Actualités·autoédition·Challenges·Fantasy et Fantastique·Livres·Young Adult

Le Jardin Secret de Marie

Auteure:Coralie RAPHAEL
Date de parution:
juin 2019
Nombre de pages: 223
Édition: Librinova
Prix: broché 14,9euros , ebook 1,99 euro

Note: 5/5

Résumé:

Fille unique, Marie vit seule dans un immense manoir avec sa gouvernante Kate, et son père, qui ne rentre que rarement. Un soir, alors qu’elle entend un bruit étrange dans sa chambre, la fillette découvre dans les couloirs du manoir un passage souterrain qui mène à un jardin secret. Là, elle fait la rencontre de Sauge, une créature qui ne semble formée que d’une tête dans un bocal. D’abord effrayée, Marie se lie très vite d’amitié avec son nouveau compagnon. Sauge lui raconte une si belle histoire que la fillette sacrifie son sommeil pour se rendre chaque nuit dans le jardin, en cachette de sa gouvernante. Mais Marie s’interroge : qui a créé ce fabuleux jardin ? qu’est-il arrivé au corps de Sauge ? Alors que son attachement pour lui grandit, la jeune fille découvre un coffre enterré dans le jardin qui va bousculer sa vie…

L’Avis d’Elodie:

Une grand mère nostalgique erre dans les ruines de sa maison familiale, accompagnée d’un jeune homme qui semble l’adorer. Qui est-elle donc? La réponse arrive vite…

Marie est retournée dans le manoir de son enfance. Le temps suspendu va pouvoir reprendre son cours.

Plus loin dans l’ouvrage, Marie, une enfant solitaire, erre dans un manoir vide et y rencontre un homme, appelé Sauge, ou plutôt la tête du sieur en question dans un bocal. Le Sauge en question est heureux d’avoir enfin quelqu’un à qui parler, une personne qui ne soit pas repoussée par sa triste apparence. Marie, elle, grandit avec une gouvernante austère qui veut la transformer en une vraie Lady comme sa mère défunte et sans père, constamment absent. Elle vit avec le souvenir de son grand-père décédé qui s’était toujours montré bon avec elle, mais quel est le lien entre l’ancêtre et la tête dans le bocal?

Je pense qu’un évènement formidable vous est arrivé. Que vous vivez quelque chose de merveilleux dans un monde qui n’appartient qu’à vous. Je veux capturer votre monde, votre expression et votre magnifique regard.

Autant dire que ce début délicieusement burtonien m’a beaucoup plu, et la suite n’a pas été en reste. L’auteure a réussi à créer un univers doux-amer complètement maîtrisé. Tous les personnages sont soignés, et je n’ai pu que m’attacher à ceux de Sauge et de Marie.

L’enfant n’a que 12 ans et j’approche dangereusement de la trentaine, mais je me suis projetée dans ses recherches de réponses. Comme dans toute quête initiatique, on voit l’héroïne évoluer, et j’ai adoré suivre la transformation de Marie, de fillette craintive à presque ado déterminée à comprendre quels mystères sévissent dans ce manoir si vide.

La raison guérit de la peur. On craint ce qu’on ne parvient pas à expliquer de façon rationnelle. Alors je suis venue chercher une explication.

Sauge quant à lui est attendrissant, dans sa crainte d’être repoussé, dans la douceur de ses propos, dans la tristesse de sa condition. Il tisse rapidement des liens avec l’enfant abandonnée, et c’est touchant. Tout deux débordent de questions. Pourquoi Marie n’a-t-elle pas de contact avec l’extérieur? Comment Sauge a-t-il perdu son corps? Ces problématiques sont très bien gérées par une auteure qui maîtrise l’art du suspense. On ne peut quitter l’ouvrage, impossible de le reposer une fois commencé.

C’est avec un mélange de tristesse à l’idée d’abandonner les personnages, de joie (enfin des réponses!) et de crainte quant à la qualité de résolution des intrigues que j’ai vu approcher la fin de l’ouvrage. Les deux premiers sentiments sont restés, pas le dernier. Coralie Raphaël a su conclure son livre intelligemment, et j’ai aimé sa fin.

Te souviens-tu ? La peur s’efface devant le courage. Fais preuve de bravoure, élucide les mystères et ta peur s’envolera. Car enfin, il n’y a rien de plus terrifiant que l’ignorance.

Les thèmes évoqués peuvent surprendre dans un roman jeunesse. « Le jardin secret de Marie » parle en effet de deuil, de culpabilité, de quête identitaire, de non-dits et mensonges… Mais la finesse de l’écriture de l’auteure permet une lecture fluide, et pour tous les âges. Le vocabulaire est certes simple, mais les situations et les formulations sont poétiques.

Les adultes aussi ressentent de la peine. Et c’est ce qui les rend égoïstes. D’ailleurs, qui a dit que les adultes n’ont pas le droit de l’être ?

Je ne pouvais conclure cet article sans évoquer la couverture signée Metanyu, une splendeur à l’esthétique manga qui met parfaitement en valeur les protagonistes de l’histoire. Elle donne envie d’ouvrir l’ouvrage, et m’a largement influencée dans ma demande de SP, encore merci à Coralie de l’avoir acceptée! L’autre influence, c’est le joli article d’Audrey, du blog Light and Smell, le lien est dans la suite de l’article. Merci à elle pour sa chronique qui m’aura permis de découvrir cette pépite littéraire!

Ces blogs qui en parlent aussi:

Pumpkin Autumn Challenge:

PumpkinAUtumnChallenge1

Cette 9e lecture dans le cadre du challenge valide le dernier item!

Source couverture: flickr.com

2 commentaires sur “Le Jardin Secret de Marie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s