Actualités·Petit Bonheur

Le Petit Bonheur #17: Les Guetteurs de Vent, librairie parisienne

Ce vendredi est l’occasion de présenter le moment « Petit Bonheur ». J’ai trouvé l’idée grâce à La Tête en Claire, voici d’ailleurs son dernier article sur ce thème: Le Petit Bonheur de Claire. Cette série d’articles avait été initialement créée par Gaëlle de Pause Earl Grey.

Le concept est simple: parler de sa petite joie de la semaine, s’y astreindre pour tout simplement se rendre compte que le bonheur est là tout le temps, et que même quand ca va mal il est présent, mais juste un peu caché ^^

Sur Instagram, je réalise que j’avais déjà mis en place ce rituel, en prenant en photo les jolies moments de mes journées. Alors pourquoi ne pas les relayer ici et poursuivre le racontage de vie? (En privilégiant ceux en rapport avec la littérature, le ciné…)

Mon Petit Bonheur de la semaine dernière, ca a été… d’errer dans la jolie librairie « Les guetteurs de vent ».

Le nom déjà, parlons en. Nous nous baladions avec mon cher et tendre dans le 11e, sortant de l’Atelier des Lumières (lieu dont je parlerai dans mon Petit Bonheur de la semaine prochaine), et j’ai vu au loin cette enseigne évocatrice qui m’a immédiatement séduite. Pas d’hésitation, nous voilà à l’intérieur de la boutique. Saluons au passage la patience de Monsieur, c’était la quatrième librairie que je lui infligeais en 2 jours. Vous noterez que c’est la seule dont je vous parle, aussi. J’ignore d’où vient l’inspiration pour le nom, j’ai trouvé un ouvrage de Tuyêt-Nga Nguyên qui porte ce titre, je ne sais pas si c’est lié, mais en tout cas la formulation est belle.

24329-Z9

Une fois entrée dans la librairie, la magie opère. Est-ce la taille disons raisonnable du lieu? Le sourire des libraires, présentes sans être insistantes? L’agencement des étagères qui laisse le futur lecteur déambuler à son gré, l’œil sans cesse sollicité? En tout cas, l’endroit a du charme et on s’y sent bien. Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que quelque soit le rayon, on y trouve une pépite. Certes, le choix n’est pas immense, taille du magasin oblige, mais les ouvrages sélectionnés sont tous de qualité et/ou inconnus pour moi. Bref, exactement ce que je demande à une librairie digne de ce nom! Le rayon art fourmillait de livres tous plus beaux les uns que les autres, je compte d’ailleurs acquérir bientôt « Colorama » que j’ai repéré dans les rayonnages. Idem pour le côté cuisine, ou voyage, et Monsieur a aussi trouvé son compte.

kl

J’ai acquis dans cette librairie « Call me by my name », aussitôt acheté, aussitôt dévoré, et « Une sirène à Paris » qui me faisait envie depuis longtemps. Je me suis mis de côté mentalement « L’ours et le rossignol », dont la couverture est sublime, et « L’homme qui mit fin à l’histoire » de mon auteur chouchou Ken Liu. Bref, pas mal de découvertes en errant entre les étagères et les tables.

Alors si vous passez à Paris ou que vous y vivez, allez vite faire un tour à la librairie « Les Guetteurs de Vent », c’est 108 avenue Parmentier dans le 11e!

Source images: librest.com

Publicité

Un commentaire sur “Le Petit Bonheur #17: Les Guetteurs de Vent, librairie parisienne

  1. Un peu loin pour moi, mais le lieu fait envie 🙂 Et bonne idée de garder dans un coin de ta tête L’ours et le Rossignol, c’est un très bon ouvrage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s