Actualités·Fantasy et Fantastique·Livres

Mère-Fée

51tfv6j4QSL._SX195_.jpgTitre: Mère-Fée

Auteur: Cécile Ama COURTOIS

Editeur: L’Ivre Book (j’adore le nom de cette boîte d’édition!!!)

Prix:  5 euros

Nombre de pages:  83 pages

Pour commander: sur le site de l’éditeur L’ivre book

Challenge Faerie, 2ème année : 4 / 20  chroniques

 

Résumé

Hélène, jeune fille aussi complexée qu’introvertie, est plongée comme d’habitude dans la lecture d’un de ses contes de fées favori, parfaitement indifférente à tout ce qui l’entoure. Sa mère, excédée par son attitude, émet à voix haute le souhait qu’elle s’en aille pour de bon vivre dans le « monde enchanté » de ses livres !
À compter de cet instant, l’existence grise et routinière d’Hélène va brusquement prendre un tour insensé. Fées en voie d’extinction, chats qui parlent et elfes sexy, c’est de la fiction tout ça… non ?

L’Avis d’Elodie

J’ai attendu la mise en place du concours 100 j’aime fb / 200 articles du Baz’Art pour publier cette chronique, l’ouvrage étant mis en jeu! Voici d’ailleurs les liens de l’événement: Concours 100 J’aime sur wordpress et Concours Facebook.

De plus, il correspond parfaitement au challenge Faerie du Bazar de la Littérature!

Je réalise à nouveau à cette occasion à quel point il est difficile d’écrire sur un livre d’un auteur qu’on connaît… J’ai eu en effet le plaisir de rencontrer Cécile lors des Imaginales 2017, et franchement, ça a été un joli moment, à un point que j’ai eu envie de le prolonger en achetant son ouvrage! Si le thème des fées est cher à mon coeur, et que jai apprécié cet ouvrage, je dois admettre néanmoins avoir été un peu gênée par quelques détails dans le livre. J’espère que tu ne me tiendras pas rigueur de mes commentaires Cécile… L’impression finale est très largement positive! 😉

L’héroïne Hélène (une version littéraire de Cécile?) est une vraie amoureuse des livres, et quand elle s’adonne à sa passion qu’est la lecture, elle bascule dans un autre monde… Qui n’a pas vécu ce genre de moment où l’on est tellement fasciné par l’univers développé dans un livre qu’on en oublie où l’on est en réalité? Et qui n’a jamais fantasmé à l’idée de se retrouver projeté dans ledit ouvrage? De mon côté, j’ai rêvé adolescente chevaucher dans les plaines du Rohan de TOLKIEN (et vive Peter JACKSON d’avoir mis en image ces paysages).  Merci donc Cécile de réaliser ce bon vieux fantasme de lecteur par le biais d’Hélène, j’ai adoré l’idée!

Notre héroïne se retrouve donc projetée dans un monde imaginaire un peu en perte de vitesse où elle a un grand rôle à jouer. C’est là que le bât blesse un peu à mon goût… Cécile Ama COURTOIS fait des clins d’oeil aux clichés du genre et en veut donner sa propre version, et c’est louable. Le problème, c’est que l’héroïne se trouve laide, mais on se doute bien que ce n’est pas le cas et qu’un homme le lui prouvera. Homme avec lequel elle vivra une sexualité aussi neuve qu’épanouie, et ce en le connaissant depuis quelques jours… Je dois avouer que mon esprit cynique et ma méchante voix intérieure grommelaient de concert en lisant ce type de passage. On était plutôt mal parti, mais c’est là que la plume de Cécile s’est distinguée.

L’auteure a l’art de la formulation. Je ne peux que saluer son choix de vocabulaire, j’ai adoré sa façon d’écrire.  De plus, le livre se lit rapidement. Ainsi, les points gênants évoqués plus tôt sont vite effacés par la fluidité du récit. Les descriptions sont bien menées et grâce à elles, le lecteur se projette bien dans l’univers des fées et rejoint ainsi notre fameuse Hélène! On sent que Cécile maîtrise son univers, qui semble bien dense… Tant qu’on reste un peu sur notre faim! A quand une suite sur ce monde merveilleux? Et surtout, à quand une suite centrée sur le personnage du chat qui parle, être haut en couleur que j’ai beaucoup apprécié…

Certes, vous l’aurez compris, les poncifs sont présents et cela m’a dérangée un temps. Mais si on part dans l’optique que ce roman serait destiné à un public entre adolescence et âge adulte, la gêne se dissipe.  De plus, l’auteure nous réserve une fin qui n’est pas clichée, et nous livre ainsi une jolie histoire.

En conclusion, malgré quelques bémols, c’est un bel ouvrage que je vous chronique ici. Je l’ai assez apprécié pour vous le faire gagner, car je ne comprends pas pourquoi il n’est pas davantage connu!

Si vous êtes curieux de l’univers de Cécile, je ne peux que vous inviter à voir sa page facebook: Cécile Ama COURTOIS

Livresquement vôtre,

Elodie

 

Un commentaire sur “Mère-Fée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s