Actualités·Petit Bonheur

Le Petit Bonheur #16: Jugetsudo by Maruyama Nori

Ce samedi est l’occasion de présenter le moment « Petit Bonheur ». J’ai trouvé l’idée grâce à La Tête en Claire, voici d’ailleurs son dernier article sur ce thème: Le Petit Bonheur de Claire. Cette série d’articles avait été initialement créée par Gaëlle de Pause Earl Grey.

Le concept est simple: parler de sa petite joie de la semaine, s’y astreindre pour tout simplement se rendre compte que le bonheur est là tout le temps, et que même quand ca va mal il est présent, mais juste un peu caché ^^

Sur Instagram, je réalise que j’avais déjà mis en place ce rituel, en prenant en photo les jolies moments de mes journées. Alors pourquoi ne pas les relayer ici et poursuivre le racontage de vie? (En privilégiant ceux en rapport avec la littérature, le ciné…)

Mon Petit Bonheur de cette semaine, ca a été… de découvrir le Jugetsudo à Paris.

Il s’agit d’une boutique de thé absolument incroyable, dont je voulais absolument faire la découverte lors de notre passage à Paris.

La maison Nori a été crée en 1854 à Tokyo, et s’est fait connaître dans le négoce d’algues séchées. Une tradition qui se poursuit encore aujourd’hui: Maruyama Nori fournit actuellement plus de 3000 restaurants en algues dans tout le Japon! En 1980 a été crée au sein de cette entreprise familiale la maison de thé Jugetsudo, qui signifie « l’endroit où l’on regarde la lune ».

La boutique parisienne est la seule en dehors du Japon. L’architecture y est incroyable. Pour la décrire je préfère reprendre les mots de son architecte, Kengo Kuma:

« J’ai voulu faire un espace qui évoque une clairière dans un bois de bambous. Il se respire dans ces bois un air différent de celui du monde ordinaire : il y rayonne une lumière qui n’est pas la lumière habituelle. Au milieu de cet espace spécial j’ai placé une planche de cyprès du Japon, massive et sans nœud. La tradition japonaise attribuait à ce bois le pouvoir magique rendre lisse ce qu’on pose dessus. J’ai souhaité que les gens devinent qu’ils goûtent à la nature du Japon en posant leurs mains sur ce comptoir. Au sous-sol est une salle dallée de pierre, consacrée à la cérémonie du thé, un lieu au mystère intéressant, sorte de grotte souterraine dans Paris. Je voudrais qu’on y découvre un autre aspect du thé vert. »

52605355_2166543020099307_886858180519264256_o.jpg

Avant tout achat, la vendeuse nous propose de goûter le thé. Nous n’avons pas voulu exagérer et avons dégusté deux thés, dont le fabuleux thé Sencha Haru. Il est obtenu à partir de feuilles cueillies très tôt dans la saison ce qui lui doit son appellation, Haru signifiant Printemps.

 

Vous l’aurez compris, c’est d’un endroit magique dont je vous parle ici, et je compte bien y revenir afin d’assister à un atelier « cérémonie du thé », histoire de compléter l’expérience.

 

2 commentaires sur “Le Petit Bonheur #16: Jugetsudo by Maruyama Nori

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s