Révolte de feu

Révolte de feu (La Trilogie du Tearling, Tome 2)Auteur : Erija JOHANSEN

Année : juin 2018

Éditions : Le Livre de Poche

Nombre de pages : 696

Note : 5 ♥

Où l’acheter: dans toutes les bonnes librairies, le livre de poche

Vous pouvez trouver la chronique portant sur le tome 1 ici: Reine de cendres

 

Résumé:

Maintenant qu’elle porte la couronne, elle doit sauver le royaume.
Au fil des jours, Kelsea Glynn apprend à assumer ses nouvelles responsabilités de souveraine. Mais en stoppant les livraisons d’esclaves à Mortmesne, elle a provoqué la colère de la tyrannique Reine rouge, qui tire son pouvoir de la magie noire. En représailles, son armée attaque le Tearling pour s’emparer de ce qui, selon elle, lui revient de droit. Rien ne peut arrêter l’invasion. Pour la Reine du Tearling, face aux hordes noires qui menacent de déferler sur sa cité et sur son peuple, le temps manque.

Lire la suite

Publicités

Premières Lignes #69: Révolte de feu

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de sortir des livres de ma PAL ou de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce soixante-neuvième rendez-vous, publié tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma bibliothèque: Révolte de Feu, d’Erika JOHANSEN.

 » La deuxième invasion Mort fit l’effet d’un massacre annoncé en laissant présager le pire. D’un côté, une armée Mort disposant de forces considérables, équipée du meilleur armement disponible dans le Nouveau Monde et commandée par un homme qui ne reculait devant rien. De l’autre, l’armée Tear, quatre fois inférieure en nombre et équipée de mauvaises lames en fer forgé qui se briseraient au contact de l’acier. Pour cette dernière, la bataille semblait perdue d’avance, et on ne voyait pas comment le Tearling pourrait échapper au désastre. »

Lire la suite