Pink Floyd

Titre : Pink Floyd
Auteur : Nick MASON
Éditeur : EPA
Date de sortie :  septembre 2016
Prix :  1euros
Nombre de pages :  312 pages

Pour commander : priceminister

Note (sur 5 ♥): ♥♥♥

Résumé

Pendant quarante ans, Pink Floyd a dominé le monde du rock par la créativité et la richesse de ses albums. Seul membre du groupe à avoir suivi toute l’aventure, Nick Mason livre une histoire riche de souvenirs intimes, agrémentée de témoignages d’autres acteurs qui ont vécu cette fabuleuse épopée.
De la naissance du groupe dans les années 1960, à la mise au point du célèbre « son Pink Floyd », en passant par les pressions et les conflits internes, Nick Mason offre un récit unique sur l’histoire du mythique groupe de rock.

L’Avis d’Elodie

Qui mieux que Nick MASON pouvait écrire sur ce groupe mythique qu’est Pink Floyd ? Batteur du groupe depuis des décennies, il se confie dans un ouvrage fleuve de 300 pages, et c’est un plaisir.

Mais procédons étape par étape.
La couverture est sobre, on y voit le logo fait en néons du groupe, devant un fond de buildings newyorkais. On comprend tout de suite de quoi il s’agit, et à qui s’adresse l’ouvrage. Bref, un ensemble efficace.

Le livre est divisé en 12 parties, 12 chapitres, qui suivent la chronologie de l’histoire du groupe et de Nick.
L’écriture est fluide, on a l’impression d’écouter un vieil ami nous raconter les histoires extraordinaires de sa jeunesse. Il glisse des anecdotes très précises, et n’ayons pas peur de le dire, se permet même de « clasher » certains membres du groupe, comme le guitariste Syd. On a vraiment l’impression d’entrer dans l’intimité du groupe. Un vent de nostalgie souffle, Nick MASON se berce lui-même avec des mots qui lui rappellent les temps électriques de sa jeunesse.
Le livre se conclut par un vibrant hommage à Steve O’Rourke, manager artistique du groupe, décédé lors de la rédaction de l’ouvrage, et selon l’auteur, un des piliers méconnus du groupe.

Le seul mais hélas gros défaut de l’ouvrage se situe dans l’absence d’images. On parle ici d’un groupe de musique légendaire, donc l’identité graphique est célèbre et à la hauteur des compétences musicales… Or aucune photo n’illustre les propos, et on en aurait eu besoin ! Du coup, je prends ma revanche, en voici deux, une du groupe et une montrant leurs pochettes d’album les plus connues:

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Ce problème d’images, et le fait que Nick évoque des détails très très précis de l’histoire des Pink Floyd, font que ce livre est vraiment destiné aux fans inconditionnels du groupe, et pas aux débutants qui commencent à s’intéresser à ces musiciens cultes. On est rapidement submergés par des détails très (trop?) précis, et la lecture en perd de sa fluidité.

L’ouvrage est donc certes intéressant, mais à ne pas mettre dans toutes les mains!

« Au bout de deux semaines, nous avions enregistré un ensemble considérable de riffs, d’airs et de « gribouillis » musicaux. Certains étaient assez homogènes, d’autres ressemblaient à d’anciens morceaux, d’autres encore étaient des « copies » subliminales de morceaux connus. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s