeur: XO Editions

Date de sortie: 31 janvier 2002

Nombre de pages: 533 pages

Pour commanderleslibraires.com

 

Résumé:

Aliénor d’Aquitaine. Une belle jeune fille au caractère fougueux, encore à marier. Sa dot : le duché d’Aquitaine, des terres débordant de richesses. D’ailleurs, en 1137, il fait bon vivre dans le château d’Aliénor à Bordeaux, luxueusement décoré et résonnant des chants des troubadours, alors que le Louvre de ce pauvre roi de France est sinistre, sale et silencieux.Au côté d’Aliénor, depuis quelques jours, une charmante silhouette se profile, celle de Loanna de Grimwald. Elle a quinze ans, le même âge qu’Aliénor, mais elle n’est pas tout à fait comme les autres, un peu fée, un peu sorcière… Envoyée par son ancêtre Merlin l’Enchanteur, héritière des secrets druidiques, Loanna a une mission : devenir la confidente d’Aliénor, son ombre, et faire en sorte qu’elle épouse un jour Henri, le futur roi d’Angleterre.

Un premier roman éblouissant, où le surnaturel et la sensualité se mêlent à l’Histoire, recréant une Aliénor d’Aquitaine insoupçonnée.(…)

 

L’avis d’Elodie:

Je suis une passionnée d’Histoire. Durant mon adolescence, j’ai dévoré énormément de romans historiques, portant sur divers personnages. Et de tous, c’est Aliénor d’Aquitaine qui m’a le plus fasciné. Et c’est bien ce roman en 2 tomes de Mireille Calmel qui m’a le plus plu.

Aliénor d’Aquitaine… Quelle femme fantastique! On aurait dit qu’elle n’a vécu sa vie que pour qu’elle soit romancée, tant son histoire est remarquable. Née en 1122, héritière du trône d’Aquitaine, elle épouse à 16 ans le roi de France Louis VII. Elle subit alors de nombreuses critiques de la part de la Cour de France: jugée indécente, frivole, de caractère emporté… Aliénor suit son époux en Croisade, lui offre deux filles mais pas l’héritier mâle tant désiré, et, soupçonnée d’infidélité, fait dissoudre leur mariage… Pour mieux épouser l’ennemi de Louis, Henri Plantagenêt. Et devient ainsi une deuxième fois reine, mais cette fois ci d’Angleterre. Elle donne 5 filles et 3 fils à la couronne d’Angleterre, se montre une mécène avertie en favorisant peintres et troubadours. A la mort de son époux, elle se retire à l’abbaye de Fontevraud, mais reprend les armes lorsque son fils, le célèbre Richard Coeur de Lion, est blessé. A la mort de ce dernier, elle aide son fils Jean à monter sur le trône, fait épouser sa petite fille Blanche de Castille au roi de France et meurt enfin au terme d’une vie bien remplie.

Vous l’aurez compris, Aliénor a eu une existence des plus mouvementées, et fut une femme en avance sur son temps.

Dans son ouvrage, Mireille Calmel exalte le portrait de cette femme fascinante qu’est Aliénor. On sent que l’auteure est amoureuse de son personnage, et c’est très agréable. L’Histoire me semble être relatée de façon cohérente, les événements sont relatés de manière simple, sans fioritures ni détails inutiles.

Mais l’intelligence de ce livre, et le fait qu’il m’a tellement plu, vient d’une innovation de Mireille Calmel… L’auteure a osé mêler Histoire et Fantasy! Si les faits historiques sont respectés, certaines causes inexpliquées sont alors mâtinées d’un soupçon de magie, introduit par le personnage de Loana qui est l’héroïne « officielle » du livre. C’est en effet par sa voix qu’on découvre le quotidien d’Aliénor, car la jeune femme en est la suivante. Or Loana est une descendante de Merlin, héritière de Brocéliande, et porteuse des traditions arthuriennes.

Ce n’est donc pas un, mais deux personnages de femmes fortes que nous livre Mireille Calmel, et la féministe que je suis a apprécié! Chacune a un rôle bien imparti: Aliénor est le personnage historique, dont Calmel respecte soigneusement la chronologie; et Loana le personnage inventé, qui permet à l’auteure de se laisser aller à toute sorte de fantaisies savoureuses. Et c’est ces 2 pans du roman qui lui donne tout son équilibre. Chacune des 2 femmes joue sa partition, et mêler Histoire et Fantasy est pour une idée merveilleuse, qui dynamise une histoire qui certes n’en avait que peu besoin.

C’est donc un roman historique à la Benzoni, un roman d’aventure à la Dumas, un roman fantastique à la Fetjaine, oui, tout cela à la fois, que nous livre Calmel. Et ce pari risqué est pleinement réussi.

Trahisons et libertinages, magie et complots politiques, batailles et troubadours… Tout se mêle et s’entremêle sans laisser au lecteur un instant pour souffler, et c’est très bien. Cet ouvrage est un exercice de style des plus réussi, je vous le conseille vivement, vous l’aurez compris!

femmesalienor

Source image: Départ d’Aliénor en croisade, peinture trouvée sur le site l’histoire en questions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s