Actualités·Tags

Histoire de livre #3: La Nuit du Renard (au revoir Mary Higgins Clark)

Après vous avoir narré mon amour pour le livre « Notre Dame aux Ecailles » dans le premier Histoire de livre, puis mon amour envers mon cher et tendre par le biais de l’ouvrage « Franz et Clara » dans un second article, voici un nouvel épisode de racontage de vie!

Je l’admets volontiers, je programme mes articles en avance, pour pouvoir écrire quand cela me chante, quand un thème me plaît, et non parce que vendredi arrive et que je n’ai rien à faire paraître sur le blog. Mais j’avais envie cette fois ci d’écrire cet article et de le publier immédiatement, actualité oblige.

https://img.over-blog-kiwi.com/1/20/50/25/20200201/ob_a9d1d6_mary-higgins-clark-simon-and-schuster.PNG#width=600&height=623

En effet, Mary Higgins Clark est décédée le 31 janvier dernier. La nouvelle a été annoncée par ses éditeurs, et cette annonce m’a touchée.

Remontons quelques années en arrière… J’ai toujours été, aussi loin que je me rappelle, une grande férue de lecture. Aucun genre ne me rebutait, j’étais et je suis encore capable d’enchaîner un manga avec un classique anglais, pour ensuite me lancer dans une saga SF. La bibliothèque municipale de Schiltigheim, en Alsace, était un lieu dont je connaissais tous les rayonnages. Et après avoir laminé les rayons jeunesse, j’ai eu envie vers mes 14-15 ans de me tourner vers des lectures plus adultes. J’ai alors lu Agatha Christie, mais sans grande conviction. J’ai enchaîné avec les « San Antonio », un échec complet. Je me disais donc que le genre policier n’était guère fait pour moi… Puis j’ai croisé au détour d’un rayonnage une couverture sombre, une femme semblant fuir, mais qui est entravée, un regard affolé, un titre énigmatique… « La nuit du renard ».

En voici le résumé tiré de l’édition du « Livre de Poche »:

Ronald Thompson doit mourir sur la chaise électrique. Témoin terrorisé, le petit Neil a affirmé, au cours du procès, le reconnaître comme le meurtrier de sa mère. Mais Ronald a toujours clamé son innocence. À quelques heures de la sentence, l’enfant est enlevé avec une jeune journaliste amie de son père, par un déséquilibré qui se fait appeler Renard. Il les séquestre dans la gare centrale de New York. Le kidnappeur menace de faire sauter une bombe au moment précis où le condamné sera exécuté. Existe-t-il un lien entre ces deux terribles faits divers ? Un innocent va-t-il payer pour le crime d’un autre ? Une course contre la montre s’est engagée…

Résultat de recherche d'images pour "la nuit du renard"Je me rappelle l’excitation montante en tournant les pages, le souffle coupé en passant de chapitre en chapitre, les questionnements lancinants. Je me souviens de la lampe que je refusais d’éteindre, pour ne pas quitter l’ouvrage, pour ne pas avoir peur aussi de la nuit qui tombait.  Je me remémore l’adolescente que j’étais, blottie sous ses draps, hésitant à aller directement à la fin de l’ouvrage pour qu’enfin le suspense cesse. Je me rappelle de cette latence après avoir fini de lire les dernières lignes, de cet instant de flottement où l’on se calme et où l’on essaie d’être rationnelle. De mes regards soupçonneux envers la porte, la fenêtre. De mes frissons qui m’avaient parcourue en songeant à l’ouvrage. Et de cette lampe qui finalement est restée allumée et qui a veillé sur mon sommeil.

« La nuit du renard » est le second ouvrage de l’auteure, après « la Maison du Gué », lu plus tard mais moins aimé de mon côté. Sur la cinquantaine de livres de Mary Higgins Clark, j’en ai lu une vingtaine. Mon préféré est « Recherche jeune fille aimant danser », mais « La Nuit du Renard » garde à jamais une place particulière dans mon coeur et dans ma bibliothèque.

Et Mary Higgins Clark est la seule auteure de romans policiers à y figurer.

 » Si vous voulez être heureux pendant un an, gagnez à la loterie. Si vous voulez être heureux pour la vie, aimez ce que vous faites. »

– citation tirée de « Recherche jeune fille aimant danser »

J’avais envie de faire ce court article pour prendre un petit hommage à cette grande dame de la littérature. J’espère qu’il vous a plu! Et vous, avez-vous déjà des romans de cette auteure? Et sinon, avez-vous des auteurs à me conseiller dans ce genre?

Source image de couverture: Carolyn, de l’instagram theslowtraveler

8 commentaires sur “Histoire de livre #3: La Nuit du Renard (au revoir Mary Higgins Clark)

  1. J’aime beaucoup les livres de Mary Higgins Clark. J’en ai d’ailleurs encore quelques-uns dans ma PAL mais j’attends encore un peu avant de les lire, vu que maintenant elle n’en écrira plus…

    1. Il y a « l’affaire cendrillon » et « de si belles fiançailles » dans ma PAL et je pense attendre un peu du coup. Même si la nouvelle de son décès m’a donnée envie de me replonger dans son univers… Du coup, en fait, je ne sais pas ce que je vais faire ^^!

  2. Je n’ai lu aucun de ses livres mais j’en ai cinq ou six dans mes étagères récupérés chez ma mère, il y a quelques années.
    Je ne sais pas encore si je découvrirai sa plume cette année mais je commencerai par ton préféré si c’est le cas puisque je suis sûre que j’ai ce titre. 😊

    1. Il faudrait que je relise « La Nuit du Renard » et « Recherche jeune fille aimant danser » pour être sûre et certaine de ma réponse. Ma dernière relecture date de 5-6 ans, cela commence à remonter loin.

      « La Nuit du Renard » est l’ouvrage de M.H.C le plus connu, celui qui a eu le plus de prix littéraires et qui est le plus commenté.

      « Recherche (…) » est celui qui pour moi est le plus fluide en terme de lecture, celui qui m’a le plus fait peur aussi (Je faisais de la danse, je vivais seule et portais des talons lorsque j’ai lu l’ouvrage, tu imagines bien comme je n’en menais pas large ^^).

      1. Intéressant 😂. Du coup, tu t’es sentie vraiment visée en le lisant. Je garde quand même ce titre en tête, pour ne pas tourner en rond en me demandant par lequel je commence. Je ne sais pas si j’ai l’autre. Peut-être en poche parce que le titre me parle mais je n’en suis pas sûre. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s