Historique·Livres

Indomptable Aquitaine

https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/517NSaF7fzL._SX195_.jpg

Auteure: Aurélie DEPRAZ
Date de parution:
mars 2019
Nombre de pages: 212
Édition:
Prix: broché 9,9euros

Note: 4/5

Résumé:

France, 1137
Après avoir longtemps guerroyé et fait prospérer l’économie de ses domaines, il est temps pour le comte de Champagne de se trouver une épouse. La belle Héloïse, fille du comte d’Angoulême, lui conviendrait tout à fait : elle est ravissante, racée et s’avère un excellent parti.
Mais les mœurs légères de la cour d’Aquitaine, au sein de laquelle la jeune fille a grandi, l’inquiètent. Pour éprouver la vertu et la droiture de sa future, Guillaume convient alors avec le père de la demoiselle d’un arrangement… plus que discutable. Un marché qui pourrait fort bien lui coûter l’amour de la jeune femme…
Un jeu entre désir, honneur, passion, amour et rancœur au temps des ducs d’Aquitaine et des comtes de Champagne…

L’Avis d’Elodie:

Avant tout, je tenais à remercier Aurélie de m’avoir accordé ce service presse. J’avais déjà eu la joie de lire un autre de ses ouvrages, « Pour l’amour d’une Sassunach », alors autant dire que j’ai été ravie d’obtenir ce livre!

Les habitués du blog le savent, je ne lis pas beaucoup de romance et essaie de découvrir davantage dans ce genre. J’ai choisi de m’attaquer à la romance historique, ayant déjà été un peu initiée grâce aux écrits de Juliette BENZONI ( Les Chevaliers ) ou Mireille CALMEL ( Le lit d’Aliénor ).

Je ne cite pas ce dernier ouvrage par hasard. Aurélie DEPRAZ place son intrigue aux temps de cette reine de France mythique, femme rebelle qui divorça de son roi de France de Marie pour épouser… le roi d’Angleterre! La comparaison avec le livre de Mireille CALMEL fut donc quasi automatique dans mon esprit. Là où CALMEL nous fait suivre la vie d’Aliénor de son adolescence jusqu’à ses vieux jours, DEPRAZ nous présente uniquement une Aliénor jeune fille, découvrant sa sexualité, mais surtout… en personnage secondaire. Je ne peux nier avoir ressenti une pointe de déception, j’espérais que cette reine mythique aurait davantage de place dans l’ouvrage. Mais je conçois le choix de l’auteure. En effet, en mettant en avant le personnage d’Héloïse, Aurélie DEPRAZ a pu se permettre de moins composer avec la réalité historique, pour dérouler en toute tranquillité son intrigue.

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Héloïse, justement. C’est une jeune fille déterminée et volontaire, bien moins obéissante par rapport à ce qu’on attend d’une damoiselle du Moyen-Age. En même temps, venant d’une suivante d’Aliénor, c’est plutôt logique. Son caractère têtu se lie à une certaine forme de candeur et d’innocence, et c’est cette dualité qui fait toute la saveur de cette protagoniste.

J’ai eu un peu plus de mal à apprécier le personnage de Guillaume. S’il est tout à fait charmant, je regrette un peu son style « sans défaut ». Tel un prince sur son blanc destrier, il arrive à point dans l’histoire, manipule sa dulcinée, mais ce n’est pas grave, car il est charmant, beau, intelligent… Pour ma part, j’ai eu du mal à lui pardonner sa duperie. Je me dis que leur mariage commence sur un bien mauvais départ, avec un époux qui leurre sa future femme et qui ne lui fait pas confiance.

J’ai trouvé également la résolution de l’intrigue un peu trop rapide… Pour la simple raison que malgré les bémols précédemment évoqués, je me suis attachée aux personnages et n’avais guère envie de les quitter! J’espère que l’auteure nous concoctera une suite un jour!

L’intrigue est bien menée, l’histoire se déroule de manière fluide. J’ai particulièrement apprécié les évocations des lieux, on sent que l’auteure s’est énormément documentée. Des terres ensoleillées d’Aquitaine à la venteuse Champagne, on voyage avec les mots. J’ai eu la joie de visiter l’Aquitaine, vit à Troyes et vais chaque année aux Médiévales de Provins. Autant dire que je m’apprêtais à être tatillonne sur les descriptions des villes évoquées. Mais en vain, tout est parfaitement maîtrisé, bravo à l’auteure!

J’ai beaucoup apprécié la plume d’Aurélie. Son style est simple, limpide, mais non dénué de travail: en témoigne le vocabulaire choisi, l’usage de mots anciens qui participent à l’évocation efficace de ces temps moyenâgeux. J’imagine le travail de recherche qui se cache derrière le phrasé, et suis impressionnée!

En conclusion:

Un joli ouvrage de romance historique qui m’a convaincue de lire davantage de livres de cette auteure! Cette plongée dans les terres de Champagne au Moyen-Age m’a ravie, merci à Aurélie.

Ces blogs qui en parlent aussi:

Photo: Médiévales de Provins

Un commentaire sur “Indomptable Aquitaine

  1. Comme toi, je lis peu de romances, mais en général, les romances historiques passent mieux que celles plus actuelles… A part le personnage masculin un peu trop stéréotypé pour moi, ce court récit a l’air agréable d’autant que c’est toujours appréciable quand un(e) auteur(e) prend le temps de faire des recherches pour offrir précision et immersion ! J’aime aussi beaucoup la couverture 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s