Films

Tolkien

Résultat de recherche d'images pour "tolkien film"

Date de sortie: 19 juin 2019

Réalisé par: Dome KARUKOSKI

Avec: Nicholas HOULT, Lily COLLINS, Derek JACOBI

Note (sur 5 ♥)♥♥♥♥♥

Durée: 1h52

Bande annonce:

 

L’Avis d’Elodie:

De Tolkien, j’ai lu « Le Seigneur des Anneaux » et « le Hobbit ». Comme beaucoup, mon adolescence a été bercée par les adaptations cinématographiques de JACKSON. J’ai rêvé être, telle Eowyn qui m’énerve autant qu’elle me fascine, une preux guerrière chevauchant les plaines du Rohan. J’ai frémis devant le Balrog, j’ai eu le coeur palpitant devant son combat contre Gandalf. J’ai souhaité être aussi fascinante que Galadriel, aussi fidèle en amitié que Sam, aussi courageuse qu’Aragorn.

Tolkien, par ses écrits, a réussi le tour de force de créer des mythes qui complètent merveilleusement les contes germaniques et nordiques dont il s’est inspiré. Il a laissé une trace indélébile dans la littérature, et a donné naissance à une mythologie, une langue, un monde complet. L’auteur de tels prodiges, l’homme derrière la plume, m’a toujours fascinée, même si je ne connaissais que quelques détails de sa vie. Aussi attendais-je avec impatience le biopic sur cet auteur d’exception.

Vient le moment d’une petite parenthèse. Tolkien a vécu 81 ans, et le film ne s’intéresse qu’à sa vie de la mort de sa mère à ses 12 ans jusqu’au moment où Tolkien devient professeur à Oxford, et il est alors âgé de 33 ans. On ne peut appeler « biopic » un film qui ne s’intéresse qu’à 20 années d’une vie aussi prolifique, et le résultat en lui même est romancé, non documentaire. Non que je m’en plaigne, au contraire. J’ai adoré ce film, tout simplement. Mais je trouve le terme « biopic » un peu faussé, or c’est comme cela qu’il est vendu, peut être pour rassurer les fans absolus de l’auteur.

De mon côté, le fait que le réalisateur ait pris quelques libertés scénaristiques, ne m’a absolument pas dérangée. L’histoire avec Edith est parfois « fausse » au sens biographique du terme, par exemple Tolkien et elle n’ont pas connu autant de rebondissements et la date de leur mariage est fausse, Tolkien ayant épousé Edith avant son départ au front. Mais cela ajoute un minima de suspense, et on espère davantage une fin heureuse à ce couple charismatique. Autre point, l’aspect religieux de la vie de Tolkien est complètement mis de côté, on retrouve dans le film un jeune homme complètement alcoolisé hurlant son désespoir en vieux finnois alors que l’illustre auteur ne se serait jamais allé à un geste aussi impie. Mais ce moment dans le film est tout simplement savoureux, on voit des failles dans cet homme si lisse et c’est jouissif. Nécessaire aussi je pense, pour qu’on s’attache davantage au personnage.

Vous ne lirez donc pas une critique agressive de fan de base qui ne supporte pas les changements. Il ne faut pas oublier que ce film est une réalisation à part entière, et que de ce fait, le réalisateur a droit selon moi de changer les éléments de la vie de Tolkien qui lui chantent, du moment que c’est fait dans une volonté artistique claire. Et c’est bien le cas de ce film.

Esthétiquement, c’est magnifique. Les images sont fortes, bravo à Dome KARUKOSKI et son directeur de photographie Lasse JOHANNESSEN. Chaque plan est une splendeur, rien que cela. En voici quelques images:

Tolkien : Photo

Résultat de recherche d'images pour "tolkien film"

Ce coup de coeur envers le film, je l’explique aussi par la qualité d’interprétation des acteurs. Le casting est irréprochable. Lily COLLINS comme Nicholas HOULT sont parfaitement convaincants dans leur idylle naissante. Ils sont beaux, jeunes, attachants et on regarde avec tendresse leur amour se développer sous nos yeux. Lily COLLINS est pour moi une Edith parfaite, forte dans son amour envers ce grand dadais pas doué pour communiquer et pourtant si incroyable pour créer des langages. L’alchimie avec son partenaire est bien présente, et c’était la chose à ne pas rater dans ce film.

Le réalisateur, lorsqu’il filme l’actrice, use parfois de plans où on la voit à la place des yeux de Tolkien, et la douceur transparaît dans chaque prise. Une vraie réussite.

Tolkien : Photo Nicholas Hoult

Tolkien : Photo Lily Collins

Nicolas HOULT, de son côté, est parfaitement convaincant dans ce jeune adulte en devenir qui deviendra un des plus grands écrivains de sa génération. On le découvre hésitant, timide et pourtant déterminé, courageux et pourtant craintif. Des dualités parfaitement interprétée par un acteur que j’admire de plus en plus!

Les seconds rôles aussi sont excellents, je me suis attachée aux amis de Tolkien, en particulier à Geoffrey Smith, incarné par Anthony BOYLE. Il incarne pour moi l’archétype parfait de l’ami fidèle, et (attention SPOILER), sa mort n’en est que plus douloureuse. Le professeur John Wright, incarné par Derek JACOBI, est également génial… comme le casting en son ensemble, en réalité.

Le film fourmille de clins d’oeil à l’oeuvre de Tolkien, et c’est ce qui donne sa vraie valeur à cette réalisation.

Le film évoque l’histoire du T.C.B.S., « Club du thé, Société Barrovian ». Il se concentre sur les quatre membres principaux du groupe; Tolkien lui-même, Geoffrey Bache Smith, Christopher Wiseman et Robert Gilson. La notion de « fraternité », centrale dans « Le Seigneur des Anneaux », est énormément mise en avant alors.

Tolkien : Photo Anthony Boyle, Nicholas Hoult, Patrick Gibson, Tom Glynn-Carney

Lorsqu’Edith danse dans la forêt (voir 2e photo en amont),  Tolkien sait qu’elle sera Luthien, une des héroïnes tragiques les plus grandioses de ses récits. “À cette époque, ses cheveux étaient corbeaux, sa peau claire, ses yeux plus brillants que vous ne les aviez vus, et elle pouvait chanter – et danser » expliquera Tolkien à son ami Christopher Wiseman dans une lettre de 1972.

Le film fait la part belle aux dédicaces lors des batailles de la Première Guerre Mondiale, durant laquelle Tolkien fut sous-lieutenant. Dans les lueurs des incendies, sous les bombes ennemies, à travers la fumée qui envahit le champ de bataille, un Tolkien fiévreux distingue des créatures fantastiques, Nazguls capturant les âmes des mourants et dragons crachants des flammes destructrices.

« Ainsi, le dragon, bien sûr, c’est Fafnir. C’est l’histoire de Fafnir, ce n’est pas Smaug. Il s’agit de son esprit de dragon, qui est une créature mythologique qui représente votre plus grande peur. Dans ce cas, c’est perdre ses amis et son amour. Tolkien fait face à ses émotions, et dans ces émotions il voit – car c’est un génie – l’inspiration et des éléments qu’il utilisera plus tard. Cela fonctionne dans le film, du moins je l’espère, car c’est intimement lié à l’émotion ressentie et ce n’est pas simplement un élément fantasy dans une séquence d’action », explique le réalisateur Dome KARUKOSKI.

Tolkien : Photo

Enfin, clin d’oeil qui n’est pas des moindres, le jeune soldat qui suit Tolkien, qui lui reste fidèle dans sa quête inconséquente destinée à retrouver Geoffrey Smith, et qui lui sauve la vie se prénomme… Sam.

Vous l’aurez compris, j’ai passé un beau moment de cinéma devant ce film que je compte vite acquérir afin de le revoir. Certes, certaines libertés feront grincer des dents les puristes, et c’est peut-être ce qui explique le peu de popularité de ce film, mais c’est bien dommage. Il s’agit d’un excellent divertissement, d’un film à l’esthétique léchée et aux personnages attachants. Que demander de plus?

Pour aller plus loin:

 

Publicités

9 commentaires sur “Tolkien

  1. Il est resté assez peu de temps à l’affiche de ma ville et n’ai pas eu l’occasion de le voir, mais c’est définitivement un film que je souhaite regarder surtout après avoir lu ton avis plus qu’enthousiaste. Pour la partie romancée, ne connaissant rien de la vie de l’auteur, cela ne me gêne guère mais je suis contente que tu l’aies précisé…

    1. C’est vraiment un film que je te conseille, surtout si tu as lu/vu et aimé le Seigneur des Anneaux. Personnellement, je pense l’acquérir en dvd à sa sortie, car j’ai déjà envie de le revoir! ^^

    1. J’ignore à quel point tu es fan de Tolkien, de son oeuvre et de l’homme qu’il était. Mais disons que si tu es « souple » sur la notion de biopic, ce film pourrait te plaire 😉 Les images sont superbes et le scénario pas mal du tout!

    1. Peut-être 🙂 Ne connaissant pas particulièrement la vie de Tolkien, il est vrai que je n’étais pas très exigeante sur la notion de biopic. Par curiosité, j’ai vérifié sur RottenTomatoes, et le film n’est guère apprécié par la majorité. Je trouve ca dommage!

      1. Oui, je ne suis pas étonnée. Car, le public attend surtout un biopic, et là c’était un « poil trop  » libre et psychologique.

  2. Sans être aussi connaisseuse que toi de la vie de Tolkien, j’ai beaucoup aimé aussi. Comme toi, j’ai trouvé l’esthétisme magnifique et les acteurs ont réussi à me faire frissonner. J’ai trouvé magnifique l’intégration de l’imagination de Tolkien dans les scènes du quotidiens (notamment les dragons sur le front, par exemple, et mon compagnon qui est militaire a pu aussi me confirmer à quel point cette scène pouvait sonner vrai pour ses aspects réalistes, ce qui ne la rend que plus grandiose selon moi). Mon seul regret est que le film ne soit pas allé plus loin. Il manquait certains développements et un peu plus de fantaisie dans la réalisation (un peu trop linéaire, je trouve) où j’aurais aimer retrouver plus de ces envolées de l’imagination de Tolkien, justement. Mais j’ai beaucoup aimé, malgré les commentaires un peu mitigés que j’en avais entendu avant d’y aller et ton avis très positif fait plaisir à lire ! 🙂

  3. Franchement, j’ai adoré ce film aussi ! Surtout la fin, quand il explique de quoi parle son histoire à ses enfants : « et d’un hobbit ». Brrrh, ça m’a fait frissonner XD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s