Séries

Modern Love

Date de diffusion : depuis octobre 2019

Modern Love - Série TV 2019 - AlloCiné

Nombre de saisons: 1, une autre en tournage

Origine : Série américaine, crée par John CARNEY

Avec : Anne Hathaway, Dev Patel, Tina Fey…

Résumé:

L’exploration de l’amour sous ses formes multiples, y compris sexuelles, romantiques, familiales, platoniques…  Basé sur les articles de la rubrique « Modern Love » du New York Times.

L’Avis d’Elodie:

Nous sommes en décembre, et les films de Noël sont arrivés doucement depuis novembre sur nos petits écrans. Lorsque j’ai appris que sur Amazon Prime paraissait une série sur le thème de l’Amour avec un grand A, cela a attisé ma curiosité le mois dernier. D’autant que je l’avoue, je cherchais une série positive, qui me mette de bonne humeur et me fasse ronronner, blottie dans des plaids.

Et ce n’est pas ce type de série que j’ai visionné. Non. Je me suis prise une claque d’autant plus violente que je ne m’y attendais pas. Dès le premier épisode, j’ai été émue, comme rarement je l’ai été devant ma télévision. Le seul équivalent qui me vienne à l’esprit, c’est « This is us », dont la chronique est d’ailleurs depuis bien trop longtemps dans mes brouillons sur wordpress.

« Modern Love », c’est d’abord une série d’articles, une rubrique qui existe depuis quinze ans dans le « New York Times ». Chaque semaine, cette colonne est l’occasion de découvrir une nouvelle histoire d’amour, envoyée par un lecteur du journal. Ces articles ont ensuite été transformés en podcasts, avant de devenir une série de 8 épisodes. Chaque histoire est indépendante, le 8e épisode servant de conclusion et synthèse.. Voici la liste des épisodes, classée dans mon ordre de préférence.

Quand le portier est votre meilleur ami (When the Doorman Is Your Main Man) – épisode 1
Une amitié improbable entre une jeune femme solitaire et le portier de son immeuble

La course s’adoucit près de la ligne d’arrivée (The Race Grows Sweeter Near Its Final Lap) – épisode 8
Un amour de vieillesse, touchant et triste à la fois.

Quand Cupidon est une journaliste indiscrète (When Cupid Is a Prying Journalist) – épisode 2
« Je lui a posé une dernière question: ‘Avez-vous déjà été amoureux ?’ Personne, m’a-t-il dit, ne lui avait jamais demandé ça en interview. ‘Oui’, a-t-il fini par répondre. ‘Mais je m’en suis rendu compte trop tard.’ Ensuite, il m’a priée d’éteindre mon dictaphone. J’ai appuyé sur Stop. »

Dans son monde, il n’y avait qu’elle (Hers Was a World of One) – épisode 7
Une adoption chaotique par un couple gay.

Prenez-moi comme je suis, qui que je sois (Take Me as I Am, Whoever I Am) – épisode 3
 » Ma vie personnelle était différente. En amour, on ne peut pas se cacher éternellement. Il faut laisser les autres découvrir qui ont est. Mais d’une seconde à l’autre, je pouvais ne plus savoir qui j’étais. »

À l’hôpital, un interlude de clarté (At the Hospital, an Interlude of Clarity) – épisode 5
Une chute malencontreuse lors d’un premier rendez vous.

Se mobiliser pour sauver le match (Rallying to Keep the Game Alive) – épisode 4
Un couple installé se cherche une nouvelle passion.

Il ressemblait à mon père, et ce n’était qu’un rendez-vous, non ? (So He Looked Like Dad. It Was Just Dinner, Right?) – épisode 6
« Il était très beau. Il portait des pulls à col roulé gris et sentait l’après-rasage mentholé et les vieux livres. Il avait 55 ans et venait de divorcer pour la deuxième fois. C’était mon père. Ce n’était pas vraiment mon père. »

Mon épisode préféré est le premier, intitulé « When the Doorman Is Your Main Man », c’est-à-dire « Quand le portier est votre meilleur ami ». Il est logique que je m’applique à vous l’évoquer davantage. Désolée pour le spoiler, je vous invite à passer au paragraphe suivant si vous ne souhaitez pas avoir de détails. Dans cet épisode, on rencontre Maggie (Cristin Millioti) et le portier de son immeuble; nommé Guzmin, (Laurentius Possa). Tous les codes de la comédie romantique sont présents, notamment dans les plans, les couleurs, la mise en valeur de NY la belle… Mais nul vraie histoire de couple ici. « Modern Love » montre dès ses débuts son intelligence en parlant certes d’amour, mais via une amitié qui en fait est un amour paternel. Guzmin le portier protège la jeune femme isolée. Il s’inquiète pour elle, assiste à ses errances amoureuses, à ses échecs, surtout. Guzmin explique un jour à Maggie qu’il peut savoir si un homme lui correspond. Maggie a beau vouloir ignorer ses commentaires, Guzmin a raison à chaque fois et les histoires de la demoiselle sont des beaux râtés. A la fin, on découvre que Guzmin ne se préoccupait jamais des garçons que Maggie invitait… mais du regard que la jeune femme avait en les regardant. Tout simplement.

Je ne vais pas mentir, j’ai trouve que les épisodes sont un peu inégaux. Le début et la fin de la saison 1 ont été époustouflants (ce sont mes deux épisodes préférés), mais la mid saison était un peu poussive. L’épisode le plus souvent évoqué sur les réseaux, avec Anne Hathaway, m’a moyennement plu, alors que j’adore cette actrice. A l’inverse, je ne connaissais aucun acteur du 8e épisode, et cela m’a incité à m’intéresser à leur filmographie. En tout cas, j’imagine qu’au vu de la profondeur des thèmes évoqués, certains épisodes touchent moins que d’autres selon les personnes, et c’est normal.

Le casting de la série est tout simplement incroyables: Anne Hathaway (même si j’ai moins aimé son épisode, je le disais), Andrew Scott, Tina Fey, Catherine Keener ou Dev Patel se montrent incroyables dans cette saga. Niveau réalisation, 3 personnes se partagent la caméra, dont Emily Rossum (connue pour son rôle de Fiona dans « Shameless »). Chaque épisode a son identité visuelle, et l’ensemble est réussi.

On a appris le 24 octobre 2019 que la série était renouvelée pour une deuxième saison, et je serai bien là pour la visionner!

Ils en parlent aussi:

Le Monde

Refinery29

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s