Actualités·Premières Lignes

Premières Lignes #144: Morgane l’Enchanteresse

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, cet article a pour but de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de sortir des livres de ma PAL ou de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce cent-quarante-quatrième rendez-vous, publié tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma PAL: « Morgane l’Enchanteresse » de Luna Wolf.

Il se tenait devant elle. Grand. Droit. Musclé. Fin. Elégant. Il portait une pierre autour du cou, qui reflétait la couleur de ses yeux bleus. Sa barbe parfaitement taillée et ses cheveux coiffés témoignaient de l’importance qu’il apportait à son apparence. Ses traits droits et symétriques rendaient son expression dure. La jeune femme savait que c’était un être doté d’une droiture et de valeurs, néanmoins, une douceur presque dérangeante brillait dans ses iris clairs.

Ces Premières Lignes sont celles d’un joli service presse reçu il y a peu, merci encore au duo d’autrices Luna Wolf de m’avoir envoyé cet ouvrage. J’avais déjà eu l’opportunité de lire et chroniquer leur ouvrage précédent, L’Ordre d’Horus, et suis ravie de cette nouvelle opportunité de découvrir leur univers!

Un commentaire sur “Premières Lignes #144: Morgane l’Enchanteresse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s