Actualités·Petit Bonheur

Le Petit Bonheur #20: Lire des ouvrages de la sélection des Incorruptibles

Ce vendredi est l’occasion de présenter le moment « Petit Bonheur ». J’ai trouvé l’idée grâce à La Tête en Claire, voici d’ailleurs son dernier article sur ce thème: Le Petit Bonheur de Claire. Cette série d’articles avait été initialement créée par Gaëlle de Pause Earl Grey.

Le concept est simple: parler de sa petite joie de la semaine, s’y astreindre pour tout simplement se rendre compte que le bonheur est là tout le temps, et que même quand ca va mal il est présent, mais juste un peu caché ^^

Sur Instagram, je réalise que j’avais déjà mis en place ce rituel, en prenant en photo les jolies moments de mes journées. Alors pourquoi ne pas les relayer ici et poursuivre le racontage de vie? (En privilégiant ceux en rapport avec la littérature, le ciné…)

Mon Petit Bonheur de la semaine, ca a été… de poursuivre mes lectures dans le cadre des Incorruptibles. Il s’agit d’ouvrages pour les enfants, mais que j’ai beaucoup aimé découvrir!

Pour expliquer ce que sont les Incorruptibles, je dois avouer que rien n’est mieux que la présentation du site officiel:

« L’objectif de l’association Les Incorruptibles est de susciter le désir de lire des plus jeunes à travers des actions lecture autour d’une sélection de qualité.

Pour être Incorruptibles, les jeunes lecteurs, de la maternelle au lycée, s’engagent à :
• lire les ouvrages qui ont été sélectionnés
• se forger une opinion personnelle sur chacun des livres
• voter pour leur livre préféré

Le Prix des Incorruptibles peut prendre plusieurs formes et s’adapter à toutes les structures : écoles, collèges, lycées, bibliothèques, centres de loisirs.

En 2018, pour la 29e édition du Prix, 464 518 jeunes lecteurs répartis dans plus de 8 000 établissements scolaires et périscolaires à travers toute la France, les DOM/TOM et à l’étranger ont lu les livres sélectionnés et élu, parmi eux, leur titre préféré. »

Je ne fais pas partie du comité de mon établissement, mais ai eu la chance qu’on me prête une partie de la sélection de l’année en cours histoire que je puisse y jeter un œil.

Voici la liste des ouvrages prêtés, résumés et courts avis à l’appui!

Philibert Merlin : Apprenti enchanteur par ConstantGwladys CONSTANT, Philibert Merlin, apprenti enchanteur, éditions le rouergue

Dans la famille de Philibert Merlin, tout le monde a un don… Tous, sauf Philibert ! Ses parents et ses six frères et soeurs sont chacun des génies dans leur domaine : musique, danse, sciences, etc. Normal, ce sont des enchanteurs ! Mais Philibert a beau chercher son talent, faire des expériences, il ne trouve rien… Serait-il un simple petit garçon ? Pas sûr !

Ce petit roman m’a fait immédiatement penser à Roahl DAHL ou à ROWLING, l’humour et la magie sont bien présents. Cette histoire sur la découverte de soi et la construction de son identité m’a bien plu, et j’ai eu un grand coup de cœur pour les illustrations de Juliette BARBANEGRE.

 

Mercredi, c'est papi ! par BourdierEmmanuel BOURDIER, Mercredi c’est papi, éditions Flammarion Jeunesse

« Le mercredi après-midi, c’est chez papi et mamie, et c’est un peu l’enfer aussi. Il n’y a pas Internet, et seulement trois BD un peu moisies. ? Je m’ennuie. ? Mais non mon roudoudou. On ne s’ennuie jamais à ton âge. Va voir papi. ? Non. Papi, il est aux fraises. ? Pas du tout ! Il est aux haricots. Va le voir, ça lui fera plaisir. Papi est bien aux fraises. Être aux fraises, c’est perdre la boule, avoir des courants d’air entre les deux oreilles, yoyoter du citron. » Et pourtant, pour Simon, le mercredi avec papi va devenir immanquable !

J’ai également apprécié ce récit plein de tendresse, et ai beaucoup aimé le style d’écriture. L’ouvrage a beau être destiné à des enfants, les formulations sont recherchées tout en étant simples, un exercice pas facile! en voici un extrait:

Moi, j’ai encore pleins de choses à apprendre sur ta vie d’avant. Car tout est vrai, je le sais, tu as été tout ça, sinon la vie est trop triste. Avec toi, on n’a pas besoin de livres. Tu les écris avec ta bouche ! Quand tu racontes, on dirait que tu tournes des pages magiques. Il n’y a que toi qui sait faire ça.

 

La gloire de ma mère par Ben KemounHubert Ben KEMOUN, La Gloire de ma mère, éditions Etincelles

Que se passera-t-il pour Fanny, adolescente ordinaire, quand tout le collège apprendra que sa mère est une star de télé ? Un épisode de vie riche en émotions, signé Hubert Ben Kemoun.

Je n’ai hélas pas adhéré à l’ouvrage. La couverture de prime abord ne m’attirait pas, la thématique est clichée et l’histoire plutôt superficielle.

 

 

 

 

Jefferson par MourlevatJean-Claude MOURLEVAT, Jefferson, Gallimard Jeunesse

Le pays où cette histoire commence est peuplé d’animaux qui marchent debout, parlent, peuvent emprunter des livres à la bibliothèque, être amoureux,  et aller chez le coiffeur. C’est justement ce que fait le hérisson Jefferson en ce matin d’automne radieux. Il part se faire rafraîchir la houppette et cela suffit à le mettre en joie. Mais en arrivant au salon Defini-Tif, Jefferson découvre une scène horrible: le blaireau Edgar, son coiffeur, est au sol, une paire de ciseaux plantée dans la poitrine. Pour le hérisson, les ennuis commencent et le précipitent dans une aventure qui le conduira au pays des êtres humains. Hélas !

Je n’ai hélas pas encore eu le temps de lire cet ouvrage, mais la couverture comme le résumé me donnent envie! Les échos semblent très positifs, je ne peux que vous renvoyer vers les chroniques de Sir This and Lady That et de L’île aux trésors!

 

Vue sur mer par HoestlandtJo HOESTLANDT, Vue sur mer, Magnard Jeunesse

Romuald, dit « Rom », tourne un peu en rond dans sa petite cité morose… Et quand le Secours populaire propose à sa mère de l’envoyer en vacances sur la Côte d’Azur dans une famille d’accueil, il est très partant, même s’il voit bien que cette proposition ne plaît pas trop à sa mère. Et le voilà en route, avec sa valise couverte d’autocollants ! Au début, en rencontrant Papy Guy et Mamie Juliette, Rom se dit que ce séjour va être d’un ennui mortel. Mais à peine est-il arrivé que tout change dans son esprit. D’abord, la mer est belle, d’une beauté qui le subjugue ; il est aussi beaucoup plus libre que chez lui, et puis Papy Guy et Mamie Juliette sont très gentils, sans être toujours sur son dos. Jour après jour, Romuald apprend la liberté, la douceur de vivre, une nouvelle façon de pratiquer l’humour, et ce bonheur tout neuf lui fait un bien fou ! Le portrait doux et généreux d’un garçon modeste, qui découvre un autre milieu social. Un texte sensible et juste.  

Autre ouvrage que je n’ai pas encore lu, mais qui me donne aussi beaucoup envie, de par sa thématique et sa couverture, absolument sublime.

 

Prince Koo, tome 1 par StowerAdam STOWER, Prince Koo, Albin Michel Jeunesse

Êtes-vous prêts à rencontrer Prince Koo ? À découvrir une forêt cachée au milieu de la ville ? À apprivoiser un wombat ? À construire des cabanes dans les arbres ? Alors, n’hésitez pas une seule seconde, ouvrez ce livre et suivez Ben dans une aventure pleine de pièges, de poils, de toboggans… et de rires !

Je n’ai pas vraiment adhéré à l’ouvrage, surement parce que je suis trop vieille pour en apprécier l’humour! Par contre, j’ai aimé les efforts de présentation, l’intérieur du livre est abondamment illustré et aide à se projeter dans l’histoire.

 

 

 

Ma gorille et moi par GallotMyriam GALLOT, Ma Gorille et moi, Syros

La maison de Jeanne se trouve au cœur d’un zoo. Le zoo de ses parents ! Quand Jeanne était bébé, ils ont accueilli chez eux une petite gorille, Mona, que sa mère avait rejetée à la naissance. Mona et Jeanne ont grandi ensemble. Mais Mona, qui est maintenant adulte, doit être transférée au zoo de Milan. Alors qu’un groupe de jeunes militants s’insurge et manifeste devant le zoo, Jeanne découvre le discours de défenseurs de la liberté animale. Peut-elle aimer Mona et vouloir la garder auprès d’elle ?

En tant qu’amoureuse des animaux et m’intéressant à l’écologie, cet ouvrage m’attirait particulièrement.  La réflexion sur les zoos n’est pas dépourvue d’intérêt, les différents points de vue sont présents et permettent au lecteur de se forger un avis. Mon bémol se situerait quant au traitement des personnages, un peu trop caricaturaux à mon goût, notamment les militants.

 

Le grand voyage de Figgy par TamsinTamsin JANU, Le grand voyage de Figgy, Bayard Jeunesse

Figgy, 9 ans, vit au Ghana avec sa grand-mère adoptive Ama et sa meilleure amie Kwamé, une chèvre. Quand sa chère Ama tombe malade, Figgy décide de partir en Amérique, là où on trouve les meilleurs médicaments. Quelques sous et provisions en poche, la petite fille quitte le village en tro-tro, accompagnée de Kwamé. Elle fait très vite la connaissance de Julius, un garçon débrouillard au grand coeur qui s’est enfui de chez lui. Les deux enfants se lancent alors dans un incroyable périple à travers le Ghana.

J’ai immédiatement été attirée par la couverture ensoleillée de cet ouvrage. Je me rends compte que j’évoque souvent les couvertures des livres, mais ils composent la première impression qu’on a envers un ouvrage, et donnent envie ou non de lire le livre. J’ai aimé vivre au Ghana le temps de quelques pages, me suis attachée au personnage de Figgy et ai voulu vite finir le livre pour savoir ce qui lui arriverait. Un coup de cœur touchant et attachant.

 

Le retour de la Bête par MarcastelJean-Luc MARCASTEL, Le retour de la Bête, Etincelles

Il l’a entendue. Il dit même qu’il l’a vue, avec ses yeux petits et méchants. Mais au village tout le monde sait que le père Gustave boit un peu trop. Alors son histoire à dormir debout, qui ravive le souvenir de la fameuse Bête du Gévaudan, ça ne me fait pas peur, enfin presque pas… Et puis j’ai un problème plus urgent à traiter : organiser l’évasion de mon meilleur ami Maurice, qui a été arrêté par des SS. Mais comment moi et ma bande de copains, qu’une simple bête imaginaire effraie, pourrions-nous mettre en déroute les soldats allemands ?

J’ai tout simplement adoré ce livre, qui mélangé policier, fantastique et historique, bref 3 de mes genres de prédilection. L’écriture de l’auteur est absolument parfaite, l’histoire entraînante, bref, j’ai passé un super moment avec cet ouvrage, qui est mon coup de cœur de cette sélection.

Voilà pour cet article sur les Incorruptibles! Je l’ai mis dans la catégorie Petit Bonheur car je suis contente d’avoir réussi à lire une telle quantité de livres en un temps restreint… Je vivais une petite panne de lecture ces temps ci et suis heureuse de voir que ces instants sont révolus!

Et vous, quel a été votre Petit Bonheur de cette semaine?

 

7 commentaires sur “Le Petit Bonheur #20: Lire des ouvrages de la sélection des Incorruptibles

  1. C’est un bien beau petit bonheur 🙂
    Mercredi c’est papi est fait pour moi ! Merci pour la découverte. Quant à Jefferson, c’est mon prochain achat France Loisirs… Je fonde pas mal d’espoir sur ce livre.

    1. Si j’ai bien compris, en gros il y a une liste d’ouvrages, les élèves piochent dedans, lisent les livres et font des petits jeux en rapport ( quizz, mots croisés, Cluedo…) 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s