Premières Lignes #74: Les Jours Meilleurs

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de sortir des livres de ma PAL ou de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce soixante-quatorzième rendez-vous, publié tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre que je suis en train de lire: « Les jours meilleurs », de Cecelia Ahern.

On la surnommait la Tombe. Quels que soient les secrets et les informations, personnelles ou non, qui lui étaient confiés, elle ne les révélait jamais. Avec elle, on était en sécurité: elle ne jugeait jamais personne, ou alors elle se gardait bien de le dire. Elle portait un prénom qui lui allait à merveille, synonyme de persévérance et de courage, et son diminutif était parfait aussi; elle était solide, stable, ferme, stoïque et étrangement réconfortante. C’était bien pour ça que lui rendre visite dans un endroit pareil était déchirant. Kitty ressentait une douleur dans la poitrine, dans le cœur précisément. Cette douleur s’était manifestée au moment où elle avait envisagé cette visite, elle s’était déployée une fois Kitty sur place et s’était installée devant l’assurance que ce n’était ni un rêve ni une fausse alerte, mais bien la vie dans ce qu’elle avait de plus tragique: cette confrontation directe avec la mort, face à laquelle elle allait perdre. 

De Cecelia Ahern, je connaissais le magnifique « PS I love you », qui m’avait tiré pas mal de larmes. Depuis, je n’avais hélas pas eu l’occasion de lire d’autres ouvrages de l’auteure, mais avait gardé son nom dans un coin de ma tête. Alors, lorsque j’errais dans les rayonnages de la librairie en cherchant un nouvel ouvrage sur lequel jeter mon dévolu, ce nom a immédiatement attiré mon œil. Ses Premières Lignes que je vous livre ici ayant attisé ma curiosité, c’est donc avec ce livre que je me suis dirigée vers la caisse.

J’ignore ce que vous pensez de ces premières lignes, mais de mon côté vous l’aurez compris elles ont participé à l’achat de cet ouvrage. Et j’en suis ravie, étant actuellement à plus de la moitié du livre! « Les Jours Meilleurs » auront très vite leur article, n’en doutez pas!

Publicités

5 réflexions sur “Premières Lignes #74: Les Jours Meilleurs

  1. Pingback: Premières lignes #154 – Ma Lecturothèque

  2. Pingback: Premières lignes #155 – Ma Lecturothèque

  3. Pingback: Premières lignes #17mars | Lady Butterfly & Co

  4. Pingback: Premières lignes # 155 | Songes d'une Walkyrie

  5. Pingback: Premières Lignes #12 – Prête-moi ta plume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s