BD·BD, Comics et Mangas

Michael Jackson en BD

Résultat de recherche d'images pour "michael jackson en bd"Titre : Michael Jackson en BD
Auteur : Céka
Dessinateurs: Anthony Audibert, Aurélie Neyret, Bast, BiG ToF, Domas, Filippo Neri, Lou, LU-K, Martin Trystram, Nikopek, Patrick Lacan, Piero Ruggeri, Sarah Williamson, Vallale, Vox, Yigaël et beaucoup d’autres
Éditeur : Petit à Petit
Prix : 19,90 euros

Pour commander :Editions Petit à petit

Résumé:

Incroyable chanteur, brillant musicien, performeur hors-pair, Michael Jackson fut une personnalité aussi excentrique que talentueuse, tristement piégée dans les méandres d’une enfance volée et d’un star-system étouffant.

Découvrez, dans cette biographie mêlant bandes  dessinées et documentaires, comment le plus jeune des Jackson 5 fut propulsé sur le devant de la scène, avant de mener la plus extraordinaire des carrières solo.

L’Avis d’Elodie:

Cette BD fait partie de ces ouvrages qui, quand vous les voyez, font que vous savez que vous quitterez la librairie avec. Il m’a tellement plu que je n’ai pas hésité à l’offrir à Noël!

Le livre alterne entre textes complets et bien documentés, sur des passages bien précis de la vie de Michael Jackson, et pages de BD splendidement illustrées par différents artistes de talent. 25 dessinateurs se succèdent avec des styles qui leur sont propres. J’avais peur du coup que l’ouvrage manque de cohérence et que toutes ces personnes ne soient pas parvenues à trouver une unité entre les récits. Mais j’ai été bien vite rassurée. Les moments de l’existence de Jackson s’enchaînent avec fluidité, et les textes explicatifs permettent d’assurer des transitions douces entre les différents types de dessin. Niveau style, il y en a pour tous les goûts, du réaliste très fin au hyper coloré, en passant par la caricature ou par les tons de gris.

Voici quelques planches, dans l’ordre d’Akita, Trystam et Ruggeri / Neri (artistes que j’ai préféré dans l’ouvrage avec Baloup!)

La lecture de l’ouvrage est fluide, on peut s’interrompre facilement en changeant de chapitre, mais franchement on n’en a pas envie, tant on découvre de choses sur la personnalité de ce dieu de la scène. J’ai appris beaucoup de choses sur l’enfance et l’adolescence de Michael. Et j’ai surtout été fascinée par sa relation ambigüe avec Diana Ross, qui a tenu pour lui à la fois le rôle de mère, mentor et peu être un peu plus dans le niveau de l’intime… En témoigne les paroles de la chanson « Dirty Diana » que Jackson a dédié à la chanteuse:

She’s saying that’s Ok
Elle dit : « fais comme tu veux
Hey baby do what you please
Hey bébé fais ce qui te plaît
I have the stuff that you want
J’ai tout ce que tu veux
I am the thing that you need
Je suis ce dont tu as besoin »
She looked me deep in the eyes
Elle m’a regardé dans le blanc des yeux
She’s touchin’ me so to start
Elle m’a touché la première
She says there’s no turnin’ back
Elle dit qu’elle ne reculera pas
She trapped me in her heart
Elle m’a emprisonné dans son cœur

Depuis la mort du King of Pop, nombre sont les livres et biographies parues sur cet artiste, et j’ai l’impression que peu ont réussi à résister au côté « putaclic » du décès de Jackson ou de son procès tristement célèbre. Ce qui est d’autant plus remarquable avec cet ouvrage, qui traite de ces sujets difficiles avec élégance et neutralité.

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment beaucoup aimé cette BD, et compte bien me renseigner sur les autres parutions de cette jolie boîte d’édition!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s