autoédition·Fantasy et Fantastique·Livres

Ténégria T1: La gardienne

tenegria-tome-1--la-gardienne-962830-264-432Auteure : Severine SILBERT

Parution : 2019

Nombre de pages : 277

Editeur : Autoédition

Où se le procurer : AmazonFnac

Note : 4/5 ♥

Résumé :

1860, au cœur de Londres, le royaume de Ténégria rassemblant les surnaturels est en proie au chaos suite à une tentative de prise de pouvoir d’une organisation sanguinaire. Au cœur de ce tumulte, Alicia lutte pour sa survie en cachant son passé. Sa rencontre avec un agaçant vampire risque de mettre à mal sa sécurité et peut être même son cœur. Entrez dans l’univers de Ténégria où la trahison est de mise et les apparences souvent trompeuses !

L’Avis d’Elodie:

Avant de commencer cette chronique, je tenais à remercier Séverine Silbert de m’avoir proposé son ouvrage en service presse par le biais de la plateforme Simplement Pro.

Soyons honnête, j’admets de plus en plus aimer lire de la romance et de la bit lit… J’en lis donc de plus en plus, justement, et la conséquence logique est que je deviens difficile sur des détails. Avec une telle introduction, vous vous dites que cette chronique va être vindicative, et vous vous trompez. J’ai adoré lire l’ouvrage de Séverine, et suis ravie d’avoir eu la possibilité de lire son livre! Mais si le résumé m’a intriguée, il m’a, avouons-le, pas mal inquiétée. Je craignais de tomber sur un énième récit ridicule de sorcière/humaine tombant amoureuse sans le vouloir d’un mystérieux vampire, une romance typée Twilight sans réelle qualité d’écriture. Or « Ténégria » est tout, sauf ça. Je trouve donc que ce joli ouvrage est quelque peu desservi par son résumé, mais cet avis n’engage que moi!

On découvre donc dans cette histoire 2 personnages principaux. Il y a Alicia, dont l’identité est savamment dissimulée par l’auteure. On découvre au fur et à mesure du livre, par le biais d’indices subtils, qui est réellement cette jeune femme, mais le suspense est bien entretenu, bravo à Séverine Silbert. Le second protagoniste est Louis, le vampire avec l’héroïne nouera une idylle.

Les personnages sont assez bien écrits, même si à titre personnel je me suis davantage intéressée aux personnages secondaires comme Flynn et surtout Melchior, frère jumeau de Louis. Ce qui m’a plu, c’est que Melchior est bien plus froid, retors que son alter ego si lisse qu’il en devient parfois un peu fade. Par rapport à la relation Louis – Alicia, d’ailleurs, je suis restée un peu sur ma faim et aurais aimé davantage de développement quant aux débuts de leur idylle. Idem pour les méchants, j’aurais apprécié plus d’informations sur eux … ce qui me motive d’autant plus à lire la suite, en espérant en savoir davantage!

L’histoire se déroule sous l’ère victorienne, période historique que j’adore, et l’auteure maîtrise son sujet. Elle sait parfaitement retranscrire l’ambiance de Londres sous la reine Victoria, et on est happé par l’univers. Les détails des vêtements, les décors, tout est extrêmement bien décrit, et c’est un plaisir de lire un roman fantastique tout en étant précis d’un point de vue historique.

Niveau style d’écriture, la lecture se fait fluide, et j’ai littéralement et sans tentative de mauvais jeu de mots dévoré l’ouvrage. En effet, lorsque j’ai posé ma liseuse après avoir téléchargé l’ouvrage, j’en étais à 41 pourcents de lecture d’une traite! Vous l’aurez compris, c’est un ouvrage très plaisant qui se lit rapidement. L’intrigue est bien menée, les événements se déroulent de manière fluide et rythmée, et on ne s’ennuie pas, bravo à l’auteure.

J’aurais pu commencer par cela, la couverture est tout simplement sublime. J’ignore si c’est une image libre de droit ou une création originale, mais elle sert parfaitement l’ouvrage et donne envie de l’ouvrir (oui, c’est la prof d’arts plastiques qui parle!)

En conclusion, je me répète en disant que j’ai adoré lire cet ouvrage, malgré quelques bémols quant au développement de certains personnages. Merci à Séverine Silbert pour ce joli moment de lecture que je compte bien reproduire avec la suite de ce livre!

 

 

4 commentaires sur “Ténégria T1: La gardienne

  1. Je comprends ta crainte des débuts que je partage à chaque fois qu’il est question de vampires dans un résumé…
    En tout cas, j’aime aussi beaucoup la couverture et les romans à l’époque victorienne 🙂
    Je ne sus plus si j’ai le roman dans ma wish list ou dans ma PAL numérique, mais il tente a fortiori si tu valides la plume de l’autrice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s