autoédition·Fantasy et Fantastique·Livres

Les Héritiers de Nadar: Alba

Auteur : Terry Dunes-Carreto

Éditeur : auto-édition

Date de sortie : juin 2019

Pages : 622

Prix : 18,99 euros en broché, disponible en ebook

Note: ♥ / 5♥

Où l’acheter: amazon

Résumé:

Un récit fantastique et mythologique au coeur de l’Angleterre et de l’Ecosse moderne. Londres, 2018. Alba REID, 28 ans, jeune productrice de cinéma, quitte la France pour échapper à un passé affectif chargé et une enfance aux multiples mystères. À la recherche d’une vie normale, sa véritable identité la rattrape. C’est de sa rencontre et de son lien avec un mystérieux inconnu que changera sa vision de l’humanité… faisant d’elle une héroïne d’une toute autre Nature.

L’Avis d’Elodie:

Avant tout, je tenais à remercier l’auteure pour m’avoir laissé l’occasion de lire ce joli ouvrage par le biais de la plateforme Simplement Pro, et pour sa patience quant aux délais de rédaction de la chronique.

Lorsque je cherchais un ouvrage sur le site, je suis tombée sur la couverture absolument sublime des « Héritiers de Nadar » et j’ai eu le coup de foudre, tout simplement. J’ignore qui a signé la jaquette, mais Terry Dunes-Carreto a bien choisi, impossible de ne pas avoir envie d’ouvrir le livre devant tant de beauté. Le résumé ne déméritant pas à côté, je me suis hasardée à postuler à ce SP, et me voici en train de vous parler de cette pépite.

On débute l’ouvrage avec une introduction atypique et mystérieuse, qui m’a clairement enthousiasmée. Le style est superbe, les mots choisis, on suit avec passion le cheminement de cet homme blessé qui va au-devant de grandes épreuves… Le chapitre clôt, on bascule dans un univers plus familier. L’héroïne, nommée Alba, quitte l’hexagone pour s’installer dans la maison de sa grand-mère en Angleterre. Elle souhaite prendre un nouveau départ, démarrer une nouvelle vie, et devient l’assistante d’un producteur de cinéma. Mais Alba souffre de malaises étranges qui s’aggravent peu à peu. Lors des crises violentes, un mystérieux inconnu lui vient en aide… Quel est le lien entre eux? Alba réussira-t-elle à découvrir le pourquoi de son mal et à le combattre? Tels sont les questions que le lecteur se pose lors du début de l’ouvrage, et l’amorce de l’intrigue.

J’attaque, si je puis dire, tout de suite avec l’un des rares bémols de ma lecture: les longueurs du début. Mettre en place un scénario qui se tient nécessite du temps, et le lecteur a besoin de détails et de circonvolutions pour s’attacher aux personnages et bien les comprendre. Je me suis vite attachée à Alba, justement, ce qui prouve que l’écriture est efficace. Mais ici, je m’attendais à lire un roman de fantastique et cette part de l’action n’est apparue que tardivement à mon goût. Au point que j’ai relu le résumé, me questionnant sur le terme « héroïne d’une toute autre Nature », me questionnant sur mon interprétation, vérifiant sur Simplement Pro la catégorie de l’ouvrage… Puis, cent, deux cent pages passées, mes doutes se sont dissipés, mais je pense que j’aurais aimé que l’action se déroule un peu plus vite.

Les narrateurs sont multiples, il ne faut pas perdre le fil, mais la plume juste de l’auteure nous aide bien et le déroulé est agréable. Chaque protagoniste parle à la première personne, style que j’affectionne. Il y a une latence à chaque fois, on ne sait pas toujours qui parle, mais ca m’a plu de me questionner ainsi. Plus loin dans l’ouvrage, un basculement s’opère, on passe à une troisième personne du singulier, usage qui m’a moins plu car moins immersif à mon goût.

L’histoire est tout bonnement passionnante et on sent que l’auteure maîtrise son histoire. Après les fameux débuts un peu délicats évoqués plus tôt, on est emporté de rebondissements en péripéties, et c’est génial, tout simplement. La mythologie crée par Terry Dunes-Carreto est bien pensée, mélange de contes celtiques et de légendes grecques. De plus, l’auteure, professeure de langues, s’est amusée à mêler plusieurs dialectes pour créer le sien, démarche que je ne peux que saluer dans sa complexité.

Les personnages sont bien construits, leurs personnalités extrêmement bien développées. Il y a une romance dans l’ouvrage, chose que j’ai appris à craindre au détour de trop nombreuses mauvaises expériences. Mais ici, on ne tombe pas dans le cliché, l’histoire d’amour est construite correctement, les protagonistes prennent leur temps et c’est crédible.

Mais ces personnages, pourtant merveilleux, font pâle figure à côté du protagoniste principal: Mère Nature. On sent le respect et la fascination que l’auteure ressent pour elle. Plantes, fleurs sont décrites dans les moindres détails, et la Nature est omniprésente dans le récit. Aussi n’ai-je pas été surprise d’apprendre que Terry Dunes-Carreto reverse un pourcentage par mois des ventes du roman à WWF.

Le dénouement final se veut mise en bouche pour la suite, des mystères subsistent et donnent envie de lire la suite. L’auteure évoque sur sa page Simplement Pro une trilogie, autant vous dire que je trépigne d’impatience.

En conclusion:

Si vous aimez les mythes un peu revisités, les romans longs tirant vers le fantastique, les récits soignés au phrasé choisi, n’hésitez pas à découvrir ce joli ouvrage.

Merci encore à l’auteure Terry Dunes-Carreto de m’avoir permis de découvrir son œuvre, j’en suis ravie.

Pour compléter cet article, je vous invite à lire l’interview de l’auteure réalisé par La bibli de Léona, et vous pouvez aussi découvrir le site de Terry.

Ces blogs qui en parlent aussi:

Source image de couverture: MADYSON GRACE MAHLE sur instagram

 

4 commentaires sur “Les Héritiers de Nadar: Alba

  1. Merci pour le lien! 🙂 Si je me souviens bien les longueurs du début m’avait plus plombée que toi! En tout cas, je garde ce roman en mémoire comme une lecture sympa mais qui n’avait pas répondu à mes attentes au final…:-/ Mais clairement, je ne remets pas en cause toutes ses qualités (dont tu parles très bien XD).

  2. C’est un ouvrage que j’ai beaucoup aimé et je suis ravie de constater que c’est également ton cas ^^. L’auteure a vraiment une plume envoûtante qui nous emporte facilement dans son univers 🙂 Et tout comme toi, j’ai hâte de découvrir la suite ;).
    Ah, et merci beaucoup pour le lien !

    1. De rien pour le lien, je fais ca pour tous mes articles, je trouve bien de proposer des avis divers…
      Même si pour le coup, on a majoritairement tous le même point de vue! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s