Premières Lignes #13: Marie Stuart

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce treizième rendez-vous de cette chronique publiée tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma PAL: « Marie Stuart » de Stefan Zweig.

 » A l’âge de six jours Marie Stuart est reine d’Ecosse: dès le commencement de sa vie s’accomplit la loi de son destin qui veut qu’elle reçoive tout trop tôt de la fortune pour pouvoir en jouir correctement. Lorsqu’elle vient au monde au château de Linlithgow, en ce sombre jour de décembre 1542, son père Jacques V agonise dans un château voisin, à Falkland: il n’a que trente et un ans et cependant il est déjà écrasé par la vie, las de la lutte, las de la couronne. C’était un homme brave, chevaleresque et naguère d’humeur joyeuse, un ami passionné des arts, des femmes et un roi familier de ses sujets: souvent, on l’avait vu sous un déguisement aux fêtes de village, où il dansait et plaisantait avec les paysans; il était l’auteur de plusieurs chansons ou ballades qui lui survécurent longtemps dans la mémoire du peuple. « 

Chaque année, Meltoryas et moi nous nous lançons dans un road-trip durant les grandes vacances. L’année dernière, c’était l’Italie, l’année encore avant le Sud de la France, et cette année ce sera l’Ecosse! Je parlerai de notre séjour en Italie dans un nouvel onglet « Voyages » dans 2 semaines, et compte aussi créer un challenge sur les lectures en rapport avec l’Ecosse. Donc si vous avez des idées de lecture sur ce thème, n’hésitez pas!

« Marie Stuart » sera donc mon prochain livre, une fois que j’aurais terminé la lecture de « L’Obsession Vinci » dont vous pouvez découvrir les Premières Lignes en cliquant sur le lien.

Cet ouvrage est une biographie, difficile donc de commenter un style qui somme toute est assez classique. Mais je ne doute pas que Stefan ZWEIG, plume renommée, saura instiller un peu de suspense et d’allant dans une écriture que pour l’instant est plutôt banale.

Marie Stuart est un personnage fascinant de l’histoire écossaise, une femme forte deux fois reine. Une reine dont le destin est inextricablement lié à sa rivale Elisabeth Ière d’Angleterre.

J’ai hâte de découvrir la vie de cette femme incroyable, et compte bientôt inaugurer mon challenge écossais en chroniquant ce livre!

Source image: Marie Stuart dans Reign (une série que j’adore! ^^)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Premières Lignes #13: Marie Stuart »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s