Actualités·Premières Lignes

Premières Lignes #131: La Fée, la Pie et le Printemps

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, cet article a pour but de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de sortir des livres de ma PAL ou de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce cent-trente-et-unième rendez-vous, publié tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma PAL: « La Fée, la Pie et le Printemps » d’Elizabeth Ebory.

 » LE SORT S’ÉTIOLE. Le nez au vent, je regarde son empreinte noire s’évanouir entre les cimes des arbres, sur le ciel léger. Mon infernale monture, la bien nommée NightMare, trotte quelque part dans la forêt alentour. Et moi, au milieu d’une clairière, je me dis que cette jeune matinée est déjà plus que prometteuse !
Tout d’abord, avant même le lever du soleil, j’ai croisé ce campement de fortune, vide de toute âme… Je l’ai fouillé tranquillement. Dans un des sacs abandonnés, il y avait une collection de pots de graines, tubes d’épices, flacons de mousses et de brindilles. Des ciseaux, des aiguilles, de la ficelle de boucher… Et tout au fond, une fiole d’encre et du parchemin magiques. Un véritable enchantement pour la pie voleuse que je suis !
Puis, avec les premiers rayons de l’aurore, la lumière naissante a frémi : elle s’est dispersée – sable sur les courbes d’un coquillage – puis réassemblée.
Dans un simple frisson, la réalité a changé de nature. »

J’ai ce livre dans ma PAL depuis sa sortie, en 2017, et il est GRAND temps que je sorte ce trésor des méandres de ma liseuse où il dort, au vu de la joliesse de ces Premières Lignes. Les mots choisis sont magnifiques, le phrasé soigné… Cet ouvrage m’a l’air d’être une vraie splendeur.

Qu’en pensez-vous? L’avez-vous lu?

3 commentaires sur “Premières Lignes #131: La Fée, la Pie et le Printemps

  1. Hello !
    Je l’ai lu, mais pas encore chroniqué (et il serait temps, d’ailleurs !). Il est assez chouette, dans le genre revisite des contes de fées, en version plus méandreuse. J’ai eu du mal à m’accrocher aux personnages, par contre, mais ça ne tient qu’à moi. Je lirai ton avis avec plaisir quand tu l’auras sorti de ta PAL ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s