Premières Lignes #36: Dune

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage! Et de mon côté, cela me permet de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Ou encore de les sortir de ma PAL dans laquelle ils sont depuis trop longtemps perdus! Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré.

Pour ce trente-sixième rendez-vous de cette chronique publiée tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de la PAL de Meltoryas: « Dune » de Frank HERBERT.

 » Durant la semaine qui précéda le départ pour Arrakis, alors que la frénésie des ultimes préparatifs avait atteint un degré presque insupportable, une vieille femme vint rendre visite à la mère du garçon, Paul.

C’était une douce nuit. Les pierres anciennes du Castel Caladan qui avaient abrité 26 générations d’Atréides étaient imprégnées de cette fraîcheur humide qui annonçait toujours un changement de temps.

La vieille femme fut introduite par une porte dérobée et conduite jusqu’à la chambre de Paul par le passage voûté. Pendant un instant elle put le contempler dans son lit. Il ne dormait pas; à la faible lueur de la lampe à suspenseur qui flottait près du sol, il distinguait à peine cette lourde silhouette immobile et celle de sa mère, un pas en arrière. La vieille femme était comme l’ombre d’une sorcière; sa chevelure était faite de toiles d’araignée qui s’emmêlaient autour de ses traits obscurs; ses yeux étaient comme deux pierres ardentes. » 

« Dune » est un ouvrage culte, et quand on lit ces Premières Lignes, on comprend pourquoi. HERBERT a l’art de la description, et sa vieille femme est d’ores et déjà fascinante, alors que nous ne la connaissons que depuis quelques lignes. Je compte lire cet ouvrage très bientôt, et savoir ce que veut ce personnage si énigmatique. En quelques mots, tout un univers est crée par l’écrivain, et ces lignes sont donc pleinement réussies!

 

Publicités

18 réflexions sur “Premières Lignes #36: Dune

  1. Pingback: Première Ligne #3 – World des books

  2. Pingback: Premières lignes #85 – Ma Lecturothèque

  3. Pingback: Premières lignes #86 – Ma Lecturothèque

  4. Pingback: Première Ligne #4 – World des books

  5. Pingback: Premières lignes #30 – La marmotte qui Lit

  6. Pingback: Premières lignes #86 | Songes d'une Walkyrie

  7. Pingback: Les séparables, Fabrice Melquiot, L’Arche Jeunesse, Premières Lignes #32 – Camellia Burows

  8. Pingback: Première Ligne #5 – World des books

  9. Pingback: Premières lignes #87 – Ma Lecturothèque

  10. Pingback: Premières lignes #87 | Songes d'une Walkyrie

  11. Pingback: Premières lignes #88 | Songes d'une Walkyrie

  12. Pingback: Première Ligne #6 – World des books

  13. Pingback: Première Ligne#7 – World des books

  14. Pingback: Première Ligne #8 – World des books

  15. Pingback: Première Ligne #9 – World des books

  16. Pingback: Première Ligne #10!! – World des books

  17. Pingback: Première Ligne #10!! – World des books

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s