Autumn Book TAG

Une idée volée (encore une fois!) à la Lecturothèque, merci <3. Et comme d’habitude, je suis un peu à la ramasse, et fait un TAG sur l’automne à quelques jours de l’hiver… tout à fait logique.

J’ai modifié quelques questions afin de les mettre plus à mon goût, ne soyez pas surpris! 😉

1/ Trouvez une couverture qui vous fait penser à l’automne.

Afficher l'image d'origine

Dans ma PAL depuis 1 petit mois, il y a Maintenant c’est ma vie, dont la couverture me fait beaucoup penser à l’automne, avec ses couleurs chatoyantes et ses feuilles délicates. Bon d’accord, faut oublier les papillons et on est bons. Mais il peut encore y avoir des papillons en automne, non?

2/ Un livre parfait pour lire au coin du feu.

Into the Wild, commenté par le Baz’art il y a quelques années, est pour moi un livre culte, et est absolument parfait pour une soirée cocooning.

Extrait de ma chronique:  « Il préféra vivre son rêve plutôt que de rêver sa vie…il en est mort. » Qui n’a jamais rêvé tout lâcher, abandonner sa vie ne serais-ce qu’un instant pour partir vivre une aventure, quelle qu’elle soit ? Il est rare d’aller au bout de ses rêves. On en parle tous, sans oser franchir le pas.. Chris Mc Candless l’a fait. Et même si sa fin fut tragique, son histoire empreinte d’idéalisme est belle. »

Afficher l'image d'origine

3/ Un livre que tu utiliserais pour allumer le feu.

Je suis plutôt contre brûler des livres, cela paraît évident. Mais quand on me parle de brûler des ouvrages, je ne peux m’empêcher de penser à « Fahrenheit 451« . J’ai adoré ce livre, que ce soit clair, mais je trouve singulièrement ironique l’idée de brûler un livre qui justement en évoque le sujet.

Afficher l'image d'origine

4/ Un livre qui sent bon les marrons chauds et les feuilles mortes

Ok, je cède à la facilité, mais HUGO et ses Feuilles d’Automne me font irrémédiablement penser à  des craquements de feuilles sous mes bottes et à des bourrasques de vent impétueux…

Extrait:  « Le soleil s’est couché ce soir dans les nuées ;Demain viendra l’orage, et le soir, et la nuit ; Puis l’aube, et ses clartés de vapeur obstruées ;Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s’enfuit ! »

5 / Comme quand on guérit d’une longue crève, un livre que tu étais contente d’avoir fini.

Une Nuit d’Eté, commenté sur le Baz’Art pour le challenge Faerie du Bazar de la Littérature, a été une épreuve. J’ai du m’y reprendre deux fois avant de le terminer, ce qui est rare pour la dévoreuse de livres que je suis.

Un extrait de l’apocalypse livresque que j’évoque:   » Will avait perdu une chaussure et ne parvenait pas à savoir s’il s’agissait d’une calamité ou d’un coup de veine déguisé. Il y tenait, à cette chaussure, mais il aurait au moins une anecdote amusante à raconter à la fête, et s’il était blessé ou en donnait l’air, peut-être que Carolina tournerait un instant la tête vers lui, le regarderait marcher en clopinant ou viendrait examiner son pied meurtri , un pied à qui elle parlerait  peut-être, qui sait? « 

Qu’ajouter?

PHO0bb5f178-765a-11e4-9107-80cfa1e2807a-805x453

6/ Un film que vous aimez regarder encore et encore quand le froid revient s’installer.

Allez savoir pourquoi, mais Rebelle est le film Disney qui me fait penser à l’automne. Les décors de forêt ou les cheveux de l’héroïne, peut-être? ^^

Afficher l'image d'origine

7/ Une bande son pour accompagner vos lectures?

D’après une suggestion de Meltoryas:

8/ Quelle série de livres avez-vous lu cet automne ?

Ceux qui suivent mes bilans lecture l’auront remarqué: depuis septembre je me suis relancée dans la relecture des Harry Potter, pour la énième fois. Et c’est encore et toujours un bonheur. Merci JK pour ces beaux moments sans cesse renouvelés.

Afficher l'image d'origine

9/ Un livre qui vous fait voyager.

Dessins à la Verticale est un ouvrage de Jeremy COLLINS, précédemment commenté sur le Baz’Art.

Un livre composé de dessins très nombreux, au minimum un par page, de typographies différentes ( à la main, à la machine à écrire) et surtout d’une belle et triste histoire. Celle d’un homme posé, mature, ayant femme et enfants, mais qui ne peut s’empêcher de rêver d’aventures. Et qui voit le déclic s’opérer lorsque son meilleur ami décède lors d’une avalanche en Chine. Un coup de fil dans la nuit, tout bascule. Les pages sont sombres, les dessins acérés. Jeremy COLLINS décide alors de disperser les cendres de son ami aux 4 points cardinaux, et à chaque fois au terme d’ascensions impossibles ou jamais réalisées.

20160128_paroi3

Publicités

3 réflexions au sujet de « Autumn Book TAG »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s