Premières Lignes #61: Perte et fracas

Basé sur une idée de Ma Lecturothèque, il s’agit de citer les premières lignes d’un livre pris dans sa bibliothèque. Cela vous permet de découvrir l’univers d’un auteur et qui sait de vous donner envie de lire l’ouvrage, et de mon côté, de sortir des livres de ma PAL ou de me replonger dans des vieux livres et de les relire, qui sait? Le concept m’a fait songé au Test de la Page 99, précédemment évoqué dans un article du Baz’Art, et j’y ai immédiatement adhéré!

Pour ce soixante-et-unième rendez-vous, publié tous les mercredis, voici quelques lignes d’un livre de ma PAL: « Perte et Fracas » de Jonathan TROPPER.

 » Russ est défoncé. Cela se voit au blanc de ses yeux, plutôt d’un rose vitreux sous les tremblements de la lampe jaunâtre du perron, aux deux disques sombres formés par ses pupilles dilatées, à ses paupières molles et à sa façon de s’appuyer nonchalamment contre le flic furibard qui vient l’amener devant ma porte, comme s’ils étaient deux potes de beuverie sortis d’un bar en titubant. Il est un peu plus de minuit. Quand la sonnette a retenti, j’étais affalé dans ma position habituelle sur le canapé, à moitié assoupi mais totalement bourré, à m’immoler le cerveau en faisant resurgir mes souvenirs un à un comme on craque des allumettes.« 

Voilà un début… haut en couleurs et en vices. L’histoire de « Perte et fracas » est celle d’un veuf qui voit sa famille le forcer à reconstruire sa vie. D’où la belle et triste image des souvenirs-allumettes. Pour le reste, on peut dire qu’a priori, il s’entoure mal et que ses amis n’ont pas l’air en état de le soutenir, et que l’auteur excelle dans les descriptions détaillées au point que ca en devient gênant! Ce sont des Premières Lignes mitigées que je présente ici. J’ai aimé la dernière formulation de ce paragraphe et le thème de l’ouvrage me tente bien, mais les descriptions beaucoup trop colorées m’ont gênée. A voir à la suite de la lecture!

Voici la liste des blogs qui participent aussi à ce rendez-vous :

• La Chambre rose et noire
• Songes d’une Walkyrie
• Light & Smell
• Chronicroqueuse de livres
• Les livres de Rose
• La couleur des mots
• Lectrice assidue en devenir
• Au détour d’un livre
• Lady Butterfly & Co
• Le monde enchanté de mes lectures
• Cœur d’encre
• Les tribulations de Coco
• Bettie Rose Books
• La Voleuse de Marque-pages
• Le Monde de Callistta
• Vie quotidienne de Flaure
• Sheona & books
• Ladiescolocblog
• Hubris Libris
• Selene raconte
• Les lectures d’Angélique
• Pousse de gingko
• Rattus Bibliotecus
• Alohomora, blog littéraire
• La Pomme qui rougit
• Ma Petite médiathèque
• Chroniques d’Acherontia
• Saveur littéraire
• Aliehobbies
• Prête-moi ta plume
• Chat’Pitre
• Envie de lire

Publicités

4 réflexions sur “Premières Lignes #61: Perte et fracas

  1. C’est vrai que l’auteur a l’air de bien manier les descriptions, à voir si cet aspect descriptif ne vient pas trop faire passer l’histoire au second plan dans le reste du roman. Mais les débuts sont intéressants 🙂

  2. Pingback: Premières lignes #135 – Ma Lecturothèque

  3. Pingback: Premières lignes #56 : Au cœur de la folie, Luca D’Andrea | Light & Smell

  4. Pingback: Premières lignes #136 – Ma Lecturothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s