Premières Lignes #17: De Bons Présages

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce dix-septième rendez-vous de cette chronique publiée normalement tous les mercredis (mais exceptionnellement aujourd’hui cette semaine, en ces temps de vacances…) voici quelques lignes d’un livre de ma bibliothèque: « De Bons Présages« , de Neil GAIMAN et Terry PRATCHETT.

 » Au commencement:

C’était un beau jour; comme tous les précédents. Il s’en était déjà écoulé largement plus de sept, et la pluie n’était pas encore inventée. Mais un amoncellement de nuages à l’Est d’Eden laissait entendre que le premier orage était en route et qu’il serait costaud.
L’ange à la Poterne d’Orient leva ses ailes au-dessus de sa tête pour s’abriter des premières gouttes.

-Pardon, fit-il poliment. Tu disais? 

-Je disais: ce n’est pas ce que j’appelle un franc succès, répéta le serpent. 

-Oh, en effet! admit l’ange, qui s’appelait Aziraphale. 

-Franchement, je trouve sa réaction disproportionnée. Enfin, quoi: c’est la première fois. D’ailleurs, qu’y a-t-il de si terrible à connaître la différence entre le Bien et le Mal? Ca m’échappe. « 

J’avais envie de vous livrer les premières lignes de cet ouvrage de Neil GAIMAN et Terry PRATCHETT, car ce livre se retrouve en plein dans l’actualité. En effet, Amazon produit actuellement une série tirée de cet univers, composée de 6 épisodes dirigés par GAIMAN.

Le scénario est simple: Alors que le jugement dernier se rapproche, l’ange Aziraphale et le démon Rampa décident de surveiller l’antéchrist afin qu’il n’accomplisse pas sa destinée… et de doubler ainsi Dieu. Car l’Apocalypse n’arrange ni le Bien ni le Mal, qui aiment bien s’amuser sur notre planète…

GAIMAN et PRATCHETT livrent ici un livre au style certes simple, mais néanmoins difficile à lire de par la complexité de l’intrigue. Personnellement, c’est l’ouvrage que je préfère de PRATCHETT , mais j’ai du m’y reprendre à deux fois avant de le terminer! L’effort en valait la peine, le scénario est de qualité et les personnages sont vraiment bien imaginés! Un livre à lire.

Eux aussi nous invitent à découvrir des Premières Lignes:

• Les Livres de Georges Sand et moi

• La Chambre rose et noire

• Lectoplum
• Songes d’une Walkyrie

• Pousse de Gingko
• Colcoriane
• Camellia Burows
• Mon univers fantasy
• La bibliothèque de Céline

• Charlène Voirin
• Eléonore B
• La Marmotte qui lit
• Free Time – Lecture

• Moglug

Publicités

5 réflexions au sujet de « Premières Lignes #17: De Bons Présages »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s