Reine d’Egypte

la-premiere-pharaon.jpgTitre :  Reine d’Egypte

Scénario : Chie Inudo

Dessin et N&B : Chie Inudo

Type : Historique

Éditeur : Ki-Oon

Pour commander : Ici 😀

Résumé du Tome 1 :

C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des Pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmôsis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures, et forment à première vue un couple parfait. Mais sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle n’a cessé d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc.
Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? Pour Hatchepsout, c’est le début d’un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde.

L’avis d’Anaïs

Je suis de retour après quelques longs mois d’absence dus d’une part à mon déménagement et d’autre part à des jeux vidéos qui m’ont pris beaucoup de temps également ! J’ai vu beaucoup de gens se demander ce qu’il en est de « Reine d’Egypte », un manga très attendu et qui vaut son pesant de pépites, je vous l’assure. C’est devenu un coup de coeur assuré après lecture et je vais évidemment vous expliquer pourquoi 😉

Le résumé explique bien ce que nous allons découvrir dans ce manga : comment Hatchepsout, princesse d’Égypte mariée à son demi-frère Séthi qui devient pharaon, va devenir reine à son tour et régner sur ce grand royaume en y apportant son savoir et son énergie lorsque son époux décèdera. Il va de soi que ce sont là un mélange entre ce que le manga veut bien nous dire et ce que nous apprenons de notre côté en se renseignant. Car une chose est sûre : vous n’aurez qu’une envie après la lecture, c’est de vous documenter sur cette charmante jeune femme ! Ce premier tome est, comme beaucoup d’autres, un tome d’exposition et donc l’on découvre surtout l’enfance de Hatchepsout ainsi que le début du règne de Thoutmosis II, son époux.

Les chapitres sont clairement découpés de telle sorte à ce que l’on suive sa vie par tranches définies et cela aide à suivre facilement le fil. De même, le côté historique est mélangé à de la fiction, mais c’est très bien fait ! Tellement bien fait que c’est quelque chose que l’on passe aisément, car je doute fortement que des textes aient répertorié le fait qu’une danseuse ait aidé Hatchepsout a devenir une femme féminine 😉 Les détails historiques sont très appréciés, autant l’épisode du jeu de Senet (ça m’a redonné envie de jouer à « Egypte », un vieux jeu de Cryo Interactive, miam!), des bâtonnets de myrrhe ou encore les épisodes de guerre jusqu’aux manières de se parer et de se maquiller.

Le dessin est d’une finesse et d’une délicatesse vraiment très agréables ! Noir et blanc, vu que c’est un manga, les aplats et les trames sont diablement maîtrisés, on se sent en Egypte Antique pour sûr. Les décors sont divers et variés, retraçant les paysages avec justesse et nous faisant voyager. Les personnages ont parfois un trait familier mais tout est tellement beau… Cela m’a directement rappelé « Bride Stories », un autre manga historique qui parle des peuples mongols et dont les détails graphiques sont impressionnants. « Reine d’Egypte » n’est pas en reste à ce niveau-là. Les costumes, les détails alentours semblent de mon point de vue plus que respectueux de l’époque. Après, c’est comme pour tous les ouvrages tournant autour de l’historique, lorsque vous vous y connaissez dans un domaine, vous pointez très vite tout ce qui ne va pas. Mais on peut aussi faire abstraction et profiter de la partie fiction volontairement utilisée par l’auteure.

En lançant la collection « Kizuna », Ki-Oon ajoute une corde à son arc pour pouvoir proposer une nouvelle thématique et toucher de nouveaux lecteurs. La lecture manquerait peut-être juste un peu de documentation à la fin pour aider à distinguer le vrai du faux, mais croyez-moi, ce manga est tellement passionnant que vous irez de suite chercher les informations par vous-même. Il promet de grandes choses pour la suite et je n’ai qu’une hâte, lire le second tome et en découvrir plus sur cette grande reine dont on sait, au final, trop peu de choses !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Reine d’Egypte »

  1. Salut à tous, j’ai découvert ce billet sur mon blog, alors je viens voir… Et je vais tout de suite rendre la même réaction ici. Les références acquises dans votre article n’ont vraiment pas l’air d’être vraiment au point : maxjeu.com, en plus d’être relativement obscur (pour ne pas dire parfaitement inconnu) et pas franchement bien codé, ne présente strictement aucun des cours proposés dans sa liste. Quant au second, c’est le lien vers le livre de l’auteur du même site… Ledit livre n’a visiblement reçu aucun avis sur Amazon et n’a pas l’air en vente ailleurs, ce qui tend à dire qu’en fait de Bible, il s’agit plutôt d’un triste bouquin qui ne se vend pas. Du grand Cortex 2.0. L’article en lui-même est très bien mais les références proposées ne me font ni chaud ni froid. https://jeux2mmo.wordpress.com/2017/04/22/skyforge-un-mmorpg-intense-et-violent/

    1. J’avoue ne pas comprendre votre message… vu que nous évoquons un manga dans notre article et pas un jeu, et que nous n’avons jamais commenté votre blog? Bref, nous ne pouvons que vous inciter à jeter un oeil à notre blog qui parle de MANGA livre et cinéma, et à, sans vouloir etre impoli, vérifier à l’avenir où vous postez vos commentaires. Néanmoins cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s