Actualités·Premières Lignes

Premières Lignes #46: La Nuit des Temps

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage! Et de mon côté, cela me permet de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Ou encore de les sortir de ma PAL dans laquelle ils sont depuis trop longtemps perdus! Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré.

Pour ce quarante-sixième rendez-vous de cette chronique publiée tous les mercredis , voici quelques lignes d’un livre de ma bibliothèque: « La Nuit des Temps » de BARJAVEL.

 » La bien aimée, mon abandonnée, ma perdue, je t’ai laissée là-bas au fond du monde, j’ai regagné ma chambre d’homme de la ville avec ses meubles familiers sur lesquels j’ai si souvent posé mes mains qui les aimaient, avec ses livres qui m’ont nourri, avec son vieux lit de merisier où a dormi mon enfance et où, cette nuit, j’ai cherché en vain le sommeil. Et tout ce décor qui m’a vu grandir, pousser, devenir moi, me paraît aujourd’hui étranger, impossible. Ce monde qui n’est pas le tien est devenu un monde faux, dans lequel ma place n’a jamais existé.

C’est mon pays pourtant, je l’ai connu…

Il va falloir le reconnaître, réapprendre à y respirer, à y faire mon travail d’homme au milieu des hommes. En serai-je capable? « 

« La nuit des temps » fait partie de mes ouvrages cultes. Il suffit de voir la photo qui suit, d’observer cette couverture cornée et ces pages jaunies, pour se rendre compte à quel point j’ai aimé ce livre. Et en 46 semaines de Premières Lignes, jamais des phrases de début n’ont été si belles. BARJAVEL a un style à nul autre pareil et je me surprends moi-même d’avoir mis autant de temps à faire un article sur ce livre.
« La nuit des temps » est un ouvrage qu’il faut avoir lu, définitivement. Une ode poétique, un récit romantique et tragique qui évoque en filigrane les travers de notre société… Une splendeur.

PS: N’hésitez pas à jeter un oeil à mon bookstagram tout neuf 😉 !

4 commentaires sur “Premières Lignes #46: La Nuit des Temps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s