Premières Lignes #16: Faërie

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce seizième rendez-vous de cette chronique publiée tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma bibliothèque: « Faërie » de JRR TOLKIEN.

 » Je me propose de parler du conte de fées, non sans me rendre compte de la témérité de pareille entreprise. La Faërie est un territoire dangereux, qui renferme maintes chausse-trappes pour les imprudents et des culs-de-basse-fosse pour les présomptueux. Et je puis bien compter au nombre de ceux-ci, car si j’aime les contes de fées depuis que j’ai appris à lire et que j’y aie bien souvent songé, je ne les ai pas étudiés d’un point de vue professionnel. Je n’ai guère été  qu’un explorateur vagabond (ou un intrus) dans le pays, plein d’émerveillement mais non de savoir.« 

Cet ouvrage entre dans le cadre du challenge Faerie (voir Bilan de l’année dernière), initié par le Bazar de la Litterature et reconduit une année supplémentaire.  Pour Mathieu, je me devais d’avoir lu cet essai qui évoque ce qu’est un conte de fées pour TOLKIEN. Est expliqué dans ce texte l’utilité d’un conte de fée selon l’auteur, et est développée l’idée très généraliste que toute créature fantastique peut être considérée comme appartenant à la Faërie.

J’ai lu étant adolescente Le Seigneur des Anneaux, et avais depuis longtemps envie de me replonger dans l’univers de TOLKIEN… sans oser! Mais cet essai me semble d’une écriture accessible, mais néanmoins pleine de recherche, et porte sur un thème cher à mon coeur… Attendez vous donc à lire bientôt une chronique portant sur cet ouvrage!

*Elodie

Publicités

3 réflexions au sujet de « Premières Lignes #16: Faërie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s