Fantasy et Fantastique·Livres·Young Adult

A la croisée des mondes

À la Croisée des Mondes : Pullman, Philip

Titre :  À la croisée des mondes
Volumes
– Les Royaumes du Nord (1995)
La Tour des anges (1997)
Le Miroir d’ambre (2000)
Auteur : Phillip PULLMAN
Éditeur : Gallimard
Prix : 29,90 euros l’intégrale
Nombre de pages : 1136 pages

Pour commander : disponible dans toutes les bonnes librairies et sur le site de Gallimard

Note (sur 5 ♥): ♥♥♥♥♥

Résumé et Avis d’Aurélie:
La trilogie originale, composée des livres Les Royaumes du Nord, La Tour des anges et Le Miroir d’ambre, suit le passage à l’âge adulte de deux adolescents, Lyra Belacqua et Will Parry, qui traversent des univers parallèles en vivant une série d’aventures épiques, qui recouvre un questionnement mystique plus profond.
Dans le premier tome, nous sommes projetés dans un monde à la fois très proche et très différent du nôtre: la technologie s’est arrêtée à la veille de la Première Guerre mondiale (il y a peu de voitures, les gens se déplacent en zeppelins), l’Église contrôle l’essentiel de la société et surtout, tous les êtres humains possèdent une projection de leur âme sous la forme d’un compagnon animal pensant et parlant, appelé daemon (prononcez « démon »). Les daemons des adultes ont une forme fixe, généralement le reflet du caractère de leur être humain (les domestiques ont souvent un daemon chien, qui est loyal), alors que les daemons des enfants changent de forme très souvent.
Dans ce monde, Lyra est une fillette de onze ans vivant une existence peu commune : elle est élevée dans une université austère, suite à la mort de ses parents dans un accident. Elle a pourtant des amis et des jeux de son âge, jusqu’au jour où alors que la communauté scientifique est agitée par la découverte d’une mystérieuse particule appelée « Poussière », des enfants sont enlevés, notamment Roger, son meilleur ami… Lyra devra traverser des épreuves et se méfier des apparences pour retrouver Roger et partir à la croisée des mondes.

Je ne vous révélerai pas plus de l’intrigue de la saga d’ « À la croisée des mondes », afin que ceux qui ne l’ont pas encore lue soient tentés…
Plusieurs raisons m’ont poussée à chroniquer cette saga :
– c’est la saga fantasy qui a le plus infuencé ma vie (avant Harry Potter ? probablement !)
– au cours d’un voyage à Paris, je suis passée par la formidable librairie anglaise Shakespeare & co. Où j’ai pu trouver le cycle complet, en anglais, en un seul volume, avec une jaquette sublime. Je sors tout juste de la lecture des trois tomes, qui m’a laissée encore plus ébahie que quand j’étais enfant.

De plus, l’auteur, Philip Pullman, avait déjà publié une série de nouvelles relatives à son univers (Lyra et les oiseaux, Il était une fois dans le Nord et The Collectors, que je n’ai pas lus et je le regrette si fort !) mais il s’apprête à sortir une nouvelle saga : Le livre de la Poussière. Sortie annoncée le 19 octobre 2017 en Angleterre chez Random House Children’s Books et une parution française le 16 novembre suivant chez Gallimard, avec un titre commun pour le premier tome : La Belle Sauvage.

Pourquoi cette saga m’a marquée ?
D’abord, cette saga est certes écrite pour les enfants, mais sa profondeur en termes de niveau de lecture lui permet d’être lue par les adultes avec plaisir : ainsi, si j’ai commencé la saga au tout début de mon adolescence, j’ai lu le dernier tome alors que j’en approchais de la fin, et j’ai donc eu l’impression que les personnages et l’histoire m’avaient accompagnée vers une certaine forme de maturité.
De plus, les personnages sont tous bien construits : ils ont un passé, des contraintes et des rêves qui les poussent et expliquent leurs actions… sauf quand l’héroïne s’en mêle et met en mouvement des forces qui les dépassent. Lyra, justement, est une héroïne complexe et passionnante : je pense qu’on peut tous se reconnaître dans son caractère de tête brûlée et d’enquiquineuse, mais par ailleurs c’est une héroïne « difficile à aimer ». Nous la voyons parfois se comporter comme une gamine, comme une peste, comme une idiote… Et je trouve que c’est très agréable. Les héroïnes belles, douces, drôles, gentilles et courageuses, qui envahissent les pages d’une certaine catégorie de fantasy, me
sortent par les yeux…
Par ailleurs, la prose de Pullman est très agréable et fluide, sans être trop facile : il joue
merveilleusement bien sur les mots pour en inventer certains, en modifier d’autres, afin de créer un univers unique. L’univers qu’il crée est donc extrêmement immersif, car le langage entier est modifié par l’auteur. Plus d’électricité, mais de la « lumière ambarique», les ours polaires parlent et forgent des armures – ce sont des panserbjØrne, et les canaux sont fréquentés par les péniches des Gitans.
Pour finir, si vous n’êtes pas tant intéressés par l’histoire du premier tome, dites vous que je considère certains passages comme la quintessence de la réflexion mystique mise à la portée de tous. Ce n’est pas étonnant, quand on considère l’éducation que Pullman a eue, surtout de la part de son grand-père clergyman : la Bible, William Blake, John Milton, des ouvrages religieux et des poètes mystiques.
Je vous laisse donc retourner à vos occupation sur cette sublime citation, que j’emporterais bientoujours partout avec moi… « Nous devons bâtir la République des Cieux là ou nous sommes, car pour nous, il n’y a pas d’ailleurs. »

Allez, à bientôt pour de nouvelles lectures !
P.S. : ne regardez pas le film dérivé des Royaumes du Nord, en dehors de son casting impeccable, il n’est qu’un long et minutieux déchiquetage en mille morceaux d’un de mes livres préférés !

Sources images:

  • Tumblr flammiferofwesternesse
  • Blog Bookswithdylanw
  • Blog Goldfishonadish

Un commentaire sur “A la croisée des mondes

  1. ET…. et… en 2017 est donc sorti……. la suite! une nouvelle trilogie, dont le premier opus s’appelle « La belle sauvage »….. Hâte de le trouver, le dévorer et le faire partager! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s