Premières Lignes

Premières Lignes #150: La commode aux tiroirs de couleurs

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, cet article a pour but de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de sortir des livres de ma PAL ou de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce cent-cinquiantième rendez-vous, publié tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma PAL: « La commode aux tiroirs de couleurs » d’Olivia RUIZ.

On a poussé les meubles et dansé toute la nuit dans un bain de larmes avec Papi, ça nous a fait du bien. Ma fille Nina s’est réveillée et s’y est mise aussi. On avait déjà réussi à lui refiler le virus. Je n’avais pas envie de laisser Papi ce midi. Il n’avait plus rien, lui, maintenant que ma grand-mère était partie.

J’admire depuis toujours le phrasé d’Olivia Ruiz, dont j’adore les chansons. Autant dire que je n’ai pas attendu longtemps pour acquérir son ouvrage, premier livre évoquant secrets de famille et Histoire avec un grand H. J’ai hâte de me dégager du temps pour poursuivre la lecture de ce roman!

4 commentaires sur “Premières Lignes #150: La commode aux tiroirs de couleurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s