Actualités·Festivals, Voyages et Expositions

Madeira, l’île aux fleurs #2: les jardins de Monte

Bonjour à tous!

Après avoir parlé de l’Italie (Road Trip en Italie du Nord), l’Ecosse (L’Ecosse entre Loch et Ben), me voilà à nouveau en train de vous narrer un de mes road trip, ce dernier datant de ce mois de juillet 2019 (oui, ca date!)

J’avais envie de mettre un peu de soleil dans la froideur hivernal, de ne plus respecter le cycle des saisons… J’avais envie de parler vacances en reprenant mon rendez vous « voyages » que j’avais mis en pause pendant un an (oups), le dernier article paru étant une évocation de Funchal!

Je poursuis donc ma présentation de Madère avec ce deuxième article, portant sur les jardins de Monte.

Monte est une « fregesia », un tout petit village situé au dessus du chef lieu de Madère, Monte. C’est de là qu’on peut prendre un téléphérique, partant de la partie historique de Funchal vers le village. Le trajet est sublime, avec une vue incroyable sur Funchal. L’océan d’un côté, la montagne de l’autre… On en prend plein les yeux pendant les 15 minutes que dure la montée / descente.

La montée, vue montagne
La descente, vue océan

A noter que la descente peut se faire également en traineaux faits en osier…Personnellement, je n’ai pas tenté l’expérience, je dois avouer ne pas m’être sentie hyper rassurée par le concept!

Arrivés en haut, mon cher et tendre et moi même nous sommes restaurés au Snack Bar Alto Monte, pas hyper bien noté sur Tripadvisor, mais que nous avons trouvé satisfaisant en terme de qualité / prix.

Le but de monter à Monte (pardon pour le jeu de mots, je ne le ferais qu’une fois!) était de découvrir les jardins… Monte en compte deux très connus: le jardin botanique et le jardin tropical de Monte Palace. Je vais commencer par ce dernier, car ca a été un des coups de coeur absolu de ces vacances à Madère.

En 1987, José Berardo un homme d’affaires madèrois, rachète ce vaste domaine où se dressait un ancien hôtel de luxe, le Monte Palace. Il y effectue des travaux titanesques afin de transformer l’endroit en lieu de culture et de nature.

Le jardin se déploie sur sept hectares, et contient plus de 10 000 espèces de plantes, dont certaines en voie d’extinction. Se balader dans ce parc est un émerveillement complet, on déambule d’allées en petites forêts, de jardins travaillés à végétations plus diffuses… Loin d’être un jardin traditionnel, le lieu se veut découverte constante, on ne sait jamais ce qu’on va découvrir au détour du chemin et se perd souvent. Différents espaces ont été mis en place, et les univers sont divers. J’ai adoré le jardin japonais, la vue sur la baie de Funchal, et le musée d’art africain qui se niche à l’entrée du lieu.

L’entrée du musée africain
Le Jardin Japonais
La magnifique vue sur la baie de Funchal

Sur le site du jardin tropical, on nous conseille de prendre deux heures pour visiter, on y est restés 4h et on est partis avec regret, tant le lieu propose beaucoup à découvrir et tant le calme règne… Comptez 12 euros pour l’entrée, mais cela les vaut, vraiment! Un verre de madère est offert à la sortie, un café cafétéria propose de la petite restauration sur place.

Autre jardin à Monte, le jardin botanique, dont est responsable les villes de Funchal et Monte. Vu que c’est un jardin municipal, la publicité est omniprésente et tout nous incite à le visiter… On a donc cédé à la curiosité et sommes retournés à Monte pour découvrir le lieu. Bien mal nous a pris. Je ne vais pas vous mentir, le jardin botanique nous a déçu et nous n’avons pas compris l’engouement, la célébrité de l’endroit. Je pense que les municipalités devraient consacrer l’argent mis dans leurs pubs à la restructuration du lieu plutôt. Je me doute qu’ils ont moins de fonds que le jardin tropical, entretenu par une financier richissime… Mais faire payer 7 euros pour une visite de 45 minutes, c’est exagéré. Et vous l’aurez compris, on aime trainer. L’endroit est décrépi, manque clairement d’entretien. La moitié du lieu était fermée lorsque nous sommes venus, et ce n’était mentionné nul part et nul promotion a été faite pour compenser. Le musée d’histoire naturelle est en ruine, je pèse mes mots, la peinture s’écaille et les espèces sont mal conservées. Impossible d’accéder à la volière, ou de voir les arbres fruitiers… C’est vraiment dommage, car le lieu a un vrai potentiel et le peu de lieux soignés sont sublimes… L’espace jardin géométrique est très beau, et le coin cactées très sympa. Mais c’en est d’autant plus frustrant quand on réalise que le reste n’est pas à la hauteur.

Pour conclure, vous l’aurez compris, je ne puis que vous conseiller les jardins tropicaux de Monte Palace,dont la visite a été un authentique coup de coeur.
Je conclus doucement cet article, en souhaitant mettre moins de temps à écrire le suivant et en espérant qu’il vous ait plu!

ND: Les photos contenues dans l’article et de manière plus générale sur le site ne sont pas libres de droit. Elles m’appartiennent en propre et au site également. Ce n’est pas parce que c’est sur le net que c’est offert. Une demande de copie, ainsi qu’une citation de la source ensuite, serait la bienvenue si l’envie vous prenait de partager les images… Merci! ^^

A bientôt!
Elodie

Un commentaire sur “Madeira, l’île aux fleurs #2: les jardins de Monte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s