Cartographie du Merveilleux

Titre: Cartographie du merveilleux

Auteur: André-François RUAUD

Editeur: Folio SF

Date de sortie: 2008

Prix:  6,50 euros

Nombre de pages: 260 pages

Pour commander: dans toutes les bonnes librairies et sur le site de

Note (sur 5 ♥): 4♥

Challenge: 2ème année, 2/20 chroniques

Résumé: 

Farouches dragons, fées mutines, sorciers débutants et chevaliers de sinistre renommée peuplent les vastes contrées d’une littérature enchanteresse que les Anglo-Saxons nomment fantasy.
Puisant au coeur des mythes et des contes les plus ancestraux – des légendes grecques à la geste arthurienne comme des plus modernes, la fantasy accueille des figures à jamais inoubliables : Peter Pan, Conan le barbare, Bilbo le Hobbit, Elric le Nécromancien ou Alvin le Faiseur. Indispensable outil pour les enseignants, fidèle compagnon de voyage pour le lecteur néophyte et confirmé, ce guide de lecture inédit propose un parcours, parfois étonnant, qui conduira le lecteur de L’Odyssée d’Homère jusqu’aux oeuvres de fantasy urbaine les plus contemporaines.

L’Avis d’Elodie:

J’ai hésité un temps à intégrer ce livre dans ma liste d’ouvrages lus pour le challenge Faerie du Bazar de la Litterature. En effet, je l’avais consulté pour avoir des idées de lectures, non pour qu’il en soit lui-même une! Dans mon esprit, un guide de lecture était un ouvrage utilitaire, rédigé de manière sommaire et efficace. Or ce n’est clairement pas le cas du livre d’André-François RUAUD! Lire ce livre a été un plaisir, et les explications de l’auteur sur notamment l’histoire des contes de fées ont été passionnantes.

Ce n’est donc pas d’un banal guide dont je vais faire la chronique, mais bien d’un ouvrage semblable aux autres, instructif et bien écrit.

L’auteur débute son ouvrage par une introduction sur le monde de la fantasy, avec l’explication des origines de ce courant littéraire. Challenge oblige, je me suis particulièrement intéressée à la partie intitulée « Du XVIIe au XIXe siècle: les contes de fées ». J’ai eu confirmation que le premier ouvrage considéré comme un conte de fées français est bien le recueil des contes de PERRAULT. C’est lui qui collecta en premier de manière écrite des récits ancestraux relatés de manière orale, qui évoque des fées et autres créatures. Le procédé inspirera ensuite deux siècles plus tard ANDERSEN ou GRIMM.

Sont évoqués aussi les premiers mythes relatés dans Les Métamorphoses d’Ovide, la littérature gothique puis les succès qui permirent la popularité du genre fantasy, comme Le Seigneur des Anneaux.

L’auteur nous fait donc un récit passionnant, rempli de références sans être pédant et lassant, des légendes et traditions qui ont crée la fantasy d’aujourd’hui.

Vient ensuite une liste commentée de 100 livres de fantasy, les ouvrages les plus « cultes » selon RUAUD. Certes, c’est donc subjectif, et on pourra noter un certain amour de l’auteur pour la culture anglo-saxonne, mais cette énumération m’a paru des plus intéressantes. Grâce à ce livre, j’ai pu découvrir de nombreux ouvrages qui m’étaient inconnus, apprendre à connaître de nouveaux auteurs, et sortir des sentiers battus de mes habitudes. Les auteurs comme les thèmes traités sont variés, l’ouvrage veut englober la fantasy dans sa plus grande totalité.

La liste est rédigée. Chaque livre a droit à son résumé rapide, quelques mots sur l’histoire de la création de l’ouvrage, l’avis de RUAUD, et est évoqué clairement à qui pourrait plaire l’ouvrage. La Cartographie du Merveilleux est donc agréable à lire, et n’est pas juste une suite de tirets sans intérêt littéraire.

Evidemment, je n’ai pas toujours été d’accord avec le point de vue de RUAUD. Mais même lorsque nos avis s’opposent, sa plume réussit à me faire sourire! Ainsi, j’ai particulièrement aimé sa remarque sur LACKEY, qu’il qualifie machine commerciale qui ne produit que « d’hystériques péripéties sentimentales ». De mon côté, sans trouver les ouvrages de cette auteure absolument extraordinaires, je les avais néanmoins bien aimés!

Vous voulez en savoir plus sur le style d’écriture de RUAUD qui a fait que j’ai choisi de chroniquer cet ouvrage comme un livre à part entière? Voici donc un extrait de son avis sur la Belgariade d’EDDINGS:

« Brassant tous les archétypes de la high fantasy post-Tolkien, poussant l’obsession géographique dans ses derniers retranchements […], le double cycle de David Eddings aurait aisément pu devenir une des pires oeuvres du genre. Au contraire, ce fut l’une des meilleures : par la grâce d’un style littéraire très classique (que rend bien la traduction française), par le charme de personnages vivants et attachants, par le souffle d’une narration pimentée d’humour… Outrageusement commerciale, incroyablement archétypale, cette oeuvre est pourtant… des plus savoureuses. »

Au niveau de la Faerie à proprement dit, les ouvrages dans la liste n’étant pas rangés par thème, c’est à nous de trouver les livres qui s’y réfèrent, mais ils sont nombreux à être cités! Entre autres, GAIMAN a une place  de choix, TOLKIEN est cité pour sa Faerie, on peut également voir évoqué Le Parlement des Fées de CROWLEY…

Ce type d’ouvrage se prêtant au jeu du lu/ à lire, je n’y résiste pas!

J’ai déjà lu:
  • L’enchanteur, BARJAVEL
  • Les hérauts de Valdemar, LACKEY
  • Les dames du lac, ZIMMER BRADLEY
  • Harry Potter, ROWLING
  • Alice, CARROLL
  • la Belgariade, EDDINGS
  • Neverwhere, GAIMAN
  • Stardust, GAIMAN 
  • Narnia, LEWIS
  • A la croisée des mondes, PULLMAN
  • Le Seigneur des Anneaux, TOLKIEN
  • Peter Pan, BARRIE
  • Le Dit de la Terre Plate, LEE
J’aimerais beaucoup lire…  (* = Challenge Faerie)
  • King of Ys, K. & P. ANDERSON
  • Le Parlement des Fées, CROWLEY (*)
  • Terremer, LE GUIN
  • Le voleur d’éternité, BARKER
  • Fendragon, HAMBLY
  • Miroirs et fumée, GAIMAN (*)
  • Tigane, KAY

Vous l’aurez compris, « Cartographie du Merveilleux » est un ouvrage à lire autant qu’à consulter, un fabuleux livre donneur d’envies et inspirant pour se trouver de nouvelles idées de lecture. Je ne peux que le conseiller si vous êtes en manque d’inspiration!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Cartographie du Merveilleux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s