Premières Lignes #11: Le Livre Perdu des Sortilèges

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce onzième rendez-vous de cette chronique publiée tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma bibliothèque: « Le Livre Perdu des Sortilèges », de Deborah HARKNESS.

«  Au commencement étaient l’absence et le désir.

Au commencement étaient le sang et la peur.

Au commencement était le livre perdu des sortilèges.

Le livre relié n’avait rien de remarquable. Pour un historien ordinaire, il était, comme des centaines d’autres manuscrits de la Bibliothèque bodléienne d’Oxford, usé et ancien. Mais je sus qu’il avait quelque chose d’étrange dès l’instant où je l’eus entre les mains. « 

J’ai choisi ici de retracer des premières lignes volontairement courtes, mais qui se suffisent à elles-mêmes je trouve. Le suspense est bel et bien présent, et en bonne bibliophile, j’aime que le sujet principal soit…un livre!

Plus sérieusement, les premiers vers sont évocateur, et précurseurs de la trilogie dont « Le livre perdu des sortilèges » est le 1er tome. Le livre parlera donc d’absence et de désir, et on comprend qu’en filigrane sera développé une histoire d’amour.

J’ai adoré cette trilogie, au point de l’avoir relue plusieurs fois… et de devoir les racheter tant ils sont abîmés! Grâce à Deborah HARKNESS, j’ai enfin pu lire une histoire évoquant sorcières et vampires que cela soi niais, poussif ou finissant en plan à 3 (oui, je vise « Twilight).

Le style d’écriture est agréable, le scénario entraînant et on sent que l’auteure est très cultivée: les références sont diverses et intelligentes, il y a eu beaucoup de réflexion autour de la création des personnages.

Un gros coup de coeur.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Premières Lignes #11: Le Livre Perdu des Sortilèges »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s