Fantasy et Fantastique·Livres·Science Fiction/ Horreur/ Policier

Les Voies d’Anubis

anubis.png

Titre : Les Voies d’Anubis
Auteur : Tim POWERS
Éditeur : Bragelonne
Prix : 25 euros
Nombre de pages : 480 pages

Note: 5 ♥

 

Résumé :

En 1983 le professeur américain Brendan Doyle, spécialiste des poètes anglais du XIXe siècle, accepte l’étrange proposition d’un milliardaire ayant percé les secrets de l’espace et du temps : encadrer un groupe de riches clients pour une excursion à Londres en 1810, afin d’assister à une conférence du poète Coleridge. Mais au moment de repartir à son époque Doyle est enlevé par des gitans aux ordres du mystérieux docteur Romany, qui semble également s’intéresser aux brèches dans le temps et l’espace. Commence alors une aventure qui entrainera le héros à travers différents lieux et époques pour tenter de contrecarrer les plans de mystérieux sorciers égyptiens cherchant à ramener leurs dieux à la vie.

L’avis de Clément :

Les voie d’Anubis est le 2e livre de Tim Powers que j’ai lu (après Sur des mers plus ignorées, dont je parlerai peut-être un jour), et mon préféré de cet auteur. Bien qu’il soit considéré comme appartenant au genre Steampunk, il s’agit plutôt à mon sens d’un roman mêlant aventures, voyages dans le temps, mystères et magies occultes.

L’une des principales qualités des Voies d’Anubis à mes yeux est son scénario. Celui-ci est très bien écrit, rythmé, avec de nombreux rebondissements qui ont su me tenir en haleine pendant toute la durée du livre. A chaque page j’ai ressenti l’envie de continuer, de progresser à travers l’entrelacs de mystères tissé petit à petit jusqu’au dénouement final. De plus le livre est relativement cours (moins de 500 pages), et se lit très facilement. Le style de l’auteur est fluide, suffisamment descriptif pour permettre de parfaitement visualiser ce qui se passe sans nuire au rythme ou alourdir la lecture.

Autre qualité que j’apprécie beaucoup dans une œuvre de fiction, l’ambiance. Tim Powers a su donner à son œuvre une atmosphère propre, où se côtoient ambiance pré-victorienne, bas-fonds et criminels, mystères et magies, et un solide travail de documentation historique (dans la description notamment du Londres de 1810). L’alchimie opère parfaitement, et l’on se sent vraiment transporté dans un univers particulier, avec ses règles et sa cohérence interne. La magie notamment est ici quelque chose de beaucoup dangereux que dans Harry Potter ou Le Seigneur des Anneaux. Ici pas d’anneaux magiques ou d’ « expeliarmus », et utiliser les puissances occultes peut nécessiter de payer un prix terrible.

Le voyage dans le temps, l’un des thèmes principaux des Voies d’Anubis et thème très délicat à manier s’il en est, est ici très bien exploité. Même si le livre n’échappe pas aux inévitables paradoxes temporels (celui de l’écrivain notamment), l’usage des voyages dans le temps et l’espace ne se traduit par aucune incohérence majeure, mais permet au contraire d’introduire habilement plusieurs rebondissement (dont le remarquable twist final, mais je n’en dis pas plus). Ayant eut quelques appréhensions à l’idée de voir un auteur jouer avec le cours du temps, j’ai été très agréablement surpris et satisfait par l’utilisation faites des voyages dans le temps.

Dernier point, les personnages, et là encore Les voies d’Anubis est une réussite. Que ce soient les héros, leurs acolytes, les personnages secondaires, ou encore les antagonistes, tous sont très bien écrits. On s’attache à eux (pour les héros), on ressent leur malfaisance (pour les méchants), et dans tous les cas on comprend souvent leurs motivations. Certains évoluent au cours de l’histoire, notamment le héros Brendan Doyle, mais là encore je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler.

Pour conclure Les voies d’Anubis est un de mes coups de cœurs littéraire dans le genre aventure-fantastique. Même s’il ne figurera pas forcément dans le haut de la liste des livres que je sauverai en priorité si ma bibliothèque brûlait, c’est une histoire captivante de bout en bout, qui a su me transporter dans un autre univers pour me faire vivre une aventure riche en rebondissement aux côtés de personnages attachants. Et dans le fond, que demander de plus ?

Portez vous bien, et n’oubliez pas : la lecture, c’est l’aventure !

2 commentaires sur “Les Voies d’Anubis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s