BD·BD, Comics et Mangas

Mes ruptures avec Laura Dean

Couverture Mes ruptures avec Laura DeanAuteures : Mariko Tamaki / Rosemary Valéro-O’Connell

Année : Mai 2020

Édition : Rue de Sèvres

Nombre de pages : 304

Pour l’acheter : dans toutes les bonnes librairies ou sur n’importe quel site de vente en ligne et sur le site de Rue de Sèvres

Note : 5/5

Résumé:

Lorsque Frederica Riley (Freddy) est sortie avec Laura Dean, la plus populaire, drôle et attirante fille du lycée, ce fût l’un des plus beaux jours de sa vie. Depuis, tout a changé…Laura est devenue autocentrée et manipulatrice. Elle ne cesse de quitter Freddy, qui finalement revient toujours vers elle. Cette relation toxique basée sur le « je t’aime, moi non plus » est malsaine, mais c’est plus fort qu’elle, Freddy ne sait pas lutter face à l’attraction magnétique, à l’emprise que Laura exerce sur elle. Pour garder un minimum de dignité et ne pas perdre son amie, Doodle, qu’elle délaisse, Freddy cherchera de l’aide auprès de ses proches, d’une chroniqueuse courrier du coeur et même d’un médium. Frederica saura-t-elle se sortir de cette fougueuse histoire qui la rend aussi malheureuse que dépendante ?

L’Avis d’Elodie:

Je suis ravie d’avoir l’occasion de chroniquer ce joli ouvrage graphique, qui a été pas mal évoqué sur les réseaux.

https://www.editions-ruedesevres.fr/sites/default/files/public/lauradean4.jpgArrivée au Cultura près de chez moi, je suis tombée sur cet ouvrage et une fois le livre en main, l’impression positive suscitée par les chroniques lues précédemment s’est renforcée. La couverture était tout simplement sublime, et de bon augure pour la suite de la BD. La quatrième de couverture a validé ma curiosité, et j’ai quitté sans hésiter le magasin avec l’ouvrage.

La quatrième de couverture, la voici:

 » Je ne veux plus jamais parler d’elle, ni même y penser. Sauf que…

Tout me ramène à elle. Moi la première. »

On suit dans cet ouvrage Frederica, alias Freddy, une jeune fille timide, douce, et follement amoureuse de Laura. Laura elle est très populaire,  sociable et avec un fort caractère. Elle aime séduire, et se sait plaisante. Le titre de l’ouvrage est transparent. Freddy aime Laura, mais cette dernière se joue d’elle, la trahit, et ce de manière complètement assumée. Et à maintes reprises. Mais un sourire de Laura, et tout est pardonné. Oublié? C’est moins sûr hélas.

Comment gérer une situation amoureuse pareille? Est-ce réellement de l’amour d’ailleurs? Quelles limites poser? Quelle différence entre être amoureuse et être accro?

Le livre pose des questionnements forts, et parle de manière subtile des amours adulescents, des relations toxiques… Mais aussi des relations amicales, de l’homosexualité et de l’acceptation de soi.

Mes ruptures avec Laura Dean de Mariko Tamaki, Rosemary Valero-O ...Il est rare de trouver un ouvrage qui parle des queers sans que cela évoque un récit initiatique et une découverte de la sexualité, et j’ai apprécié cette « originalité » qui ne devrait pas en être une. Je trouve que l’homosexualité devrait davantage être traitée ainsi, comme la chose normale qu’elle est, avec des problématiques amoureuses classiques, et non être cantonnée à des récits de découverte de soi.

Autre point positif qui mérite d’être souligné, la représentation diversifiée des corps et des origines. C’est un élément également bien trop rare dans les ouvrages actuels et passés. Ici, Freddy est typée asiatique, elle a une amie noire américaine… Certaines sont fines et longilignes, d’autres tout en rondeurs…

Mais pour moi, le grand point fort de l’ouvrage a été l’aspect graphique. L’alliance de rose, blanc, noir est juste incroyable, et donne une allure folle au livre. Les contrastes sont parfaitement maîtrisés, les dessins sublimes. L’usage de ces tons de couleurs valorise le propos, et magnifie l’histoire. Bravo à Rosemary Valéro-O’Connell, du tracé à la colorisation, tout est parfait!

En conclusion:

Un authentique coup de coeur, un ouvrage sublime à l’écrit comme d’un point de vue graphique!

Ils en parlent aussi:

3 commentaires sur “Mes ruptures avec Laura Dean

  1. Si je l’ai vu passer sur la toile, je ne l’ai encore jamais vu en librairie 😦
    En tout cas, ton avis renforce mon envie de lire cet ouvrage dont les thèmes abordés sont plus que jamais d’actualité. J’aime aussi beaucoup le fait que tu mentionnes que l’homosexualité est traitée comme une chose normale…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s