Porter sa voix: S’affirmer par la parole

Porter sa voix : S'affirmer par la parole par Freitas

Auteur : Stéphane de FREITAS

Année : août 2018

Éditions : Le Robert

Note : 3♥ /5

Où l’acheter: dans toutes les bonnes librairies

 

Résumé:

Nous sommes tous amenés à prendre un jour la parole en public. Mais comment faire pour ne pas avoir peur et être écouté ?
Stéphane de Freitas nous donne les clés pour libérer notre parole, prendre confiance et se révéler aux autres et à soi-même.

Nous n’avons jamais autant eu l’illusion de pouvoir nous exprimer sur tout, partout et tout le temps. Mais sommes-nous écoutés ? Pour que nos envies, nos rêves puissent exister ailleurs que dans notre esprit, il nous faut apprendre à prendre la parole en public, à défendre clairement nos idées et à instaurer le dialogue. Pourtant la pratique de l’oral reste une compétence peu enseignée dans notre cursus scolaire. Pour beaucoup d’entre nous, elle est source de fragilité sociale et professionnelle.

Stéphane de Freitas a créé et anime depuis 2012 des ateliers de prise de parole auprès de nombreux élèves et d’étudiants. Les résultats sont remarquables. En apprenant à puiser au fond d’eux la force d’un discours authentique, en s’initiant aux techniques oratoires, ils retrouvent confiance et se révèlent aux autres et à eux-mêmes.

Dans ce livre fondateur, Stéphane de Freitas défend une véritable pédagogie de l’oral, fruit de son histoire personnelle et de son expérience auprès des jeunes. Il en expose avec clarté les grandes étapes et livre les outils pratiques pour développer individuellement et collectivement notre esprit critique et libérer notre parole, dès l’école et tout au long de la vie.

Pour que chaque personne puisse « porter sa voix », sa propre voix.

L’Avis d’Elodie:

Merci à Babelio et aux éditions Le Robert pour l’envoi de cet ouvrage!

Stéphane de Freitas est le réalisateur du documentaire À voix haute : La Force de la parole. Il s’agit d’un livre à volonté pédagogique pour apprendre à mieux s’exprimer. Cet ouvrage s’adresse a priori principalement aux enseignants,.

Selon de Freitas, « Le manuel montre qu’il n’est pas tant besoin de trouver l’éloquence que «l’alignement». Avant de pouvoir s’ouvrir aux autres, il faut déjà pouvoir se comprendre soi-même. L’éloquence n’est pas une science. On assimile parfois l’éloquence au spectacle, or c’est un art. Est éloquente la parole qui est juste. »

Clairement, ce livre se positionne comme un ouvrage plus de philosophie sur la parole que comme un guide de développement personnel.

Le livre se divise en 5 parties.

La première porte sur la pédagogie et sur la résolution des conflits. Lire de tels propos m’a fait penser à mon expérience propre. En effet, il y a quelques années, j’ai eu la joie de rencontrer Marwan Mery et Laurent Combalbert, créateurs d’ADN Kids. Une série, intitulée « Ransom », a d’ailleurs été diffusée sur TF1 et était inspirée de la vie de ces négociateurs professionnels qui ont notamment travaillé pour le RAID. Les notions évoquées dans cette partie m’ont fait penser à l’ouvrage de Combalbert, « Devenez meilleur négociateur que vos enfants ».
On retrouve dans ces chapitres les idées de Montessori ou de Freinet.

La seconde partie parle de l’éloquence, et c’est un des passages qui m’a le plus intéressée. Le terme « congruence », que je ne connaissais pas, est alors évoqué. Stéphane de Freitas l’explique ainsi dans une interview donnée au Figaro:

« C’est un orateur qui est en «congruence». Une personne qui a peut-être de la timidité et qui ne parle pas un très bon français, mais qui sait faire un travail d’introspection, organiser son propos pour choisir les bons mots et se faire comprendre. Le très bon orateur sait occuper la scène, ressentir des émotions. Mais attention, il ne s’agit pas d’un comédien. Il sait défendre des propos, être convaincant, animer et trouver la bonne voix. »

Dans la troisième partie, l’auteur explique les objectifs de sa pédagogie. Individuellement, l’idée est que savoir s’exprimer oralement permet de prendre confiance en soi et collectivement, cela incite à la collaboration, à l’intérêt envers les autres. Des techniques pour se détendre, en maîtrisant son souffle notamment, sont évoquées.

La quatrième partie est axée sur la prise de parole individuelle, sur les clés pour réussir un entretien d’embauche, un examen…

Enfin, la dernière partie parle des concours Eloquentia. Pour info, l’association Eloquentia permet  à un public jeune de s’exprimer librement et de gagner confiance en eux à travers des formations et des concours de prise de parole, et ce depuis 2012.

L’ouvrage déplore souvent le manque de formation que nous autres enseignants subissons. En effet, difficile de former les élèves à l’oralité quand on ne nous a pas enseigné ses clés à l’IUFM / ESPE. Mais je trouve le constat de Freitas un peu dur. Les nouveaux programmes de 2016 mettent l’oral en avant au Brevet et il me semble que nous faisons preuve de réactivité à ce sujet, même si elle a été un peu forcée!

Dans l’ensemble, j’ai trouvé ce manuel intéressant, mais il m’a paru difficile de le lire d’une traite, et je ne pense pas que cet ouvrage est pensé pour.

Si l’auteur souhaite diversifier son public de lecteurs, je ne suis moi même pas convaincue qu’il soit si accessible, et ne le conseillerais hélas qu’à un public averti. Un peu plus de simplification, de vulgarisation aurait été la bienvenue, même si on sent des efforts dans ce sens. Le style « manuel » lasse rapidement, j’aurais préféré un écrit plus romancé, ou avec davantage d’anecdotes.

En conclusion, l’ouvrage était interessant, mais peut être un peu trop technique par rapport à mes envies lectures du moment.

Publicités

2 réflexions sur “Porter sa voix: S’affirmer par la parole

  1. Je le lirai si je le croise à la bibliothèque, la prise de parole en public étant l’une de mes bêtes noires. Mais je retiens que la lecture, bien qu’intéressante, ne sera pas d’un abord facile…

    • Clairement, je l’ai trouvé intéressant, mais je dois admettre que je ne l’aurais pas acheté… Et le style m’a lassée rapidement. On est plus sur du manuel que sur du roman, et j’ai eu peu de mal à accrocher du coup. Après, il y a quelques trucs et astuces qui peuvent aider dans l’ouvrage quant à la prise de parole! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s