Actualités·Premières Lignes

Premières Lignes #125: Sans un adieu

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, cet article a pour but de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de sortir des livres de ma PAL ou de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce cent-vingt-cinquième rendez-vous, publié tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma PAL: « Sans un adieu » d’Harlan Coben.

Ce serait une erreur de la regarder en face pendant qu’elle parle. Ses paroles, il le savait, n’auraient aucun effet sur lui. Son visage et son corps, si.
Tandis qu’elle refermait la porte, Sinclair pivota vers la fenêtre. Il faisait beau : dehors, un grand nombre d’étudiants se prélassaient au soleil. Quelques-uns jouaient au touch football, mais la plupart étaient allongés – les amoureux blottis l’un contre l’autre – livres ouverts pour faire croire à leurs intentions studieuses.
Un reflet d’or attira son regard sur une chevelure blonde. Se tournant, il reconnut la jolie jeune fille de son cours de 14 heures, entourée d’une demi-douzaine de garçons qui se disputaient son attention dans l’espoir de lui arracher son plus beau sourire. Par la fenêtre d’une chambre, on entendait beugler à travers tout le campus le dernier single de Buddy Holly. Il jeta un nouveau coup d’œil sur la ravissante blonde qui n’arrivait pas à la cheville de la beauté brune derrière lui.

Je ne lis guère de thriller. Je m’effraie déjà souvent pour un rien, et la lecture est pour moi un moment de détente, il est donc inutile que je m’inflige du stress supplémentaire par le biais d’un loisir! Mais cet ouvrage de Coben traîne depuis bien longtemps dans ma bibliothèque, cadeau imprudent, et je me suis dit qu’il était temps que je le sorte de ses étagères. L’auteur a une excellente réputation, alors je me sens prête à tenter la lecture, d’autant que ces Premières Lignes sont bien faites!

Connaissez-vous des romans d’Harlan Coben? Quel est votre préféré?

7 commentaires sur “Premières Lignes #125: Sans un adieu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s