L’avis à la minute de Mars !

rxskzrwt.png

Bonjour à tous !

Me revoilà, tentant de conserver mon timing mensuel avec un nouvel avis à la minute : celui de Mars ! A nouveau une sacrée liste de lecture pour ce mois-ci et de petites perles qui m’ont bien plu ! J’ai lu quelques tomes supplémentaires sur certains bouquins, et des chapitres en AV (avant-première) je ne les exposerai donc pas ici, je joue le jeu 😉

Pour rappel du concept à ceux qui n’aurait pas suivi depuis le début (ça ne fait qu’un mois, mais tout de même!) : comme il m’est difficile de ne faire que de longues chroniques, et qu’il est parfois d’autant plus difficile pour vous de vous arrêter trop longtemps sur des chroniques quand vous voulez juste un avis, j’ai décidé de faire des micro-chroniques qui seront, peut-être, développées plus tard.

Bonnes lectures &/ou bonnes découvertes !

Légende (susceptible de changer les prochaines fois) :
:  Coup de coeur du mois : Indispensable  : On peut passer
  • ALLEN, STEVENSON & ELLIS, Lumberjanes – En cours en 1 tome

Vous connaissez les Lumberjacks ? Mais si, ces bûcherons à la chemise en carreaux rouges. Et bien voici les Lumberjanes, par opposition, sauf que ces demoiselles ne sont pas bûcheronnes. Elles sont cinq scouts aux idées délurées, faisant tourner en bourrique leur monitrice. Le graphisme est très frais et clair et le scénario… tout aussi fou que les héroïnes. Je le conseille à la jeunesse qui veut entrer progressivement dans le Comics sans passer par les cases Batman/Superman.

  • BAX & OZANAM, Princesse Caraboo – Série terminée en 1 tome

Tirée d’une histoire vraie, Princesse Caraboo nous raconte l’histoire d’une jeune fille recueillie par la femme du magistrat qui pense qu’elle est une princesse javanaise. Car elle ne parle pas la même langue qu’eux. C’est une bande dessinée vraiment plaisante à lire, avec un dessin qui parait avoir été travaillé à l’aquarelle, rendant une certaine douceur. Quant à l’hispassé de cette demoiselle.

  • BONIN, The time before – Série terminée en 1 tome

♥  Un des coups de cœur de ce mois de mars, à coup sûr, d’autant plus que j’ai eu la chance de rencontrer Cyril Bonin. C’est l’histoire de Walter, un photographe qui se prend de sauver un petit vieux dans la rue un soir. Ce dernier lui offre un pendentif porte-bonheur qui lui permet de revenir à n’importe quel moment de sa vie en le souhaitant. Walter va alors essayer de tracer la vie parfaite. Le dessin de Bonin est très reconnaissable, surtout au niveau des yeux et des expressions, car son trait est très fin et les couleurs toujours très claires. On adore ou on déteste ! Le scénario est original et prend l’idée pour la décliner sous ses diverses possibilités, ce qui rend la BD encore plus intéressante. Foncez 😉

Du même auteur, que je conseille vivement : Amorostasia, en deux tomes.

  • BONO & CLOT, Darwin : A bord du Beagle – En cours en 1 tome

Les éditions Glénat possèdent plusieurs collections dont « Explora » qui permet de découvrir des personnalités qui ont marqué notre histoire. Mais pas du côté historique, plutôt du côté géographique car toutes ces personnalités ont un point commun : ils furent de grands explorateurs. J’ai eu l’occasion de lire « Rimbaud », et maintenant c’est Darwin. BD intéressante si l’on veut découvrir une autre facette de ces gens célèbres.

  • DE JONGH, Le retour de la bondrée – Série terminée en 1 tome

Ce livre a trainé au moins deux semaines, si ce n’est trois, sur mon bureau avant d’être lu. J’avais envie, et en même temps non. Je me suis finalement décidée et je suis tombée sur quelque chose d’à la fois dramatique et touchant. D’autant plus que cela raconte l’histoire d’un libraire qui est au bord de la faillite et doit liquider son stock dont une partie se trouve dans une sorte de cabanon excentré. Il sera alors témoin d’un suicide puis rencontrera une jeune fille plus tard. Le tout le bouleversera. Même s’il ne paie pas de mine, de par son titre notamment, il vaut le coup d’oeil. La BD est tout en noir et blanc, d’un dessin maitrisé.

  • DROMMELSCHLAGER, La craie des étoiles – En cours en 1 tome
    https://i1.wp.com/www.canalbd.net/img/couvpage/75/9782818934753_cg.jpg

 Bande dessinée clairement jeunesse et tout bonnement adorable alors que Max, un garçon d’une dizaine d’année, découvre une craie magique dans le grenier de sa grand-mère. Il trace une porte et file découvrir des animaux de différents continents. La fin d’album contient même des notes sur ces animaux pour approfondir les choses. Parfaitement adapté pour les découvrir donc 😉

  • ESPIN & BUNN, Deadpool massacre Deadpool – Série terminée en 1 tome

On est clairement plus du tout dans l’esprit du titre précédent lol ! Depuis la sortie du film, Deadpool connaît un essor plus que favorable et forcément, les publications étaient au rendez-vous. J’en ai pris un au pif et j’ai pas été déçu : c’est aussi barré que ça en a l’air ! On rencontre Deadpool qui décide de tuer tous les autres Deadpool qui pourrait se mettre en travers de son chemin comme Lady Deadpool, Pandeadpool, les versions zombies, robots, etc… Barré de chez barré, un bon complément au film qui est à voir pour bien rire.

  • GARCIA & THIRAULT, Le signe – Série terminée en 1 tome

Nouvelle collection recommandée par Mad Movies, Flesh & Bones reprend des thèmes de thriller bien connus. On a les requins tueurs, les mutants, les îles désertes… et les événements étranges qui rendent fou. Le Signe, c’est ça. C’est un type rendu fou par une femme à l’étage au-dessus qui joue du piano, qui décide de faire un signe de croix inversé dans son dos et se retrouve lui-même maudit, hanté. La collection reprend les idées des films de série B, donc si vous aimez ça, c’est ce qu’il vous faut.

  • HORIKOSHI, My Hero Academia – En cours en 1 tome

Encore un manga apparemment assez attendu, notamment parce que l’anime l’a précédé et a été partagé sur les réseaux sociaux par les éditeurs. Nous sommes dans un monde où 80% des gens ont un super-pouvoir et doivent passer par des écoles pour pouvoir devenir des super-héros. Vous devinez aisément que le héros principal n’a aucun pouvoir. Il va hériter de ceux d’une autre personne et devoir les travailler. C’est sympathique, un peu prévisible comme shônen mais le dessin suit bien.

  • JEAN, Rebus – Artbook https://i0.wp.com/static.fnac-static.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/7/8/7/9782918978787.jpg

James Jean est notamment le dessinateur des couvertures du comics « Fable » et un fabuleux illustrateur. Rébus répertorie une très grande partie de ses peintures et de ses œuvres, des plus simples aux plus impressionnantes comme la fresque de 38 x 500 mètres pour Prada. Un artiste fabuleux à découvrir.

ovm-fungi_detail tzevr

  • JEAN, Fables : The complete covers of James Jean (VO & VF)

Dans l’exacte même veine que l’artbook précédent, celui-ci reprend toutes les illustrations de fascicules et des albums brochés du comics Fables, publié chez Urban Comics en France. Encore une fois, on découvre toute l’étendue du talent de James Jean, chacune des illustrations accompagnée d’un croquis qui permet de voir les compositions. A la fin se trouve une interview. La couverture entre la VO et VF est différente mais toujours aussi belle !

  • KATAGIRI & NINOMIYA, Are you Alice? – En cours en 2 tomes

 Les hommages à Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll ne tarissent pas. Un nouveau manga paraît avec ce sujet, changeant entièrement le postulat de départ pour définir de nouvelles règles. Alice est un jeune homme tombé au pays des merveilles par hasard et doit participer à un jeu imposé par le souverain (la Reine de Coeur) : courser et tuer le lapin blanc. On reste dans cette idée de jeu macabre sans possibilité de sortir avant la fin (thème à la mode dans le manga en ce moment) qui permet d’offrir un choix supplémentaire au lecteur dans ses lectures.

  • KOUJIMA, Mad Love – Série terminée en 1 tome

Un yaoi en 1 tome quelques peu brouillon et dont les histoires se centrent sur deux personnages qui n’attirent pas forcément l’empathie totale. L’un est un majordome plutôt ennuyant, l’autre devient jardinier et se plaît à harceler sexuellement le premier. On ne s’attache pas tellement à ce couple qui n’en est pas vraiment un à la base et le dessin ne relève pas tant que ça le tout. Dommage.

  • LIBERGE, Le facteur Cratophane – Prologue à Monsieur Mardi Gras Descendres

Très étrange découverte alors que la bande dessinée d’origine avait déjà eu son instant de gloire bien des années auparavant. Cet album est donc un prologue à Monsieur Mardi Gras Descendres afin d’expliquer l’origine d’un personne qui était apparemment plus qu’obscure. On reprend au Moyen-Âge où un moine est forcé de réécrire ce qu’il se passe après la mort, sans savoir qu’il va se retrouver projeté à l’intérieur même de ce monde étrange et sous sa forme de squelette. Étrange mais addictif. Le dessin d’Eric Liberge est un mélange original de noir et de blanc savamment maîtrisés, un trait sombre, noueux mais parfait. En plus, l’auteur est juste un type génial que j’ai la chance de rencontrer avec Arnaud Delalande. Foncez.

  • MAGGS, Le guide de la fangirl – Série terminée en 1 tomehttps://i2.wp.com/extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/HCO/P3/9782258135055.jpg

Étant moi-même une fangirl, une otaku, une geek en puissance, je ne pouvais que de suite m’intéresser à ce guide qui est effectivement plus un guide illustré qu’une bande dessinée. Le dessin est comme celui que l’on retrouve dans les magazines : coloré, fin, comique. Maintenant soyons clairs car je me suis laissée un peu « avoir » : il est totalement inutile d’acheter ce guide si vous êtes auteur de fanfics, fans d’Harry Potter, Star Wars, otaku, geek, trekkie (fan de Star Trek), etc… En effet, vous connaissez déjà tout et hormis vous dire « tiens, je suis ça » ou découvrir une partie des autres univers, vous vous ennuierez. C’est clairement quelque chose, une idée cadeau pour des non-initiés.

  • MAKYO, Manipulator – Série terminée en 1 tome

 Inspiré de la vie de l’auteur qui a été manipulé, ce dernier a décidé d’en faire une bande dessinée. Le dessin en noir et blanc représente l’Homme sous forme de souris afin d’ajouter une certaine distance et de permettre au lecteur de bien voir la situation d’un point de vue externe. Le  thème est très intéressant et toutes les techniques de manipulation sont abordées au point qu’on se demande si nous-mêmes ne sommes pas des manipulateurs ! A lire pour sa culture personnelle.

  • MATSUURA, Kasane : La voleuse de visage – En cours en 2 tomes

Étrange manga oscillant entre fantastique et mystère qu’est Kasane, où l’on suit une héroïne du même nom, laide et rejetée de tous. Sa mère décédée lui a légué un rouge à lèvres qui lui permet de voler le visage des autres. On est partagés entre une empathie certaine envers Kasane (la pauvre est quand même bien moche et maltraitée, mais subitement adulée quand elle change de visage) et une frayeur à son égard alors qu’au fur et à mesure du manga, elle va devoir faire des choix pour rester sur le devant de la scène.

  • MIYAZONO, Let’s get married! – En cours en 1 tome

Je vais faire assez court pour celui-ci alors qu’il reprend les topoi du manga shôjo par excellence. Une jeune femme travaille et se fait plaquer par son petit ami. Elle rencontrera un autre type qui voudra évidemment l’inverse d’elle : continuer les aventures d’une nuit et rester absolument célibataire. Et pourtant… Voilà, on sait évidemment tous comment ça va finir. Juste l’idée de se marier et de devenir femme au foyer de notre héroïne qui, pour nous occidentaux, pourra paraître un petit peu en décalage mais soit !

  • MOTTELER, Space Gangsters – En cours en 1 tome

Impossible de dire du mal de cette BD, d’une part parce que M. Motteler c’est le dessinateur en chef de la librairie où je bosse ; d’autre part parce que ce space opéra-like tabasse ! Joanne (Jo) se retrouve à devoir aller chercher un objet dans un vaisseau alors que son boulot c’est plutôt de tuer les gens. Mais en voyant qu’il s’agit de retrouver sa soeur Pénélope, elle n’a pas tellement le choix. Bien que ce soit un tome 1, l’histoire est complète, le dessin et les couleurs claquent et j’attends impatiemment le tome 2 !

  • MURATA, One-Punch Man – En cours en 2 tomes

♥♥ Dessiné à la base sur un blog avec un trait plutôt… moche, disons-le, One-punch man est un phénomène dont j’avais entendu parler des mois avant sa sortie. Après une dizaine de clients qui m’ont dit de regarder l’anime, je me suis exécutée et je me suis vraiment bien fendu la poire ! Le manga est sorti bien après et n’a pas démérité sa popularité. Le dessin est lisse et très bien maîtrisé, l’histoire est drôle et vraiment très prenante, critiquant la société et les super-héros plus généralement. Le seul bémol que je dénote serait que l’anime et le manga sont strictement similaires l’un à l’autre et qu’il n’y a aucun plus dans l’un ou dans l’autre par rapport à l’histoire. Mais il reste l’incontournable à lire de ce moment !

  • NAO, CounTrouble – En cours en 2 tomes

 Une petite sorcière (pas Kiki, non) vient sur Terre pour apparaître devant un type au hasard et décider de l’aider à trouver l’amour. A chaque fois qu’elle lui jette un sort, un compte à rebours, généralement de 10, s’affiche sur sa main et lui laisse sa chance pour que la nana qu’il aime tombe raide dingue de lui. Vous comprenez que dès le premier chapitre on a l’intrigue et que tous les autres vont suivre le même schéma, laissant foirer chaque tentative pour que le manga puisse avoir au moins ses 7 tomes. A lire que si vous n’êtes un fan de ce genre du moment : les jeux dont il est impossible de se défaire.

  • NESSKAIN & BLENGINO, R.U.S.T. – En cours en 2 tomes

R.U.S.T. continue sur sa formidable lancée en nous offrant un tome 2 riche en rebondissements et avec de nouvelles révélations. C’est une excellente suite sur laquelle on peut se jeter et dont on attend aisément le tome 3, dernier de la série. Il est juste vivement recommandé d’avoir le tome 1 sous la main pour pouvoir bien reprendre l’histoire du début.
Mais du tome 1, Mathieu en parlera sûrement mieux que moi !
-> Voir sa critique.

  • ODA, One Piece – En cours en 78 tomes

Je me demande si j’ai vraiment besoin de faire l’apologie de ce manga faisant partie de la triade d’époque avec Bleach et Naruto qui se fait doucement talonné par L’attaque des Titans, Tokyo Ghoul ou encore One-Punch Man vu plus haut au niveau des ventes. Il reste cependant LE manga le plus vendu en France et dans le monde et ainsi un manga à lire… bien que je conçois que 78 tomes, ça fasse sacrément flipper ! Faudra que j’en fasse une critique plus constructive haha Mais ça prouve qu’une fois commencé, ça se lit toujours avec autant de plaisir.

  • ODA, OMEGA – En cours en 2 tomes

Un autre Oda, une autre tomaison, un autre manga ! Ici, on retrouve Omega, un alien qui a déjà détruit beaucoup de planètes et se retrouve sur Terre. Sauf qu’il se fait avoir par un bête stratagème et se retrouve sous les commandes d’une manette qui tombe dans les mains d’une humaine. On part d’un shônen déjanté pour arriver à quelque chose de plus lent et modéré dès le deuxième tome et qui va soit s’essouffler et disparaître au troisième et dernier tome, soit nous laisser clairement sur notre faim. Mais franchement, on se marre bien.

  • OGINO & MIURA, Beyond Evil – En cours en 2 tomes

Tout d’abord, pour qu’il n’y ait confusion comme j’ai pu l’entendre à la librairie, ce n’est pas le Miura de Berserk pour ceux qui ne s’arrêteraient qu’au nom. Beyond Evil est une charmante nouveauté dont les deux tomes sont sortis en même temps et se dévorent véritablement. Fini en 4 tomes au Japon, raison de plus de sauter dessus ! On suit l’histoire d’un lycéen qui aurait dû mourir mais s’est fait sauver par un démon et qui doit désormais être à son service car il ne peut pas interférer dans les affaires humaines. Le scénario est franchement solide et le dessin très beau, ce qui se voit déjà rien qu’à la couverture.

  • PIXEL VENGEUR & M. LE CHIEN, La méthode Champion – Terminé en 1 tome

Sur un scénario de M. Le Chien (dont je vous conseille La fontaine de médiocrité) et un dessin de Pixel Vengeur, que je ne connais pas du tout, je me suis lancée sur la méthode champion. Le pitch est simple : un type va mourir et va donc tout essayer pour éviter la mort. Quand je dis tout, c’est toutes les médecines, les rumeurs, tout. Ça fait sourire de temps à autre vu que c’est complètement décalé, mais je me serais attendue à rire plus. Sans doute uniquement pour les fans d’un des auteurs ou bien pour les gens à l’humour bien décalé.

  • SAI & GOTOH, Psycho-Pass : Shinya Kogami – Avant-premièreJQ_Psycho-Pass_T1

Sortie le 10 juin. Kana nous a envoyé la nouveauté science-fiction de début juin courant mars pour qu’on puisse découvrir un nouveau phénomène japonais. Dans Psycho-Pass, du moins le tome 1, on suit Shinya Kogami au XXIIè siècle, inspecteur chargé d’une enquête sur une série de morts suspectes. Pour information, un psycho-pass est une puce dont tout le monde est muni et surtout dont on peut suivre la progression de la criminalité de la personne pour ensuite lui envoyer des exécuteurs aux fesses quand elle a fait trop de conneries. Très bon thriller à lire avant de regarder l’anime puisque les mangas suivent les inspecteurs tandis que l’anime a une trame plus générale ! Fan de SF et de policier, Psycho-Pass sera clairement fait pour vous !

 

 

 

 

  • SHIHIRA, Q [Kou] – En cours en 1 tome

Depuis de longues années, un soleil noir règne dans le ciel et envoie à intervalles réguliers des monstres appelés Demi sur Terre, notamment quand on le regarde directement. Rem Serizawa, héros de ce manga au grand coeur alors qu’il s’occupe d’orphelins va recueillir Q, une jeune fille fan de donuts qui peut croquer ces géants d’un bon coup de dent sans problèmes. Le dessin est très beau, très soigné et Q adorable en plus d’être forte. On se doute bien qu’elle va bien vite attirer les convoitises et être prise sous l’aile de Rem pour s’éviter des ennuis supplémentaires. A suivre de près.

  • TAGAWA, Père & Fils – En cours en 1 tome

Ce manga est typiquement celui dont la couverture attire de suite l’oeil : colorée, fraîche, douce. Et l’histoire l’est tout autant où l’on suit l’histoire d’un père apothicaire ambulant qui, après la mort de sa femme, décide d’emmener son fils avec lui sur les routes. Il n’est peut-être pas très bon en éducation, pas le meilleur père, mais il fait de son mieux et l’un et l’autre apprennent à se connaître au fil du voyage. Un tome qui vaut vraiment le coup d’œil, rien que pour prendre une bouffée d’air frais et de douceur.

  • TAKAHASHI, Soul Keeper, En cours en 1 tome

Contrairement au précédent, la couverture ne paie pas de mine et semble bien plus mystérieuse. Et c’est bien normal, on change totalement de registre ! On passe dans l’au-delà pour suivre Riyon, une jeune fille qui passe ses journées à jouer au Reversi, évitant ainsi sa réincarnation suivante. Mais les supérieurs ne l’entendent pas de cette oreille et décide de l’envoyer jouer l’ange gardien sur Terre. Et elle se retrouve ainsi à devoir protéger le premier ministre japonais qu’elle a choisi en fonction du peu de jours qu’il lui restait à vivre. Ce seinen a le mérite d’être très prenant et très intelligent dans sa conception des choses, ayant une bonne dose de fantastique et de politique parfaitement compatibles. Vivement le tome 2 !

  • TAKAYA, Fruits Basket – Série terminée en 23 tomes + 2 Characters books

♥♥ Après Berskerk pour le mois de février, c’est un autre classique qui est repassé pour la énième fois entre mes mains. « Repassé » car c’est un manga que j’ai déjà lu et relu et qui est un des shôjo à connaître quand on lit du manga. Non seulement le scénario est d’une justesse dramatique très touchante, les personnages sont attachants et le côté zodiacale de la malédiction très intéressant, mais en plus il y a une évolution flagrante du dessin au fur et à mesure des tomes qui ne peut que plus accrocher le lecteur. A nouveau, un manga dont on n’a pas le droit de se passer et de passer !

  • TOCCINI & REMENDER, Low – En cours en 2 tomes

Je sais pas si je suis réfractaire à la science-fiction, au comics ou si j’y comprends vraiment rien quand j’en lis. Si Low est terriblement magnifique à lire (regardez-moi cette couverture !! et les dessins à l’intérieur), ce tome 1 n’en reste pas moins très alambiqué alors qu’on se retrouve dans un futur lointain où l’Humanité est forcée à rester dans des cités sous-marines. Évidemment, elle continue de chercher une nouvelle planète et une des sondes va tomber sur la Terre où se trouve des extra-terrestes désormais. Une scientifique ayant perdue son mari et sa fille lors d’une sorte d’invasion, va donc utiliser cet ultime espoir pour essayer de retrouver sa fille à l’aide de son fils. Je me suis plutôt pommée dans les flashbacks et les changements de points de vue, il faut plutôt s’accrocher (à moins que, comme dit, je sois vraiment nulle haha). Mais rien que pour le dessin et l’idée, c’est à découvrir.

  • VANRAH, Stray Dog – En cours en 2 tomes

-> Voir la critique.

  • VERGUET, THIRAULT & CLOT, Rimbaud : L’explorateur maudit – Terminé en 1 tome

Dans la même collection « Explora » vu plus haut avec Darwin, on peut découvrir ici le passé d’explorateur de Rimbaud, poète émérite dont on sait assez de choses au final. Comme par exemple son voyage en Ethiopie lorsqu’il avait 29 ans. On suit alors Valentin Bracq, ami d’enfance de Rimbaud qui va retracer son voyage à l’aide de notes, de lettres et nous permettre de redécouvrir ce périple peu connu. Très intéressant si l’on s’intéresse à l’homme autant qu’au poète.

  • ZHAO, Au gré du vent – Terminé en 1 tome

En ce moment, la France aime les auteurs chinois et développe enfin diverses maisons d’éditions pour publier le travail de ces auteurs qui peuvent aussi avoir leur place sur une table manga. Golo Zhao, auteur du très bon manga La balade de Yaya, a également fait des one-shot dont Hello Viviane et Au gré du vent sortis en même temps. Son dessin précis et léger ne rattrape malheureusement pas un scénario beaucoup trop plat. Yumeng, une journaliste, est envoyée au Népal pour comprendre pourquoi la population possède le seuil de bonheur le plus élevé malgré une pauvreté extrême. L’idée pourrait être bonne, mais il ne se passe malheureusement pas grand-chose et il manque du développement. Rien d’exceptionnel.

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’avis à la minute de Mars ! »

  1. Faaaable, les couvertures sont superbes, du grand art et quand on a joué à « The Wolf Among Us » c’est une chouette découverte pour connaître beaucoup plus sur l’univers car dans le jeu, on y est directement plongé sans rien savoir des détails même si l’intrigue dans l’histoire du jeu n’a rien à voir avec les livres.

    One Punch Man je confirme, c’est le manga du moment qui se fait beaucoup parler de lui. Mais j’ai horreur des personnes qui ne reconnaissent pas le vrai auteur de l’œuvre. Il n’a pas la reconnaissance qu’il mérite pour son univers qui est superbe. Personne ne parle beaucoup de ONE quand on parle de son œuvre. Il n’est pas nécessaire de savoir bien dessiner pour faire reconnaître son œuvre et ses idées. Pour dire que, One Punch Man ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans son vrai créateur. Cela me fait bien rire aussi les gens qui compare la puissance de Saitama à d’autres personnages de manga, mouahaha bien sûr qu’il gagne car sa force qu’il détient est illogique et drôle. Alors n’oubliez pas si vous voulez être comme Saitama, tous les jours : 100 push-ups, 100 sit-ups, 100 squats et finalement les 100 km. Nourriture composée uniquement de bananes, 3 fois par jour et n’oubliez pas, sans la clim !

    Tiens, One Piece, cela ne m’aurait pas étonné de toi ! Il n’y a pas besoin de dire à quel point One Piece explose les ventes en dehors du Pays du Soleil Levant. Je dois toujours me décider quand je devrais commencer ce manga enfin si j’en ai le courage de me taper les tomes et l’anime *meurt*. ET TON SANJI VA MOURIR ! Non toi pas taper moi. Moi sensible et fragile.

    Countrouble, cela me fait penser, sans raison, une anecdote dans un autre manga mais pas le même concept mais que j’ai préféré qui s’appelle Yakuza Love Theory. L’histoire reflète un peu la vie de l’auteur et de sa cote envers les filles qui étaient franchement déprimant. C’est sympathique car pendant qu’il faisait son manga, il ne savait pas encore quelle fin lui donner et décida d’attendre ce que la vie lui réservera. Eh bien devinez quoi, entre-temps, il a rencontré une femme, totalement au hasard, qui tomba amoureux de lui et fini par décider de passer sa vie avec lui et se marièrent ce qui donna une happy end, typique mais touchante dans le manga quand on sait l’histoire de l’auteur. Les dessins me font penser à GTO (Great Teacher Onizuka, que j’attends avec impatience la suite) avec des visages « what the fuck » ce qui rend le manga assez drôle. Bref pour dire que je vous conseil Yakuza Love Theory, certes souvent du fan service, mais drôle et touchant.

    En voyant tous ces mangas, ça me pousse toujours à m’y lancer. J’espère un jour avoir le courage d’enfin le faire et de créer mon propre manga. Je ne suis pas un gros lecteur mais je préfère largement illustrer, travailler avec des images plutôt que l’écriture. J’ai toujours voulu raconter un peu mon histoire et retranscrire un peu la réalité dans la vie dans mon manga, ce qu’on ne voit pas souvent. Et j’ai surtout envie de faire passer un message, que parfois la vie est terriblement injuste. Mais on a droit à nos instants de bonheur et d’en profiter, même si elle sont courtes. J’ai vu un anime qui reflète un peu la réalité, dans le monde du travail qui s’intitule: Sakurasou no pet na kanojo. Il raconte la vie d’un lycéen qui n’a pas trop de but dans sa vie (pas de carrière) et qui va rencontrer Shina (qui est totalement incapable de s’occuper elle-même). Elle est peintre de renommée mondiale. Il va tout de suite comprendre que dans la réalité, les génies telle que Shina, écrasent ceux qui travaillent d’arrache-pied pour avoir une chance de se faire une place dans la cours des grands qu’il va d’ailleurs tenter le coup. Mais comme je dis souvent, quelqu’un qui continue de se battre sans s’arrêter ne peut pas être perdant tandis que si on essaie pas, on l’est automatiquement. Figh-to! Je vais l’avoir ma brillante carrière !

    Je veux également montrer que dans la vie, la solitude est une chose qui est très difficile à vivre même si on montre qu’on le vit très bien et qu’on pense avoir des « amis ». Ce qui est un peu mon cas, je porte un masque pour la majorité de mes « amis » quasiment (tiens ça me fait penser à « A Silent Voice » avec les croix sur la tête des gens, c’est exactement l’image que j’ai) et que je n’ai aucune envie de retirer ce masque, ce masque dont un faux sourire est affiché car j’ai peur de ne plus être accepté. J’ai connu un ami proche qui a vécu une situation pareil. Il a fini par se suicider car il était de base, quelqu’un qui aimait rester seul et que sa copine l’avait tout juste quitté. Personne ne l’avait épaulé et j’ai de gros regrets (malgré la distance).

    J’ai un tas de manga que je vais commencer dont Berserk et beaucoup en cours, GTO, Darwin’s game, Spice & Wolf (le roman :3)etc. J’ai d’ailleurs toujours pas commencé un manga qui est incontournable et que bientôt la saison 2 va sortir qui est Attack on Titan. Y a Beyond Evil que j’ai vu en magasin et qui me tente ! Oh and gosh, y a l’artbook de Rebus qui me fait grave envie *^* allez commande pour moi ! 😀

    *Disparition ninja!*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s