Contes et légendes·Livres

Un hiver sans fin

Un hiver sans fin

Auteur : Kiran Millwood Hargrave

Année : novembre 2020

Édition : Michel Lafon

Nombre de page : 205

Pour l’acheter : Michel Lafon, dans toutes les librairies

Note : 5/5

Résumé :

Enfermées dans un pays au cœur d’un hiver éternel, Mila et ses sœurs se réveillent un beau matin pour découvrir que leur frère Oskar a été enlevé par de mystérieux voyageurs. Bien décidée à le retrouver, Mila va vite découvrir que tous les garçons du village ont disparu.
Tous, sauf un : Rune, le mage.

Mila et Rune partent alors pour un long voyage à la recherche des enfants perdus. Ensemble, ils traverseront les plus hautes montagnes peuplées de loups et les plus terrifiantes régions du Nord, où le froid règne en maître.

 » C’était un hiver dont on fait des légendes.
Un hiver qui était venu et qui n’était jamais reparti. « 

L’Avis d’Elodie:

Lorsque Camille des éditions Michel Lafon a proposé en service presse le dernier ouvrage de Kiran Millwood Hargrave, j’ai sauté sur l’occasion de lire un autre ouvrage de l’autrice de La Fille d’Encre et d’Etoiles. Ici, elle nous invite à découvrir un joli conte d’hiver, parfait donc pour cette saison! J’affectionne choisir des ouvrages en fonction de la période, et ce magnifique livre était parfait pour sortir de ma vilaine panne de lecture.

Je souhaite commencer cette chronique par une mention spéciale à la couverture, absolument magnifique. J’ai souvent regretté que les éditions anglo-saxonnes sont plus belles que les françaises, et pour une fois ce n’est pas le cas! Bravo aux éditions Michel Lafon pour ces efforts. L’embossage doré est très réussi, les tonalités de couleur font penser à l’hiver, et l’ensemble fait que cet ouvrage est à mettre en avant dans sa bibliothèque!

Nous rencontrons dans cet ouvrage Mila et sa famille, deux soeurs et un frère. Ils vivent dans un pays bien particulier, où l’hiver domine toute l’année, et rare sont les personnes qui se souviennent que le printemps ait un jour existé. Dans ce pays, le prénom a une importance primordiale, on ne le révèle qu’à l’âge de sept ans, de crainte que les enfants ne soient avant victimes de monstres.
Un jour, des étrangers arrivent chez Mila, et son frère Oskar disparaît brutalement. Mila part alors à la recherche du membre de la famille manquant.

L’univers évoqué par Kiran Millwood Hargrave est fascinant et complet. On reconnaît dès les premières pages la fantasmagorie d’un folkore scandinave ou slave, et c’est merveilleux. L’univers est parfaitement retranscrit, on voyage dès les premières lignes. Les notions de famille et d’écologie sont particulièrement mis en avant dans le livre, de manière pertinente et délicate.

En terme d’écriture, la plume de l’auteure est toujours aussi fluide, et la lecture est aisée. Le livre étant destiné à de jeunes adultes, le contrat est parfaitement rempli. A titre personnel, j’ai trouvé le début un peu longuet, mais le rythme s’accélère vers le premier tiers. Niveau intrigue, c’est certes prévisible, mais cela reste une lecture divertissante.

En conclusion, cet ouvrage est un joli livre jeunesse, à l’atmosphère dépaysante, un beau conte de Noël qui ravira les plus jeunes (mais pas que!)

Ils en parlent aussi:

2 commentaires sur “Un hiver sans fin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s