Actualités·Tags

Ces films pourris que j’adore (top 5 dédicace à MJ Fermez La)

Grâce à mon cher et tendre, j’ai découvert récemment la chaîne Youtube de MJ Fermez La, et je suis tombée sur 2 vidéos au concept simple (tellement que j’aurais aimé avoir l’idée!) et néanmoins génial. L’idée est de montrer qu’il est possible d’être objectif en réalisant une critique, et que l’on peut aimer des films tout en les trouvant nuls, et vice versa.

Je vous invite à regarder l’excellente vidéo de MJ, disponible en fin d’article! Je m’en suis donc très largement inspirée pour cet article… Mais je suppose que du moment que je cite la source, ce n’est pas du plagiat, mais bien une dédicace ^^ Du moins, c’est ainsi que j’ai imaginé cet article!

  • Van Helsing

Je partage avec MJ un amour inexplicable envers les films de Stephen SOMMERS. J’en juge certains même excellents, ne vous en déplaise, comme « La Momie ». Mais « Van Helsing »…

Les scènes d’action sont quasi ridicules, le scénario est plus terrifiant que les créatures mises en scène, c’est un joyeux bordel constitué de vampires, loups et autres bestioles crées par des animateurs qui comme les acteurs se demandent ce qu’ils font là. Et non, je ne me suis pas inventé la lassitude dans le regard de Kate Beckinsale, elle sait que c’est son dernier film bankable (je refuse de citer Total Recall) et elle est triste de finir sur une telle performance.

Et pourtant… J’adore ce film. J’adore les acteurs, Kate Beckinsale a toujours été ma chouchoute, défendue férocement depuis « Pearl Harbor » en passant par « Underworld ». D’ailleurs, après maintes hésitations, j’ai choisi de ne pas citer « Pearl Harbor » dans cet article, qui reste un bon film malgré des défauts flagrants qui nécessiteraient une chronique entière. J’adore Hugh Jackman, et il n’y avait que lui pour ne perdre que peu de crédibilité avec une coupe de cheveux discutable et des dialogues… vides.

« Van Helsing » est un magnifique navet comme on n’en fait plus, tout est poussé à l’outrance pour notre plus grand plaisir (si si).

  • A Christmas Prince

Comme je le disais dans l’article consacré à ce film de Noël, la principale qualité de ce film Netflix, sorti en 2017, c’est qu’aucun, je dis bien AUCUN cliché n’est oublié.

Dans ce film, le prince est beau ET gentil ET normal ET plein de doutes ET sûr de lui quand même ET sympa ET accessible ET célibataire.

Dans ce film, il neige mais il ne fait pas froid, les gens sont tous adorables, les feux de cheminée s’allument tout seul, les testaments sont planqués dans des boules de Noël et les bagues de fiançailles apparaissent dès le 3e rendez-vous.

Vous l’aurez compris, scénaristiquement parlant ce n’est pas fou. Les acteurs certes croient en leurs rôles, ce qui en soit est une performance, mais n’en deviennent pas excellents pour autant. Le montage est correct, bien que certaines scènes inutiles perdurent.

Il s’agit donc d’un film de Noël des plus banals… et pourtant je l’adore alors que Noël n’est clairement pas ma période de l’année préférée. Allez comprendre!

  • Prélogie de Star Wars

J’ai un rapport plutôt étrange avec les Star Wars. J’ai découvert la saga avec la trilogie originelle, qui m’a bien piqué les yeux en terme d’effets spéciaux. Ensuite, j’ai découvert la prélogie, aux animations certes réussies, mais au scénario décevant. Quitte à choisir, je me suis dit que je préférais des dialogues décents à de jolis effets visuels, et ai préféré finalement les premiers films sortis.

Mais il n’empêche que je garde une affection contre nature envers la saga autour de Padmé et Anakin. Si leur histoire d’amour m’a fait lever les yeux aux ciel, je ne peux nier que je me suis malgré tout attachée aux personnages, et les décors sont magnifiques. Dites-vous que c’est la nostalgie adolescente qui parle, et pardonnez-moi!

  • Prince of Persia, les sables du temps

Inutile d’évoquer les critiques classiques sur ce film, je suis d’accord avec elles. Oui, le film tire en longueur, le casting n’est pas fameux, la happy end est bateau. Mais que voulez-vous? J’aime vraiment beaucoup ce film. Il ressemble à un Indiana Jones niais, mais c’est tout ce que j’aime. Il y a des latences certes, mais les scènes d’action et de roucoulade s’enchaînent de manière dynamique, on est entraîné dans l’histoire bien malgré soi et pour moi, cela fonctionne! Ce film est une Madeleine de Proust peut-être un peu honteuse, mais que j’assume pleinement.

  • Final Fantasy, les créatures de l’esprit

Je ne suis pas particulièrement fan de la licence « Final Fantasy », j’ai joué Final Fantasy 7 sur PS1 et c’est tout. Autant dire que je n’étais pas DU TOUT le public visé par ce film. Tout le monde ou presque le considère comme un film pourri, pas moi.

Alors oui, ce film, le 1er en image de synthèse photoréaliste est l’un des films d’animation les plus cher de l’histoire et a causé la mort du studio qui l’a lancé. Oui, les effets spéciaux ont vieilli. Mais ce film reste superbe, l’histoire magnifique et la thématique de l’écologie est encore bien actuel. Bref, je ne comprend pas le déferlement de haine que suscite cette réalisation!

Voilà pour ce top 5 des films pourris que j’adore!

La vidéo qui a suscité cette chronique:

4 commentaires sur “Ces films pourris que j’adore (top 5 dédicace à MJ Fermez La)

  1. « La Momie » de Stephen Sommers? Mais il est génial ce film =D. « Pearl Harbor »…bin disons que ce film a une fin. C’est pas si mal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s