Actualités·Tags

2020 – Bilan du Printemps de l’Imaginaire Francophone de Clément

Bonjour!

Si cette année la période du 1er mars au 1er juin aura été marquée par la pandémie de COVID-19, n’oublions pas que c’est aussi la période du Printemps de l’Imaginaire Francophone, un challenge littéraire où nous sommes invités à lire des œuvres de SFFF dont les auteurs écrivent dans la langue de Molière, afin de faire connaître un genre dont les grands noms viennent encore très largement du monde anglo-saxon.

La pandémie a beau avoir perturbé mon programme de lecture, en m’empêchant d’emprunter certains romans ou d’en recevoir d’autres à temps, le virus n’aura pas empêché votre serviteur de défendre son rang de Maître Archiviste (Bibliothécaire Céleste, mais je préfère ma manière) avec 38 œuvres lues. Bon comme vous pourrez le constater, c’est pratiquement que des bandes dessinées, il n’y a que six romans dans la liste qui suit.

Mais sans plus attendre, voici mon tableau de chasse pour ce PIF 2020.

Amazon.fr - Lanfeust de Troy T01: L'Ivoire du Magohamoth ...

  • Lanfeust de Troy (8 tomes ; Christophe Arleston&Didier Tarquin ; 3,5/5) : un classique de la BD de fantasy française, qui a donné énormément de séries dérivées (Lanfeust des étoiles, Trolls de Troy, etc). Personnellement j’ai aimé, même si je pense que cette série est peut-être un peu surestimé. C’est souvent drôle (attention cependant ce n’est pas une BD à mettre entre toutes les mains, l’humour repose sur les jeux de mots mais aussi sur le cul et la violence), l’univers est très riche, et l’évolution du trio Lanfeust-C’ian-Cixi est intéressante à suivre. Bref, un bon moment.

 

  • Lanfeust des Étoiles - BD, informations, cotesLanfeust des étoiles (8 tomes ; Christophe Arleston&Didier Tarquin ; 4/5) : la suite de Lanfeust de Troy, qui abandonne la fantasy pour devenir une série de SF. La transition entre les deux genres est très bien gérée, on retrouve l’humour de la série originale à base de jeux de mots et de clins d’oeil à la pop-culture. Les évolutions des personnages sont intéressantes, notamment celle de Cixi (que je n’avais apprécié que modérément dans Lanfeust de Troy, et qui devient plus intéressante dans la 2e partie de cette série). J’ai beaucoup aimé la fin, et au final je dirai que Lanfeust des étoiles est un exemple de série dérivée meilleure que la série originale.

 

  • Le puits des mémoires, tome 1 et 2 (Gabriel Katz ; 4/5) : deux livres intéressants. On est dans de la fantasy classique mais efficace, qui ne surprendra pas les habitués de la SFFF mais avec un univers cohérent et des personnages qui semblent clichés au début mais qui se révèlent plus intéressants et originaux par la suite. Je ne me suis pas ennuyé en le lisant, même lors des passages où les héros ne font pas grand chose à part essayer de trouver du boulot pour survivre. Enfin les intrigues politiques qui se déploient à partir du 2e tome m’ont donné envie de lire la suite.

https://cafe-powell.com/wp-content/uploads/2013/05/puits-des-m%C3%A9moires-int%C3%A9grale1.jpg

  • Les enchantements d’Ambremer, tome 1 (Pierre Pevel ; 3,5/5) : une bonne surprise de ce PIF 2020. L’univers est très intéressant, un mélange de fantasy-steampunk dans une version alternative de l’Europe du début du XXe siècle. L’auteur a très bien réussi à rendre l’atmosphère du Paris de la Belle Epoque, notamment dans les tournures de phrases. Les personnages sont un peu « clichés » mais fonctionnent très bien, les histoires sont intéressantes même si la fin de « l’arc de la Reine Noire » est un peu décevante (mais laisse la porte ouverte pour des suites). Un roman accessible dans un univers original, que je recommande.

Les enchantements d'Ambremer – Pierre Pevel | French Steampunk ...

  • Les furtifs (Alain Damasio ; 2/5) : Sans doute ma plus grande déception de ce PIF 2020. J’avais adoré La Zone du Dehors (que je considère toujours comme le 1984 contemporain). La Horde du Contrevent m’avait donné une impression plus mitigée mais je n’avais pas passé un mauvais moment en le lisant. Là je me suis forcé pour le finir. Les thèmes de fonds abordés sont intéressant, mais le style est tellement lourdingue qu’il en devient désagréable. Les « exercices de style » auquel se livre Alain Damasio et qui s’étirent parfois sur des pages entières, et la « façon de parler » de certains de ses personnages (Tony notamment) m’ont paru insupportable. Et en plus ça étouffe le scénario comme les thèmes de fonds, tant et si bien que j’ai probablement dû lire en diagonale une pages sur trois. Bref, une grosse déception.

 

  • Carmen Mc Callum - Intégrale 0Carmen McCallum (16 tomes lus sur 17 ; Fred Duval ; 5/5) : une excellente série de BD de SF dans un futur proche (les années 2050) tendance cyberpunk. Les histoires sont prenantes avec de l’action, des rebondissements, et abordent des thèmes plus sérieux (le transhumanisme, l’intelligence artificielle) sans que cela ne ralentisse le scénario. Visuellement c’est très bien dessiné, la mise en scène et le découpage des scènes d’action sont très bien faites, bref, je recommande fortement et j’en parlerai sûrement plus en détail un jour.

 

  • Les immortels (T1) : Les mages de Sumer (Michel Pagel, 3,5/5) : Une histoire intéressante qui se lit très bien, dans un univers assez peu exploité à ma connaissance (la Mésopotamie au IVe millénaire avant JC). Ca m’a rappelé une autre série que j’avais beaucoup aimé lire lors de vacances chez mes grands parents, celles des Ramsès de Christian Jacq. Finalement plutôt une bonne surprise, et à l’occasion j’essaierai de lire la suite.

 

  • Amazon.fr - La maîtresse de guerre - Katz, Gabriel - LivresLa maîtresse de guerre (Gabriel Katz, 3/5): ce livre m’a laissé une impression plutôt mitigé. D’un côté il se lit très bien et il y a des idées intéressantes. Mais de l’autre côté j’ai trouvé l’histoire un peu trop simple voir simpliste. Certains rebondissements sont archi-prévisibles, l’auteur en rate d’autres qui auraient été intéressants, et d’autres enfin semblent totalement invraissemblable (je pense notamment à la « bataille finale »). Les deux personnages principaux, même s’ils sont assez bien écrits, ne sont finalement pas très intéressants. Bref, un livre bien mais sans plus.

 

Portez-vous bien et n’oubliez pas : la lecture, c’est l’aventure !

Source image de couverture: bookishsolace.tumblr.com

 

4 commentaires sur “2020 – Bilan du Printemps de l’Imaginaire Francophone de Clément

    1. Ca a été une de mes bonnes surprises de cette année 2020, et les tome 2 et 3 font partie de mes projets de lecture à moyen terme 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s