autoédition·Fantasy et Fantastique·Livres·Young Adult

L’éclat et l’ombre, tome 1: Les dérobés de Berenia

Auteure: Audrey Marin-Pache
Date de parution: 2019
Nombre de pages: 219
Édition: auto edité
Format: ebook
Prix: 0.99 euros
– prix broché: 9.00 euros

Note: 3,5♥/5

 

Résumé:

Chaque individu reçoit à la naissance l’éclat, une capacité unique qui diffère pour chacun: Eryn, jeune fille des régions du Nord, a été gratifiée d’un éclat de soin, un des plus puissants que l’on puisse souhaiter.
Mais en cette époque troublée, ce talent tient plutôt de la malédiction: depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau roi, les jeunes soignants de tout le pays ont tendance à disparaître mystérieusement…

L’Avis d’Elodie:

Avant de débuter cette chronique, je tenais à remercier Audrey Marin-Pache pour sa confiance. J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse sur Simplement Pro, et je suis ravie d’avoir découvert ce joli ouvrage.

Comme le résumé l’évoque, l’héroïne Eryn (quel joli prénom!) possède un éclat, celui du soin. L’éclat est une offrande des dieux, révélé à l’âge de dix ans lors de la cérémonie du rêve. Il permet à l’enfant de comprendre ce qu’il est, à quoi il est destiné, et lui ouvre en quelque sorte les portes de son destin. Guère de libre arbitre ici, et Eryn qui rêvait d’aventure est peut-être un peu frustrée en héritant de l’éclat de sa mère, celui du soin, mais on ne lira pas de plaintes à ce sujet. Un usage exagéré de l’éclat fait que celle-ci diminue, au profit d’une ombre qui détruit son porteur.

J’ai apprécié cette dualité ombre / lumière. Certes, cette confrontation est assez classique, mais l’auteure l’introduit bien. Cette réflexion sur le bien, le mal qui se confondent en nous et sur l’importance non d’annihiler un de ces deux éléments, mais bien d’apprendre à équilibrer et composer avec… et bien cela m’a plu et cela peut déboucher sur des débats intéressants!

Eryn est kidnappée dès le début de l’ouvrage car le roi du pays est dévoré par son ombre et a besoin de jeunes soigneurs à l’éclat vif pour le soigner. On comprend vite, en plus de cette demande d’aide peu policée, que ce roi n’est guère honnête, et que sa prise de pouvoir est bien étrange…

La mise en place de l’intrigue est efficace, d’autant plus que le roman débute avec l’enlèvement d’Eryn, narré à la première personne. J’ai énormément apprécié ce choix, on est tout de suite entraîné dans l’intrigue et on ressent pleinement ce que vit l’héroïne, à laquelle on s’attache vite. Le style d’écriture est simple, mais agréable, et la lecture est fluide.

Le monde crée semble maîtrisé, et ce n’est pas un petit compliment quand on songe à la difficulté de créer un monde de Fantasy. Néanmoins, j’ai trouvé sa présentation un peu rapide, j’aurais aimé un développement en davantage d’étapes.  Je suppose que ce bémol s’explique par la petitesse du roman, que j’ai lu en moins d’une journée, et par le fait qu’il s’agit du premier écrit de l’auteure.
Je classerai du coup ce livre dans la catégorie Young Adult de par le nombre de pages et le choix du vocabulaire, mais étant friande de ce type d’ouvrage, cela ne m’a pas posé de soucis!

Niveau personnages, à part Eryn que j’apprécie beaucoup, le panel des protagonistes est complet et bien réfléchi. Personnellement, j’ai été un peu dubitative sur le rôle de Lucya. Si je comprends ses doutes et conçoit la difficulté d’être partagée entre son amour et ses principes, je la trouve bien peu respectée par les marins notamment au vu de son statut… Ce qui m’a paru un peu incohérent. Désolée pour ces phrases volontairement vaseuses, mais je me refuse à vous spoiler!
La romance développée dans l’ouvrage ne m’a pas dérangée, mais ne m’a pas enthousiasmée non plus.
Néanmoins, je tenais à contrecarrer ces bémols par mon appréciation quant au personnage d’Eryn, que j’ai vraiment aimé, vous l’aurez compris. C’est une héroïne remarquablement bien écrite, avec une psychologie détaillée et une évolution propre au sein du roman, bravo à l’auteure.

En conclusion:

C’est un joli ouvrage fantasy / young adult que j’ai eu la joie de lire, et je suis heureuse de l’avoir découvert. Malgré quelques défauts de mon point de vue, au niveau de la construction de certains personnages et de l’introduction de l’univers, j’ai passé un très bon moment de lecture et ai hâte de découvrir la suite!

Autres chroniques sur ce livre:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s